Avec les auteurs des îles l’avenir de la littérature calédonienne est en marche vers un renouveau

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo Ecrire en Océanie à LIFOU
Photo Ecrire en Océanie à LIFOU

Photo Ecrire en Océanie à LIFOU

Léopold Hnacipan est la coqueluche des médias en ce moment. Il est originaire des îles et représentera la Nouvelle-Calédonie à Livre Paris, le grand salon de la capitale. Les auteurs des îles montent en puissance. Ils sont nombreux. Le renouveau, la relève passera par les Loyauté. La Grande Terre a ouvert la voie avec des grands noms comme Déwé Gorodé mais les îles ont le vent en poupe aujourd’hui. Ce renouveau, cette émergence, est le fruit d’un gros travail d’accompagnement par des structures par forcement publiques comme l’association Ecrire en Océanie qui a découvert un grand nombre de ces auteurs.

Il faut le souligné. Cette association fonctionne sur fond propre avec la vente de ses livres. Un bon travail initié par Claudine Jacques qui vient de céder son poste à Nicole Isch en laissant la vice-présidence à Macate Wenehoua, l’ancien maire de Lifou que l’on ne présente plus.

NB : Avec Noëlla Poémate et d'autres la grande Terre résiste bien.

Voir deux articles avec cette association en suivant ces liens 1er article 2011 _ 2ème article 2017

Dora Wadrawane, une ouverture vers la culture

Extrait de l’Article de Sophie Mendes de LNC aujourd’hui

Dora en larmes photo JP

Maré. Dora Wadrawane a été récompensée à deux reprises pour L’Hom Wazo : le prix Lagneau en 2009 et celui de Vi Nimö 2017 du Silo. Une nouvelle reconnaissance pour cette passionnée de culture, au sens large.

Dora Wadrawane au centre culturel Yeiwene-Yeiwene de Maré où elle est chef du service culturel depuis septembre 2015, après six années passées à l’Académie des langues lanak. Photo SM ci-dessous

 

«J’ai été très étonnée et fière de recevoir ce prix décerné par des lycéens. J’avais un peu oublié cette nouvelle publiée il y a huit ans. Mais ça m’a redonné l’envie d’écrire et ça m’a remis en contact avec la petite communauté littéraire de Nouvelle-Calédonie. J’ai une idée en tête, j’ai commencé à rédiger. Ce sera une nouvelle, mais je ne sais pas quand je parviendrai à la terminer car il faut du temps », a réagi Dora Wadrawane, après avoir reçu le prix Vi Nimö 2017 à l’occasion du dernier Silo (Salon international du livre océanien).

Elle ne se définit d’ailleurs pas comme écrivaine mais auteure car l’écriture est une occupation et non son activité principale. Par ailleurs chef du service culture de la province des Îles depuis septembre 2015, basée au centre culturel Yeiwene -Yeiwene à Maré, Dora Wadrawane est aussi la maman attentive de deux garçons et de deux filles, de 6 à 12 ans.

Sociologie en sciences du langage

Petite fille, elle fait sa scolarité à Padawa d’où elle est originaire, avant de partir au collège à Lifou où son père vient d’être nommé à la province. Elle obtiendra son bac ES au lycée Lapérouse et étudiera les langues et culture kanak à l’Université de Nouvelle-Calédonie pendant trois ans avant de partir pour la Métropole. Elle optera pour la sociologie en sciences du langage à Rennes pour y être proche de son conjoint, mais ne terminera pas son cursus pour rentrer à Maré et s’occuper de ses jumeaux qui viennent de naître. « Mais j’espère toujours finir mon master », tient à préciser Dora… Suite sur LNC

Exemple d’une initiative qui contribue à l’émergence d’auteur des îles

Organisé par Livre mon ami, le concours 2017 de lecture à voix haute a été remporté dans les Loyauté par Marie-Angèle Wakajawa fin novembre.

La jeune-fille a profité toute la journée de lundi des précieux conseils de Sylvain Lorgnier, répétiteur en photo ci-dessus (des Nouvelle Calédoniennes de Sophie Mendes) Article sur ce sujet sur LNC

La jeune-fille a profité toute la journée de lundi des précieux conseils de Sylvain Lorgnier, répétiteur. Photo S.M.

En 2016 c’est Billy Wadrawane, un élève de sixième du collège de Taremen qui avait remporté le prix.

Ecrire en Océanie, présentation :

Ecrire en Océanie, association néo-calédonienne créée en juillet 2008, a pour vocation première la promotion de l’écrit en Océanie.

L’association ne cesse depuis lors d’être au plus près de la littérature d’émergence francophone.

Sous la présidence fondatrice de Claudine Jacques et la vice-présidence de Macate Wenehoua,

Elle agit en créant des concours annuels de nouvelles et contes, et en publiant les textes des lauréats.

Frédérique Viole – Evelyne André-Guidici- Léopold Hnacipan – Noëlla Poemate – Waej Genin – Patrick Genin – Wali Wahetra – Isa Qala – Dick Samuel Ukeiwé – Mireille Pandolfi – Patricia Artigue.

Elle publie aussi des textes rares en poésie et théâtre.

Elle met en place des directeurs de collections.

Elle crée en 2015 le Prix Arembo, décerné à un écrivain résidant en Océanie, écrivant en français, notamment pour sa contribution au développement culturel de son pays ainsi que pour sa capacité à livrer un témoignage sur son époque. Et s’appuie sur la phrase d’Aragon : « La littérature est une affaire sérieuse pour un pays, elle est au bout du compte, son visage. ». En 2015 : Jean-Marie Creugnet – en 2017 : Jean Vanmai.

Elle alimente le site Ecrire en Océanie et la page FB et tout récemment crée la rubrique « Lire en ligne ».

Elle compte son premier bureau partenaire à Lifou, géré par Waej Genin et Wali Wahetra

Claudine Jacques, nommée présidente d’Honneur, quitte l’Association fin octobre 2017 pour se consacrer à son oeuvre littéraire, et confie sa destinée à un nouveau bureau présidé par Nicole Isch.

Exemple d’activité sur Lifou (Photo en Une de Albert SIO de son FB)

De belles rencontres à la bibliothèque Lhona pour la promotion des livres de nouvelles de Waej et Patrick Genin, de Isa Qala.

Bravo aux auteurs !

Merci à Nicole Isch, la directrice de collection.

Deux des nombreuses publications d'Ecrie en OcéanieDeux des nombreuses publications d'Ecrie en Océanie

Deux des nombreuses publications d'Ecrie en Océanie

Publié dans Ecrivain calédonien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article