Fabienne Fabre-bijaczyk anime un atelier d’écriture à la maison municipale de quartier de Magenta.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Fabienne Fabre-bijaczyk Photo de Joël PAUL lundi 05 mars 2018

Fabienne Fabre-bijaczyk Photo de Joël PAUL lundi 05 mars 2018

Lundi 05 mars à 17h30, c’était le premier rendez-vous des habitués dans ce nouveau lieu. Ils étaient peu nombreux par manque d'habitude de l’endroit en bord de mer pourtant avec l'avantage d'un grand parking goudronné. De plus, la maison de quartier de magenta est assez jolie, elle ressemble à une habitation de particulier. La maire de Nouméa a ouvert sa maison à l’atelier en mal de local depuis l’impossibilité de rester à la maison Célières. C’est une bonne chose d’ouvrir ce lieu destiné aux jeunes à des personnes d’un autre milieu ou moins jeunes pour favoriser la mixité sociale. Espérons que des habitants du quartier viennent rejoindre les anciens car l’atelier est très convivial.

Ce n’est pas une école mais un laboratoire d’idée. Sur un thème imposé, on écrit un texte qui est ensuite lu par son auteur. On en discute, on en rit, on s’enrichit des remarques des autres rédacteurs présents et on reste libre de le mettre ou non en ligne sur le site de l’atelier. Il n’y a pas de contrainte, c’est l’auberge espagnole (lieu où l'on amène ce dont on aura besoin). Du papier un stylo et on planche sur le devoir que l’on partage ou non.

Dans un article des nouvelles Calédoniennes de ce lundi, Pascal Hébert secrétaire général de la Fédération des œuvres laïques (FOL) dénonce le manque de moyens pour l’action publique. C’est indispensable de dégager des moyens pour la jeunesse, les bibliothèques ou la musique mais certaines structures produisent du vent. Il faut bien cibler les destinataires des fonds publics. En accueillant un atelier d’écriture dans une maison de quartier, on fait de la bonne synergie avec des bénévoles mais ça ne doit pas nuire aux actions primordiales comme le souligne Pascal Hébert dans l’article LNC. « L’associatif ne doit pas être un outil de la casse du service public », dit-il.

La maison municipale de quartier de Magenta est une structure de proximité destinée à accueillir, conseiller et guider les habitants dans leurs démarches administratives. En plus de ce rôle de guichet de services publics, elle constitue également un lieu de loisirs où les habitants et les associations peuvent donner vie à leur quartier par le biais de l’animation des quartiers. Plus sur l’atelier de Fabienne

Maison municipale de quartier de Magenta 28, rue André-Rolly Tél. 28.97.61 – Fax 25.94.19

Contacts de Fabienne pour participer aux prochaines éditions

Fabienne Fabre = 81 89 36

http://atelierdecrituredelamaisondulivre.unblog.fr

Photos de Joël PAUL, le chien avec sa houppette rose fait partie de l'atelier
Photos de Joël PAUL, le chien avec sa houppette rose fait partie de l'atelierPhotos de Joël PAUL, le chien avec sa houppette rose fait partie de l'atelier
Photos de Joël PAUL, le chien avec sa houppette rose fait partie de l'atelierPhotos de Joël PAUL, le chien avec sa houppette rose fait partie de l'atelier

Photos de Joël PAUL, le chien avec sa houppette rose fait partie de l'atelier

Publié dans Ecrivain calédonien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article