Samuel Wallis raconté par l’historien Philippe Prudhomme

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La photo de Philippe Prud'homme  (article de Tahiti-Infos)
La photo de Philippe Prud'homme  (article de Tahiti-Infos)

La photo de Philippe Prud'homme (article de Tahiti-Infos)

Samuel Wallis, né le 23 avril 1728 près de Camelford, dans les Cornouailles. Il est mort le 21 janvier 1795 à Londres. C’était est un navigateur et explorateur britannique du XVIIIe siècle.

Il a continué les explorations entreprises par John Byron avec les navires Dolphin et Swallow.

Il abordera en 1767, au nord-est des Fidji, une île qui est baptisée en son honneur : Wallis (au sein des royaumes de Wallis-et-Futuna). C’est à peu prés les seules choses que l’on connait de ce navigateur. Mais en lisant l’ouvrage de Philippe Prud’homme on devrait en apprendre beaucoup plus.

Philippe Prudhomme, qui a déjà consacré plusieurs ouvrages à Bougainville, ce dernier ouvrage permettra de mieux comprendre la personnalité et le rôle de Wallis dans la rencontre entre deux cultures. Voir ci-dessous l’extrait d’un journal tahitien qui dévoile le contenu du dernier livre de l’historien. JP

Extrait de l’article de Tahiti infos consacré à ce livre rédigé par Delphine Barrais :

Philippe Prudhomme signe un ouvrage sur le navigateur Samuel Wallis

PAPEETE, le 17 août 2017 - "Il y a 250 ans, le 19 juin 1767, Samuel Wallis était le premier navigateur européen à découvrir les charmes et les mœurs du peuple de Tahiti", rappelle Philippe Prudhomme dans un ouvrage sur l’explorateur. À cette occasion, l’auteur "rétablit les choses" sur cette période de l’histoire qu’il considère comme un "choc culturel".

"Ils se sont comportés comme des pillards, des soudards et des paillards", assure Philippe Prudhomme, l’auteur de Samuel Wallis, explorateurs de l’Océanie du siècle des Lumières, en parlant de l’équipage du HMS Dolphin et de son capitaine. Avec son ouvrage, il veut "remettre les pendules à l’heure". Il n’entend pas rendre hommages aux faits et armes du célèbre navigateur mais "rétablir les choses" avec un texte, "peut-être un peu à charge".

Samuel Wallis, fidèle serviteur de la Couronne, est un navigateur anglais qui est arrivé en Polynésie le 19 juin 1767, il y a 250 ans. À cette occasion, Philippe Prudhomme revient sur l’homme, sur la préparation de l’expédition, sur l’expédition en elle-même, parlant de la médecine et de l’hygiène, de l’astronomie et de la navigation, puis, dans un second temps de l’arrivée dans la baie de Matavai, de la rencontre entre deux civilisations.

"L’équipage du Dolphin est arrivé dans la baie de Matavai dans des conditions dramatiques", rapporte Philippe Prudhomme. "Ils étaient tous plus ou moins malades, y compris Wallis et son second. Ils ont failli s’échouer sur le récif et ils avaient la trouille car l’île était peuplée. Il faut se remettre dans le contexte, ils arrivaient sur cette île un peu comme on arrive sur la lune, ils ne savaient rien."

L’auteur assure que "la réalité a été tragique et que l’on a interprété la découverte". D’après lui, Samuel Wallis et son équipage ont "pillé les ressources tahitiennes. Et je ne parle, en plus, des maladies vénériennes qu’ils ont apportées"... Suite Tahiti infos

Philippe Prudhomme est historien, il a enseigné l’histoire dans plusieurs îles françaises de l’océan Pacifique et Indien.

Voir aussi Samuel Wallis format kindle d’où provient le portrait de wallis d’illustration

Quelques unes de ses autres parutions :

Samuel Wallis raconté par l’historien Philippe Prudhomme

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Commenter cet article