NISEI, LES DESCENDANTS DES JAPONAIS EN NOUVELLE-CALÉDONIE

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

NISEI, LES DESCENDANTS DES JAPONAIS EN NOUVELLE-CALÉDONIE

Jeudi 21 juillet 2016, à 18h15 en salle Sisia ADCK

Rencontres de la Médiathèque

UNE ANTHROPOLOGIE DE LA MÉMOIRE

Conférence de Françoise Cayrol, Anthropologue, Université de la Nouvelle-Calédonie Comme bien d'autres, le formidable et passionnant travail de mémoire mené ces dernières années par les Nisei et leurs enfants, son aspect profondément résilient, ses limites, son encadrement associatif, sont à questionner.

Loin d'une folklorisation où sont parfois tenues les associations dites « identitaires », cet exemple nous aide à penser de possibles conditions d'une production de l'histoire, en particulier scolaire, en Nouvelle-Calédonie ainsi que le rôle clef que devraient y jouer certaines institutions de recherche et d'enseignement.

La bibliothèque universitaire de Nouville accueille l’exposition iconographique et documentaire « Dear Tatura Kids.

De l’enfance en Nouvelle-Calédonie à la déportation en Australie ». Cette exposition, prêtée par le centre culturel Tjibaou, présente une sélection de photos et de textes conçus par Mutsumi TSUDA.

L'exposition est prolongée jusqu'au 23 juillet 2016 inclus.

NISEI, LES DESCENDANTS DES JAPONAIS EN NOUVELLE-CALÉDONIE

Publié dans Divers

Commenter cet article