Salon international du livre océanien à Nouméa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le tentes des différents espaces

Le tentes des différents espaces

Un rendez-vous incontournable des écrivains locaux et internationaux qui avait lieu tous les deux ans et qui est maintenant annuel se  déroule en ce moment à l’Anse-Vata à Nouméa devant le Hilton du complexe de La Promenade. Il durera 4 jours les 9, 10, 11 et 12 octobre.

Le lancement du SILO c’est fait dès mercredi soir à la bibliothèque Bernheim tel Gengis Khan, Déwé Gorodé annonçait l’offensive pour le lendemain. La conquête des lecteurs allait être sanglante. Des yourtes furent dressées à l’emplacement même où le général Patch avait établie le Pentagone pour la reconquête du Pacifique.

Jeudi, les différentes ethnies d’écrivains et d’acteurs de la littérature calédonienne étaient prêtes à la manœuvre. Les Khalkhas, les Oïrates, les Bouriate, les Kalmouks et les Numériks légèrement à l’écart étaient en position. Toute la journée des réunions, des colloques et des rencontres entre les chefs de clan peaufinèrent la stratégie pour attirer le plus de monde possible dans le piège de la Promenade. Seuls, les prisonniers en mesure de payer une rançon en achetant des livres seront libérés.

Vendredi, ça tourne à plein régime

Avec la table ronde : Le roman océanien, particularités du genre dans l'espace océanien anglophone et francophone de ce matin avec Déwé Gorodé, Nicolas Kurtovitch, Adrian Hyland, Ku'ualoha Ho'omanawanui et Hamid Mokaddem et la conférence –débat : Le livre d'entretien et l'approche journalistique de l'écriture" par Walles Kotra en compagnie du célèbre entraineur et ancien footballeur Antoine Kouambaré, on tape dans le dur. Le Silo est en ordre de bataille avec des intervenants de qualité et une traduction simultanée parfaite pour les participants de langue anglaise.

Les deux invités de l’extérieur Hafrian Hyland le romancier australien et Ku Valoha Ho Omanawanui la poétesse hawaïenne ont fait une belle démonstration de leur érudition ainsi que les régionaux de l’étape qui étaient aussi très bon. C’est la littérature océanienne qui est sortie gagnante de ce débat. La librairie du Silo ne désemplit pas, j’ai hâte d’y faire des dédicaces (C’est demain samedi à 17h00). JP

Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa
Salon international du livre océanien à Nouméa

Plus d'info le journal CaledonianPost où vous trouverez de nombreux articles sur les événements littéraires calédoniens

CalédonianPost

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article