« Le Tacite, un trois-mâts pour Nouméa en 1873 », une causerie débat mercredi 26 avril

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Couverture du livre

Couverture du livre

Le mercredi 26 avril à 18 heures, L'association Fortunes de mer calédoniennes présentera l'ouvrage « Le Tacite, un trois-mâts pour Nouméa en 1873 » au cours d’une causerie débat à la librairie Calédo Livres 21 ter rue Jean Jaurès, place des Cocotiers, Nouméa, Nouvelle-Calédonie.

Contacts : (+687) 27 38 11 ou par mail caledolivres@canl.nc

Cette rencontre donnera lieu à la diffusion d’un documentaire vidéo.

Tout a dû aller très vite en ce jour du 10 octobre 1873 lorsque Le Tacite heurte le récif, passe de Mato. Trois-mâts barque en bois, parti de Bordeaux le 30 mai 1873, il transportait diverses marchandises destinées à la toute jeune colonie de Nouvelle-Calédonie.

En octobre 1998, après quinze ans de recherches, des plongeurs de l’association Fortunes de mer calédoniennes découvrent, avec une immense émotion, les vestiges de l’épave par trente-deux mètres de fond. Depuis cette date, l’association constituée d’amateurs bénévoles passionnés a multiplié les expéditions pour dégager, remonter et convoyer vers Nouméa, leur finale destination, de nombreux éléments de la cargaison. Ils racontent un peu de l’histoire de la Nouvelle-Calédonie.

Cet ouvrage collectif, réalisé par les membres de l’association, retrace l’historique du navire et les circonstances de son naufrage ainsi que l’aventure humaine des expéditions d’exploration, finalisée par la conservation des objets par le musée maritime de Nouvelle-Calédonie.

Fondée le 10 juillet 1984 par Raymond Proner, l'association Fortunes de mer calédoniennes fouille les archives et conduit des recherches sous-marines. La Province Sud de la Nouvelle-Calédonie lui a confiée la mission d'inventaire et d'étude du patrimoine maritime archéologique provincial.

En partenariat avec l'association Salomon (qui a conduit plusieurs campagnes de fouille sur les frégates de l’expédition de La Pérouse à Vanikoro), elle est à l'origine de la création du musée maritime de la Nouvelle-Calédonie.

L'association a dressé un inventaire du patrimoine archéologique sous-marin. Elle a répertorié plus de 250 naufrages de 1831 à nos jours, identifié formellement une cinquantaine d'épaves et inventé à ce jour 22 d'entre elles :

Pour plus d’information : http://museemaritime.nc/fortunesdemer/histoire

Ci-dessous la photo duChantier sous-marin dans la passe de Mato par 30 mètres de profondeur sur l’épave du trois-mâts Tacite, naufragé en 1873. (Photo Luc Faucompré FMC)

 

« Le Tacite, un trois-mâts pour Nouméa en 1873 », une causerie débat mercredi 26 avril

Publié dans Ecrivain calédonien

Commenter cet article