Les guerriers de Manuel Touraille n’ont pas effrayé le public de la causerie de mercredi, ils étaient pacifiques.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Manuel, Nicole et Frédéric photos de Joël PAUL
Manuel, Nicole et Frédéric photos de Joël PAUL

Manuel, Nicole et Frédéric photos de Joël PAUL

Qui sont ces guerriers pacifiques ? Un paradoxe ? Un oxymore comme l’a précisée Nicole Chardon-Isch, présidente de l'association Ecrire en Océanie qui présentait l’ouvrage de Manuel Touraille hier soir à la librairie Calédo Livres.

Ecrire en Océanie permet aux auteurs débutants de trouver des conseils et d’accéder à l’édition mais elle offre aussi aux auteurs confirmés une recension gratuite par des bénévoles très compétents. Manuel Touraille homme de théâtre n’est pas un débutant mais il est fidèle à Ecrire en Océanie dont il est membre du jury, pour les concours d’écriture organisés chaque année. Après chaque explication de texte, Frédéric Ohlen, auteur et éditeur célèbre en Nouvelle-Calédonie, lisait un passage de la nouvelle avec sa voix de Stentor. Le récit de Manuel avec la voix de bronze de Frédéric a résonné et mis en valeur le style poético-philosophique de l’auteur spécialiste du sondage du mystère et de l’inconnu. Manuel est passionné des mythes et légendes océaniennes. Il est fasciné par les guerriers qui viennent presque toujours de la mer précise-t-il. Il est très friand d’anecdotes sur les cités perdues, englouties comme celle, pas encore clairement identifiée, proche des Loyauté.

Manuel a expliqué aussi pourquoi il avait une passion pour les guerriers pacifiques ou non, ceux d’Ataï, ou les engagés kanak de la Grande Guerre. Curieux, il cherche à comprendre la jeunesse et la culture océanienne. Son travail de directeur du REX Nouméa une structure dédiée aux jeunes, lui permet d’être en prise directe avec eux. Manuel Touraille nous étonnera encore, il travaille sur Maurice Leenhardt sujet de son prochain ouvrage.

Le vivre ensemble est aussi un sujet qu’il a longuement abordé. Belle causerie, attendons la prochaine. Mon petit doigt me dit qu’il sera question de poésie. JP

Photos de Joël PAUL
Photos de Joël PAULPhotos de Joël PAUL

Photos de Joël PAUL

Etude des Guerriers pacifiques, Manuel TOURAILLE

 

Par Nicole CHARDON-ISCH

Introduction

Homme de théâtre, gestionnaire d’entreprise culturelle, Manuel Touraille n’en est pas moins pourvu d’humanisme et rempli du désir d’une société juste et simple, respectueuse de l’harmonie avec la nature. En rappelant la splendeur et les vertus de l’ancienne cité de Nan-Madol, mystérieuse, située sur une île perdue au nord de la Nouvelle Calédonie, environ à 3100 km de Nouméa, il invite ses concitoyens à plus de considération envers la planète et envers leurs semblables.

Nan Madol est un site en ruines qui se trouve dans la partie sud-est de l'île de Pohnpei. Le site est constitué d'une série d'îlots artificiels qui furent la capitale de la dynastie Saudeleur jusqu'aux alentours de 1500. (l'intervention et les questions réponses de Nicole Isch et manuel Touraille sont disponibles sur le site Ecrire en Océanie

Publié dans Ecrivain calédonien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article