Leïla Slimani : Ambassadrice de la francophonie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Leïla Slimani en novembre 2017• Crédits : LUDOVIC MARIN – AFP

Leïla Slimani en novembre 2017• Crédits : LUDOVIC MARIN – AFP

Alors que le français compte plus de 274 millions de locuteurs dans le monde, le Président de la République, qui a affirmé à plusieurs reprises sa volonté de donner un nouvel élan à la francophonie.

« Le français sera la première langue d'Afrique, peut-être du monde », déclarait Emmanuel Macron le 28 novembre dernier devant des étudiants de l'université de Ouagadougou au Burkina Faso. Leïla Slimani  a été nommée en novembre dernier représentante personnelle d'Emmanuel Macron. (Source France culture)

La romancière Leïla Slimani a été choisie mardi comme présidente du jury du prix du Livre Inter

La romancière Leïla Slimani a été choisie mardi comme présidente du jury du prix du Livre Inter, un prix littéraire très prisé qui sera décerné le 4 juin.  Lauréate du prix Goncourt en 2016 pour "Chanson douce" (Gallimard), un roman désormais traduit en 38 langues, et "représentante personnelle" du président Emmanuel Macron pour la francophonie, Leïla Slimani succède à Elisabeth Badinter.

Lauréate du prestigieux Prix Goncourt en 2016 pour Chanson Douce, la romancière Leïla Slimani a été nommée représentante personnelle du président français pour la francophonie. Un rôle bénévole et de représentation pour promouvoir la langue “butin de guerre” de Kateb Yacine. Elle enchaîne les voyages. Elle était récemment en Tunisie, à l’occasion de la première visite officielle d’Emmanuel Macron.

Nationalité : France 
Né(e) à : Rabat (Maroc) , le 03/10/1981
Biographie : 

Leïla Slimani est une journaliste et écrivaine franco-marocaine.

Née d'une mère franco-algérienne et d'un père marocain, élève du lycée français de Rabat, Leïla Slimani grandit dans une famille d'expression française. Son père, Othman Slimani, est banquier, sa mère est médecin ORL.

En 1999, elle vient à Paris. Diplômée de l'Institut d'études politiques de Paris, elle s'essaie au métier de comédienne (Cours Florent), puis se forme aux médias à l'École supérieure de commerce de Paris (ESCP Europe).

Elle est engagée au magazine Jeune Afrique en 2008 et y traite des sujets touchant à l'Afrique du Nord. Pendant quatre ans, son travail de reporter lui permet d'assouvir sa passion pour les voyages, les rencontres et la découverte du monde. 

En 2014, elle publie son premier roman chez Gallimard, "Dans le jardin de l'ogre". Le sujet (l'addiction sexuelle féminine) et l'écriture sont remarqués par la critique et l'ouvrage est proposé pour le Prix de Flore 2014.

Son deuxième roman, "Chanson douce", obtient le prix Goncourt 2016, ainsi que le Grand Prix des lectrices Elle 2017.

En 2016, elle publie "Le diable est dans les détails", recueil de textes écrits pour l’hebdomadaire "Le 1". En parallèle, avec entre autres Salomé Lelouch, Marie Nimie, Ariane Ascaride et Nancy Huston, réunies sous le nom Paris des Femmes, elle cosigne l'ouvrage collectif théâtral "Scandale" publié dans la Collection des quatre-vents de L'avant-scène théâtre.

Leïla Slimani se consacre aujourd'hui principalement à l'écriture. 2017 est pour elle une année prolifique, où elle publie trois ouvrages : "Sexe et mensonges : La vie sexuelle au Maroc" qui a eu un fort retentissement médiatique, le roman graphique "Paroles d'honneur", ainsi que "Simone Veil, mon héroïne". 
 
 
Source : Wikipédia + L'avant-scène théâtre

Publié dans Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article