Lancement de la semaine de la francophonie à la Bibliothèque Bernheim de Nouméa.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Lancement de la semaine de la francophonie à la Bibliothèque Bernheim de Nouméa.
Lancement de la semaine de la francophonie à la Bibliothèque Bernheim de Nouméa.

Hier soir mardi 21 mars, le lancement de la semaine de francophonie de l’Alliance Champlain à la bibliothèque Bernheim a réuni un public nombreux. Cet événement attire toujours un nombreux public.

La soirée a débuté par une courte allocution du président Daniel Miroux et des représentantes de la direction de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie madame VERLAGUET Yolande directrice de l’enseignement ainsi que le Vice-Rectorat par madame LEHOULLIER véronique.

Cette ouverture officielle de la semaine de la langue française et de la Francophonie a débuté par la présentation des 10 Mots 2017 “Dis-moi dix mots sur la toile” et du concours s’y rapportant lancé par la Direction de l’Enseignement de la Nouvelle-Calédonie ainsi que par le Vice-Rectorat avec la collaboration de l’Alliance Champlain. Il faut noter la performance de madame Verlaguet qui écrit chaque année un texte humoristique avec les dix mots.

Les dix mots sont à illustrer par des récits, des poèmes, des chansons, des dessins, des arts plastiques dans tous les établissements scolaires de la Nouvelle-Calédonie, de l’enseignement primaire comme de l’enseignement secondaire dont la déclinaison se déroulera sur plusieurs mois. Des représentants d’enfants méritants ont été mis à l’honneur ainsi que le travail d’art plastique effectué pour cette occasion.

Lancement de la semaine de la francophonie à la Bibliothèque Bernheim de Nouméa.Lancement de la semaine de la francophonie à la Bibliothèque Bernheim de Nouméa.

Cette soirée évènementielle a été marquée par la prestation de l’artiste togolais Roger Atikpo qui a enchanté le public avec un conte très drôle, plein de sagesse africaine, « La fromager ». (Connu aussi par le nom de kapokier pour ceux qui n’ont pas l’érudition de Bernard Suprin). L’artiste a le mérite de s’être déplacé jusqu’à nous avec sa Kora, un instrument magnifique et encombrant. Il dit se sentir chez lui ici car Le Togo est l’un des plus petits États africains avec 56 785 km2, s’étirant sur environ 700 km du nord au sud avec une largeur n’excédant pas 100 km. JP

Roger et le public en attente de l'ouvertureRoger et le public en attente de l'ouverture
Roger et le public en attente de l'ouverture

Roger et le public en attente de l'ouverture

Commenter cet article