Rencontres radicales pour des dialogues féministes décoloniaux de Manal Altamimi

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Rencontres radicales pour des dialogues féministes décoloniaux de Manal Altamimi

Avec la contribution de Tal Dor et de Nacira Guénif Souilamas

Comment tenter de transformer la conscience personnes engagées dans des situations de conflit, des tensions sociales et raciales et en quête de changements politiques significatifs ? Trois types de textes se font ici écho : six auteur.e.s analysent les " rencontres radicales " organisées entre Palestinien.ne.s et Israéliennes ; bell hooks écrit sur l'éducation à/par l'émancipation dans le contexte des discriminations raciales aux Etats-Unis ; enfin, trois participantes à des groupes de rencontre en Kanaky/Nouvelle-Calédonie nous proposent un troisième point d'ancrage en cette y année de référendum d'autodétermination. Un ouvrage collectif qui vise à donner voix ensemble aux militantes et aux théories, engageant un dialogue qui offre un répertoire d'actions et de réflexions puissant et décapant au confluent du féminisme, de l'analyse de la colonialité et d'une radicalité revendiquée.

EUR 18,00 par Amazon en librairie à Nouméa probablement plus tard pas d’infos pour le moment.

Description du produit

Présentation de l'éditeur

Comment tenter de transformer la conscience personnes engagées dans des situations de conflit, des tensions sociales et raciales et en quête de changements politiques significatifs ? Trois types de textes se font ici écho : six auteur.e.s analysent les " rencontres radicales " organisées entre Palestinien.ne.s et Israéliennes ; bell hooks écrit sur l'éducation à/par l'émancipation dans le contexte des discriminations raciales aux Etats-Unis ; enfin, trois participantes à des groupes de rencontre en Kanaky/Nouvelle-Calédonie nous proposent un troisième point d'ancrage en cette y année de référendum d'autodétermination. Un ouvrage collectif qui vise à donner voix ensemble aux militantes et aux théories, engageant un dialogue qui offre un répertoire d'actions et de réflexions puissant et décapant au confluent du féminisme, de l'analyse de la colonialité et d'une radicalité revendiquée.

Biographie de l'auteur

Manal Altamimi est psychanalyste et psychologue. Tal Dor est docteure en sociologie et en sciences de l'éducation, cofondatrice de l'Institut bell hooks-Paulo Freire de Paris. Nacira Guénif-Souilamas, sociologue, anthropologue, est professeure à l'université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, vice-présidente de l'Institut des Cultures d'Islam, autrice de Des beurettes (Hachette-Pluriel), co-autrice de Les Féministes et le Garçon arabe (L'Aube) et coordinatrice de La République mise à nu par son immigration (La Fabrique).

Bio express de notre Calédonien co-auteur de l’ouvrage

Pascal Hébert est originaire de Normandie. Il est arrivé à Nouméa en 2001, à la fin de ses études universitaires en biologie marine, pour un stage pratique accueilli par l’université de Nouvelle-Calédonie, et qui lui a valu de passer trois mois à Wallis-et-Futuna. Très engagé dans les associations étudiantes mais aussi dans les fédérations d’associations avec la Ligue de l’enseignement, il s’est inscrit à la Ligue des droits de l’homme à son arrivée en Calédonie. En 2004, il a été désigné pour représenter la LDH au conseil d’administration de la FOL. Il a été, pendant dix ans, consultant en biologie marine, et a travaillé principalement sur le dossier d’inscription des récifs coralliens à l’Unesco.

Photo du mur FB de Pascal Hébert

 

Publié dans Ecrivain calédonien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article