Claudine Minel, Sandra Dumeix, Léopold Hnacipan et Joël PAUL en dédicace

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Barbara Chéron libraire, Sandra Dumeix auteur et Joël PAUL (écrivainducaillou)

Barbara Chéron libraire, Sandra Dumeix auteur et Joël PAUL (écrivainducaillou)

Samedi matin à la librairie Calédolivres, dans une ambiance familiale et conviviale, quatre auteurs se sont retrouvés pour dédicacer leur dernier livre. Dominique Buzance fait le maximum pour promouvoir les ouvrages calédoniens en organisant des séances de dédicaces les samedis et des causeries presque tous les mercredis. Son opiniâtreté est remarquable car le chaland est difficile à attirer en cette période d’avant les fêtes quand toutes les vitrines des commerçants brillent de mille feux.

Claudine Minel après avoir enseigné pendant vingt-sept ans à Nouméa, en qualité de directrice des Coulisses de la danse et du théâtre, a pris sa retraite pour pouvoir passer du temps en Métropole et vivre autrement sa passion. Elle était présente pour son ouvrage Re-création car elle s'est lancée dans l'écriture théâtrale. De Lancelot à Schéhérazade en passant par D’Artagnan et Tarzan, Claudine Minel s’est librement inspirée de thèmes ou de personnages classiques pour créer des spectacles pleins de verves, de rebondissements, de tragique et d’humour qui furent interprétés par la troupe Comedia.

Ce recueil est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir ces textes magnifiques.

Sandra Dumeix une météorite dans le paysage littéraire calédonien, tombée du ciel depuis peu qui s’est faite connaître avec son  premier roman « La poussière des âmes ». Elle présentait son livre « la Symphonie des âmes », un roman où le surnaturel est très présent. Sandra est passionnante, elle dégage une énergie positive incroyable. « Rien ne nous appartient, nous sommes des âmes qui naissent sur terre, et nos corps retournent à cette terre avant nos réincarnations » comme elle l’écrivait dans son premier roman. Sandra Dumeix, comme les sœurs Dumortier, éditrices et auteurs de littérature jeunesse, est l’image du sang neuf et de  la jeunesse dont la littérature calédonienne à bien besoin.

Léopold Hnacipan c’est l’écrivain kanak que l’on ne présente plus. À peine rentré du salon du livre en Polynésie et d’un séjour à Fidji, il n’a pas hésité à prendre la route aux aurores pour descendre de brousse et venir à la dédicace pour son ouvrage « De séduction en séduction », un recueil de huit nouvelles. Né à Lifou, Léopold Hnacipan enseigne le français au collège de Tiéta à Voh. Il commence à avoir une belle bibliographie et il est durablement installé dans le monde littéraire calédonien.

Joël PAUL auteur calédonien de nouvelles et de romans était présent pour dédicacer son dernier roman « 3 minutes avant la fin monde ». Un thriller fantastique, tout public, puisque jeunes et moins jeunes semblent l’apprécier. Un livre d’actualité (c’est pour rire) puisque le synopsis c’est la troisième guerre mondiale, mais ce n’est pas tout, il y du Jules Verne dans ce livre avec un calmar géant qui rôde dans une mer démontée. A offrir pour les fêtes et découvrir le dénouement de cette histoire (de guerre).JP

Claudine Minel, Sandra Dumeix, Léopold Hnacipan et Joël PAUL en dédicace
Claudine Minel, Sandra Dumeix, Léopold Hnacipan et Joël PAUL en dédicace
Claudine Minel, Sandra Dumeix, Léopold Hnacipan et Joël PAUL en dédicace
Claudine Minel, Sandra Dumeix, Léopold Hnacipan et Joël PAUL en dédicace
Claudine Minel, Sandra Dumeix, Léopold Hnacipan et Joël PAUL en dédicace

Publié dans Divers sur Joël PAUL

Commenter cet article