De l'humour à la maison du livre de Nouméa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L’émission Des livres et nous ce mardi 1er avril avait pris ses quartiers à la maison du livre, la maison Célières du faubourg Blanchot. Elle a été diffusée en direct à la radio et le sera en différé le dimanche 06 avril à 9h30 en télévision.

 

Même en l’absence du président et du directeur de la maison du livre pour cause de salon du livre à Paris, les mots ont circulé dans la bonne humeur puisque le thème était l’humour, l’humour des Fous à lire et des Fous à lier de la compagnie des Artgonautes qui jouent des sketchs d’auteurs du Caillou en ce moment au théâtre de poche.

Le chef d’orchestre était l’animateur Cris de NC 1er avec le soutien de Pierre Faessel qui a ouvert la soirée en annonçant l’arrivée de monsieur Humour et madame Fantaisie à Tontouta le jour même, des contrebandiers avec des valises pleines de mots, des mots de toutes les natures, des mots d’ordre, des mots irrévérencieux, des mots bien cachés dans le double-fond des valises et séparés par des traits (d’humour). Ils se sont envolés aussitôt que les douaniers ont exigé un contrôle des bagages pour se répandre sur la Grande Terre et les îles. Les dix mots de la francophonie en tournée en Nouvelle-Calédonie ont trouvé là un renfort inattendu.

Après cette brillante introduction Cris a reçu Béniéla Houmbouy qui était le fil conducteur de la soirée pour parler de l’humour kanak puis le comité de lecture de la bibliothèque Bernheim pour présenter leurs coups de cœur. Sylvain Lorgnier, Mélissa Wahnapo, Marithé Siwene et Dominique jean ont évoqué le cabaret des fous à lier après deux extraits des sketchs actuellement joués Soit la meilleure ma fille de Mélissa Wahnapo par la comédienne Marithé Siwene et Kiki de Kobe par un Pitbull, Dominique Jean métamorphosé au point que Sylvain Lorgnier le sort avec une muselière.

Quelques uns des participants à cette soirée Marithé Siwéné, Laurent Ottogalli, Dominique Jean, Jilème

Quelques uns des participants à cette soirée Marithé Siwéné, Laurent Ottogalli, Dominique Jean, Jilème

Jilème, Fly ont parlé de l’humour en dessin avec les difficultés de le faire sans froisser les hommes politiques par exemple. Les brèves de comptoir de Laurent Ottogalli et les lectures de Damien Durieux, qui a clôturé la soirée, ont contribué également à la réussite de cette soirée culturelle à Nouméa.

Marithé au théâtre de poche dans la pièce de Mélissa

Marithé au théâtre de poche dans la pièce de Mélissa

A noter que sur les 9 textes mis en scène pour le théâtre de poche du centre d’art sur les 54 reçus. J’ai un faible pour deux d’entre eux :

"I’ve a dream" de Joël Paul
Comédien : Erwan Botrel

"Sois la meilleure ma fille" de Mélissa Paul épouse Wahnapo
Comédienne : Marithé Siwéné

11 textes ont été primés mais pour un problème de longueur 9 ont été finalement retenus pour le cabaret des fous à lier. JP

Publié dans Maison du livre NC

Commenter cet article