Claudine Jacques et Firmin Mussard deux anciens président de l’AENC, deux invités du SILO 2018, deux nouveaux ouvrages.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo Joël PAUL juillet 2018. Tous droits réservés
Photo Joël PAUL juillet 2018. Tous droits réservés

Photo Joël PAUL juillet 2018. Tous droits réservés

Les Brumes de l’Oyapock de Firmin Mussard

Voix d’Océanie, Noir au blanc, 2018 - Genre : Roman

Dans ce nouveau roman, Firmin Mussard raconte - sous la forme d’un carnet de voyage - les aventures du docteur Denis qui quitte la Nouvelle-Calédonie pour l’Amazonie.

Saut Wayamaka, haut Oyapock, Guyane française : le docteur Denis débarque en pays amérindien avec ses cartons de vivres, ses névroses, sa canne à pêche et son fusil à pompe. Dans cet exercice en situation d’isolement, au cœur de la forêt amazonienne, le médecin tente de reconstruire sa vie qu’une faute a brisée.

Environnement hostile, contraintes logistiques, orpailleurs clandestins semant impunément la violence et la mort : difficultés et épreuves abondent, et son supérieur l’a bien mis en garde, « en Amazonie, seul survit celui qui s’adapte ; les autres, la forêt les bouffe ».

Mais son pire ennemi sommeille en lui-même…

Afin d’échapper aux démons qui l’ont suivi jusqu’au fin fond des Grands Bois, jusqu’où devra-t-il pousser son engagement auprès de la communauté menacée dont il a la charge ? Trouvera-t-il, dans un combat désespéré, matière à une improbable rédemption ?

Firmin Mussard naît en 1961 dans une famille de théâtreux plus ou moins nomades. Jeune premier de service dans une troupe semi-professionnelle pendant une quinzaine d’années, commet à l’époque ses premiers textes, destinés à la scène. S’essaie brièvement à la BD.

Médecin itinérant, sévit dans l’Océan Indien, et tout particulièrement à La Réunion, durant onze ans. S’oriente vers l’écriture à peu près à cette époque. Quitte son île pour explorer le Pacifique Sud. Met le cap sur les Tuamotu, y survit un peu plus de trois ans. Pose finalement ses cantines à Nouméa en 2002. Y commet des ouvrages jeunesse, des nouvelles et des polars.

Balthazar est en pétard lui vaut le Prix Popaï catégorie fiction jeunesse au Salon International du Livre Océanien de 2005. Publie également Jade et les petits farceurs, La Hache volée et La dernière Jeep. Il vient de publier Nocturne (théâtre) aux éditions Écrire en Océanie.

Firmin Mussard est un ancien président de l’Association des Écrivains de Nouvelle-Calédonie

 

****

Condamné à perpétuité suivie de La croix bleue / Life Sentence and The Blue Cross de Claudine Jacques

Condamné à perpétuité raconte l’histoire d’un homme atteint de la lèpre. Et dans La Croix bleue, l’auteure aborde le thème de l’alcoolisme. Deux textes forts, pleins de sensibilité qui se terminent par une note d’espoir.

 

Volkeno Books Vanuatu, 2018

 Genre : Nouvelles

Deux nouvelles de Claudine Jacques, écrivaine calédonienne. Son œuvre évoque avec humanité et justesse la complexité des êtres et les passions qui les agitent. Son écriture nuancée, sa justesse de ton rendent les îles du Pacifique plus proches.

 

 

Bilingue français-anglais (traduction Patricia Worth).

Née dans le Territoire de Belfort, Claudine Jacques arrive adolescente en Nouvelle-Calédonie et s’y enracine profondément. Jusqu’en 1994, elle dirige un Centre de formation professionnelle. Depuis, elle se consacre presque exclusivement à l’écriture. Membre fondateur de l’Association des Écrivains de la Nouvelle-Calédonie, elle reste très attentive à la jeunesse, « marraine » différents projets scolaires et anime des ateliers d’écriture. En 2002, elle crée le Festival de la Bande dessinée de Boulouparis puis en 2008 l’association Écrire en Océanie qui promeut la littérature du pays par le biais de concours littéraires et l'édition de nouveaux auteurs.

Romancière et nouvelliste de talent, elle s’est essayée à l’écriture pour le jeune public à travers les aventures de Nana Coco.

Claudine Jacques est une ancienne présidente de l’Association des Écrivains de Nouvelle-Calédonie

Publié dans Ecrivain calédonien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article