Titaua PEU invité du prochain SILO 2017

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo de Tina du site Au vent des îles
Photo de Tina du site Au vent des îles

Photo de Tina du site Au vent des îles

Titaua Peu est née en Nouvelle-Calédonie en 1975 : elle s'est installée avec sa famille à Tahiti au début des années 80.

En 2003, Titaua Peu devenait à trente-quatre ans la plus jeune auteure et femme tahitienne à être publiée, avec "Mutismes" (Haere Po). Aujourd’hui, treize ans plus tard, elle livre son deuxième opus, "Pina", un roman de la maturité. Il y a treize ans déjà, Titaua Peu cassait le mur du silence : « Le manque de paroles dans les familles tahitiennes est responsable de frustrations et de conflits ». Ce deuxième roman prolonge et creuse le sillon de l’exhumation des « non-dits, des silences [qui] résonnent ; la communication est rétablie et la pensée est libérée. Alors le mutisme se fait parole, délie ses mots et nous enseigne à réapprendre à dire la souffrance. » Aujourd’hui, à travers ces 360 pages arrachées à la douleur et à la souffrance de l’écriture, elle se déjoue des apparences tout en maintenant ce lien aux mêmes thématiques, comme un leitmotiv lancinant, incontournable. Son écriture, engagée et combattive, reste portée par un sentiment de colère. Par ailleurs militante féministe et indépendantiste, son message est le suivant : « c‘est l’ignorance qui mène à la violence ». Son inquiétude ? : « Le Tahitien ne s’exprime toujours pas sur ce qu’il ressent. »

Pina, disponible ici : Suivre ce lien

Titaua PEU invité du prochain SILO 2017

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article