Une maison de poupée de l’auteur norvégien Henrik Ibsen dès ce jeudi

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Une maison de poupée de l’auteur norvégien Henrik Ibsen dès ce jeudi

Jeudi 22 et vendredi 23 juin à 20h

Samedi 24 et dimanche 25 juin à 18h

Semaine extraordinaire pour les amateurs de théâtre avec des comédiens calédoniens de grands talents. Les meilleurs du pays sont sur les planches en même temps. Après le théâtre politique, il faut se laver le cerveau pour une bonne hygiène de vie. De jeudi à dimanche, il faudra se déplacer pour voir On ne fait pas d'Hamlet sans casser des œufs au centre culturel du Mont Dore, Fin Mal Barrés ! Centre culturel Tjibaou et Une maison de poupée au théâtre de L’Île. JP

 

Plus ci-dessous sur Une maison de poupée

Émancipation féminine !

Nora est mariée à Torvald Helmer, avocat sur le point d’être nommé directeur de banque. Dans leur foyer où il fait bon vivre, Nora est devenue, au fil des années, dépendante de son époux.

Elle possède cependant un grand secret : au début de son mariage, pour sauver la vie de Torvald, gravement malade, elle avait contracté un emprunt auprès de l’avocat Krogstad, camarade d’études de Torvald. La pièce s’ouvre sur le retour en ville d’une vieille amie de Nora, Kristine Linde, à la recherche d’un emploi et de Krogstad, devenu employé de banque sur le point d’être licencié par Torvald et qui vient demander à Nora de l’aider à garder sa place.

De la maison de poupée aux chemins de la liberté, le spectateur va suivre Nora à l’intérieur de son foyer, au cœur de son couple et la voir faire face à l’épreuve de vérité.

Pouvons-nous faire le choix de notre vie ?

Pouvons-nous décider de celui, de celle que nous souhaitons être ?

Henrik Ibsen contribue à donner à l’art dramatique une puissance nouvelle en créant une héroïne que rien ne préparait à une telle épreuve de l’authenticité.

Et sinon, de quoi ça parle ? Et bien c’est l’histoire d’un couple, Nora et Torvald, qui explose en trois actes.

 

Alors que leur vie repose sur un doux équilibre balançant entre, d’un côté, des sentiments sincères d’amour et d’amitié, et de l’autre, des petits mensonges et secrets guidés par les intérêts personnels, nous voila à l’aube d’un basculement radical.

Une exploration de l’intimité de deux êtres qui ne sont jamais partis en quête de leur vérité propre. Nora va nous conduire à l’intérieur de son couple qui se décompose, tandis que son amie d’enfance, retrouve son ancien amour de jeunesse, avocat et usurier par nécessité.

Dans l’ambiance douce et enjouée d’une veille de Noël, un enchaînement d’événements inattendus va révéler à ces personnages toute la difficulté d’être soi avec l’être aimé(e).

Les comédiens : Lucie Dorio, Olivia Duchesne, Sylvain Lorgnier, André Luserga, Stéphane Piochaud

Photo ci-dessus Sylvain en répétition

Laurent Rossini est le metteur en scène

Extrait

« Mais je ne peux plus me contenter de ce que les gens disent et de ce qu’il y a dans les livres. Je dois penser par moi-même et tâcher d’y voir clair. »

Photo du site du théâtre

Photo du site du théâtre

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Commenter cet article