JOURNÉE DES PEUPLES AUTOCHTONES au centre culturel Jean-Marie Tjibaou

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La Journée internationale des populations autochtones est une journée internationale créée en 1994 par l'ONU et fixée au 9 août.

Il s'agit ainsi de célébrer 350 000 personnes qui réclament en vain depuis plusieurs dizaines d'années la reconnaissance de leur existence, leurs particularismes culturels, et leurs droits territoriaux.

À l'initiative de l'UNESCO, l’ADCK a organisé cette journée du 09 août avec le sénat coutumier. Une occasion d'avoir un temps de réflexion autour de la vie des peuples autochtones dans un monde qui s'est globalisé. Comment faire entendre sa voix, marquer sa différence, faire perdurer sa culture à l'heure de l'Internet, des délocalisations et de la mondialisation ?

Cette journée était organisée autour de la thématique du réchauffement climatique et de ses enjeux pour les peuples autochtones.

Extrait d’un article connexe sur ce sujet :

Le Mwâ Kââ, vers la manifestation d’une appartenance commune en Nouvelle-Calédonie ?

Résumé d’un article de Benoît Carteron sur le journal de la société des océanistes plus (suivre le lien)

L'initiative du Mwâ Kââ a été lancée en 2003 par une association de la mouvance indépendantiste kanak à l'occasion du 150e anniversaire de la prise de possession de la Nouvelle-Calédonie par la France. Le monument et la cérémonie commémorative auxquels il a donné lieu ont alors été placés sous le signe de l'accord de Nouméa afin de symboliser l'avenir partagé avec les autres communautés, invitées à participer à la construction de « la grande case du pays ». Cependant, les obstacles qui ont entouré l'initiative et la contestation de son bien-fondé dévoilent les tensions politiques récurrentes, l'absence de consensus sur la citoyenneté calédonienne et les signes susceptibles de traduire une identité plurielle. En associant le culturel au politique, l'initiative du Mwâ Kââ peut-elle être vue comme l'expression d'une identité offensive et imaginative dont l'enjeu est d'opérer, à partir des référents kanak, un décloisonnement entre des groupes historiquement hostiles ?

Une journée internationale (ou journée mondiale) est un jour de l'année dédié à un thème particulier à un niveau international ou mondial. Le calendrier de l'Organisation des Nations unies prévoit 119 journées mondiales (ou internationales). La première, instituée en 1950 - la journée mondiale des droits de l'homme -, fut fixée au 10 décembre. Exactement deux ans auparavant, le 10 décembre 1948, l'Assemblée générale des Nations unies avait adopté la Déclaration universelle des droits de l'homme.

Publié dans Culture Kanak

Commenter cet article