Monsieur Christophe Augias invité du salon de Polynésie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Christophe Augias le jour du lancement du Silo 2017 à Nouméa (Photo Joël PAUL)
Christophe Augias le jour du lancement du Silo 2017 à Nouméa (Photo Joël PAUL)

Christophe Augias le jour du lancement du Silo 2017 à Nouméa (Photo Joël PAUL)

Monsieur Christophe Augias, conservateur et directeur de la bibliothèque Bernheim, un établissement public vieux de plus d’un siècle implanté à Nouméa, Poindimié́ (côte est) et Koné (côte ouest). Il s’expliquera sur l’intérêt de la lecture publique et les outils pour la proposer au plus grand nombre.

Son dernier projet : Recueillir des histoires pour faire lire le pays

En mettant en place un projet au sein du dispositif Contrat territorial lecture, la bibliothèque Bernheim fait recueillir des histoires du pays pour réduire le fossé entre oral et écrit, tout en les sauvegardant.

Ce contrat territorial lecture, c’est la bibliothèque Bernheim qui l’a proposé, et obtenu un financement du ministère, mais aussi de la province Sud, le dispositif se limitant, pour l’instant, aux sept communes du SIVM Sud (de Boulouparis à Bourail en passant par Thio).

« Ce projet calédonien est expérimental, prévient Christophe Augias, directeur de la bibliothèque Bernheim. On a décidé de partir de l’oralité et d’en faire un écrit, avec dans l’idée d’amener les gens ayant participé et tout leur environnement à lire, à éprouver le plaisir de la lecture. Les ramener vers les bibliothèques, les livres, l’écrit. Abolir la limite entre l’oralité et l’écrit ! » Déclarait-il à Julia Trison dans un article des Nouvelles Calédoniennes du mois d’octobre dernier.

Extrait du journal du salon de Papeete

Extrait du journal du salon de Papeete

Publié dans Ecrivain calédonien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article