L'ÂME DES ÉCORCES recueil de poésie Sylvie Coquillard

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L'ÂME DES ÉCORCES recueil de poésie Sylvie Coquillard

Préface de Aline Mori dans la collection Lettres du Pacifique chez L’Harmattan

Aline en fêtant la sortie d'Atlantides

Les amis de la poésie en Nouvelle-Calédonie sont nombreux et talentueux après Atlantides, une sorte d'exploration initiatique par la poésie, Sylvie Coquillard récidive avec L’Âmes des Ecorces, un recueil alléchant avec ce titre qui donne envie de le lire. De plus, préfacé par Aline Mori, une égérie de la poésie locale, poétesse jusqu’au bout des ongles, c’est la beauté en poésie associée pour le plaisir des lecteurs. Joël PAUL

Après l'éparpillement et le désordre salutaire qu'instaurait Au bord d'Elle, la plongée au cœur des ténèbres des Atlantides qui promettait une renaissance vers la lumière, l'Âme des écorces signe cette pleine mise au clair grâce à laquelle les blessures intérieures peuvent être identifiées. Dès lors, réparation, réconciliation avec toutes les parts de soi se vivent à plein. D'un poème à l'autre, l'Âme des écorces ouvre à l'individu dans sa singularité autant qu'à un collectif dans sa réalité universelle. Réconciliation avec soi-même et réconciliation de toute une communauté sont ici indissociables.

Marc Le Chélard Le Studio pour la photo

Née en France, Sylvie COQUILLARD arrive en Nouvelle-Calédonie en 1973 où elle vit encore actuellement. Passionnée de littérature, elle écrit depuis l'âge de neuf ans. Après avoir été professeur de Lettres en brousse, puis à Nouméa, elle compose à présent nouvelles et recueils puisant son inspiration dans son vécu insulaire comme dans ses références à sa terre d'origine. Son premier recueil, "Au bord d'Elle" a été publié en 2013. "Atlantides" paraît en 2017. "L'Âme des écorces" ainsi que le précédent recueil (Atlantides) sont édités chez L'Harmattan.

Le 4ème de couverture du nouveau recueil L'Âme des écorces a été réalisé avec Marc Le Chélard Le Studio pour la photo et une participation active et sponsoring de Christiane Lavanoux Christiane Lavanoux - IGA - I Game Attitude, bijou signé Alitcho Glm.

Christiane Lavanoux : "Ce teint si lumineux... A l'image de ton œuvre où par effet de miroir, on se retourne sur soi, sur l'autre... Une superbe aventure humaine qui traverse toutes les pages écrites, de la première rature au dernier mot ciselé".

Pour illustrer cet article poésie au féminin j’ai découvert ce poème que j’aime beaucoup de MME CAROLINE OLIVIER. JP

LE SECRET.

Vous n’avez rien compris à ce cœur qui vous aime,

Et qui tremble d’oser se deviner lui-même,

Rien à ce cœur qui doit souffrir.

Oh ! quand donc viendra l’heure et triste et solennelle,

Où l’ange de la mort me couvrant de son aile

M’annoncera qu’il faut mourir !

 

Ce n’est pas que la vie ait pour moi tant de larmes,

Que ses fleurs soient déjà sans parfums et sans charmes,

Et ses fruits, amers ou sans goût.

De fleurs, de fruits la route au loin semble bordée ;

Si du trépas souvent je caresse l’idée,

C’est qu’alors je vous dirais tout.

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Encore une belle publication, bravo à toi Sylvie et aux poètes de NC... afin que sous l'écorce vive la Poésie. Amitiés à tous, A.L.
Répondre