Conférence, exposition, lecture autour de l'écrivain Francis Carco

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Conférence, exposition, lecture autour de l'écrivain Francis Carco

Un solide fil d’Ariane est tissé entre une auteure récemment en résidence au Randell Cottage de Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Calédonie et l’auteur calédonien Francis Carcopino.

Thanh-Van TRAN-NHUT, c’est le nom de cet écrivain remarquable qui n’a pas oublié le Caillou et continue sa quête. Elle participe activement à diverses manifestations autour de l'écrivain Francis Carco et de Katherine Mansfield organisées par l'Office du tourisme de Val de Gray et la ville qui sont à l'origine de la commération. Elle nous communique également son actualité littéraire. JP

Le voyage indiscret

Katherine Mansfield rejoint Francis Carco à Gray le 19 février 1915

Vendredi 20, samedi 21 et dimanche 22 février 2015 au Théâtre de Gray

Conférence, exposition, lecture, spectacle dans le cadre des commémorations du centenaire de la guerre 14-18, autour de l'écrivain Francis Carco mobilisé à Gray en février 1915, et de l'auteure néo-zélandaise Katherine Mansfield - rendez-vous au théâtre les 20 21 et 22 février !

En parallèle des manifestations sur Katherine Mansfield au théâtre : Rencontre suivie de dédicaces avec Thanh-Van Tran-Nhut à La Librairie, 1 rue Vanoise, samedi 21 février à 18h

Cette ancienne élève du lycée Cournot de Gray et lauréate en 2014 de la résidence d’écrivains Randell Cottage à Wellington, présentera Les enquêtes du mandarin Tân, sa série de romans policiers situés dans le Viêt-Nam du XVIIe siècle, et parlera de son séjour en Nouvelle-Zélande. Elle racontera comment cette résidence d’écrivains, gérée conjointement par l’Ambassade de France en Nouvelle-Zélande, le Randell Cottage Writers Trust et le Fonds d’Amitié France-Nouvelle-Zélande, l’a amenée à voyager en Australie et en Nouvelle-Calédonie, lieu de naissance de Francis Carco. Elle évoquera sa visite à la maison natale de Katherine Mansfield, à dix minutes du cottage historique où elle résidait, et abordera son roman en cours qui liera la France à la Nouvelle-Zélande.

Voici le contenu de son message aux Calédoniens qui ont eu le plaisir de la rencontrer à la maison du livre au Faubourg Blanchot :

Chers Tous,

Le 19 février 1915, après un long voyage en train de Paris, K. Mansfield arrive dans une petite ville dans l'est de la France. Elle tente d'entrer dans la zone des armées avec une fausse invitation d'une de ses "tantes" et est accueillie par un caporal qui lui intime de le suivre.

Le militaire est Francis Carco, mobilisé depuis novembre 1914. Ils passeront quatre nuits ensemble, avant que K. Mansfield ne reparte en Angleterre. Cette rencontre est racontée dans "An Indiscreet Journey", mais le nom de la ville est omis. Il faut regarder dans les carnets de Mansfield pour savoir que les amants se sont retrouvés à Gray, une ville au bord de la Saône.

Seuls les spécialistes de Mansfield savent où cette brève histoire d'amour a eu lieu. Connaissiez-vous l'endroit? Les Graylois, quant à eux, n'en savaient rien. Je peux vous le certifier: j'ai grandi à Gray !

J'ai entendu parler de cette rencontre il y a seulement quelques jours.
Ayant récemment eu vent de la visite des deux écrivains en 1915, la ville va organiser la commémoration du centenaire de l'événement (20, 21, 22 février 2015, à Gray). Il y aura des conférences données par des membres de la K. Mansfield Society, une représentation théâtrale, une expo... Les organisateurs ont aussi invité Monsieur James Kember, Ambassadeur de Nouvelle-Zélande en France.

De façon fortuite, ils ont appris que j'avais des liens avec la Nouvelle-Zélande. Je reviendrai donc parler de ma récente expérience en tant qu'écrivain en résidence au Randell Cottage. Je compte aussi évoquer mon voyage en Nouvelle-Calédonie, lieu de naissance de Carco.

Franchement, quelle est la probabilité que, 99 ans après le passage de Mansfield et de Carco à Gray, une personne de Gray soit lauréate d'une résidence d'écrivains à Wellington, vienne s'installer à 10 mn de la maison natale de Mansfield et se rende en Nouvelle-Calédonie dans la foulée? La coïncidence est assez remarquable, non ?

Si vous disposez de documents sur Francis Carco (photos, textes...) que vous aimeriez voir inclus dans l'expo, n'hésitez pas à me les envoyer.

Je suis en train de terminer mon roman autour des voyages d'exploration scientifique français, arrivés en Nouvelle-Zélande au XIXe siècle (projet pour le Randell Cottage). Ensuite, il faut chercher un éditeur - toute une aventure !
J'espère que vous allez bien. J'ai revu dernièrement des photos de mon blog et me souviens des moments chaleureux passés ensemble. Je serais heureuse d'avoir de vos nouvelles.

Bien amicalement,

Thanh-Van TRAN-NHUT

Page Facebook des organisateurs:

Conférence, exposition, lecture autour de l'écrivain Francis Carco
Le salon de K. Mansfield en NZ et Thanh-Van TRAN-NHUT à la MLNC
Le salon de K. Mansfield en NZ et Thanh-Van TRAN-NHUT à la MLNC
Le salon de K. Mansfield en NZ et Thanh-Van TRAN-NHUT à la MLNC

Le salon de K. Mansfield en NZ et Thanh-Van TRAN-NHUT à la MLNC

Publié dans Ecrivain calédonien

Commenter cet article