SILO 2018 Joute de traduction : en langue kanak

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Mireille Vignol et Emmanuel Tjibaou et Billy Wapotro Photos JPMireille Vignol et Emmanuel Tjibaou et Billy Wapotro Photos JP

Mireille Vignol et Emmanuel Tjibaou et Billy Wapotro Photos JP

Du drehu (langue de la région de Lifou - Îles Loyauté - parlée par 16 000 locuteurs) vers le français.

Avec deux traducteurs drehu et dans le rôle de modérateurs : Mireille Vignol et Emmanuel Tjibaou assisté de Léopold Hnacipan, professeur de français au Collège de Tiéta. Les traducteurs étaient monsieur Billy Wapotro, directeur de l'Alliance Scolair et Jean-Krist Ukeiwe. 

Cette joute a été un grand moment du SILO. Sur un texte particulier, des paroles d’un chant, composé à l’intention du grand chef Boula avant son départ en Indochine en 1950. Le public a pu ainsi se rapprocher du monde kanak à travers la langue et peut-être mieux comprendre la complexité de la société mélanésienne, l'articulation des clans et l’importance de la lignée, des mots tabous que les initiés peuvent prononcer ainsi que de leur sens, très différent suivant l’intonation qu’utilise le locuteur.

Bref une joute de traduction de mots qui ne peuvent pas être traduits mais les explications données par les intervenants étaient passionnantes avec des déclinaisons qui expliquent la coutume. Des clefs de l’intégration ont même été abordées en prenant l’exemple des descendants anglais, pour la majorité de santaliers, qui par la patience et le respect des sentiers coutumiers sont devenus des membres de clans et de famille au même titre que les « purs kanak de Lifou » quoique le contexte des Loyautés soit différent, puisque la colonisation n’a pas touché de la même façon les îles par rapport à la Grande Terre. L’étranger y est donc vu différemment. Il y avait, me semble-t-il, dans les propos des intervenants un message à décoder, du genre, respectez nos valeurs et vous serez accepté, intégré. Je pense que Mireille Vignol, La Pasionaria des joutes de traduction de l’australien vers le français a dû en perdre son drehu, avec une telle complexité. J’ose dire quelques mots sur Emmanuel Tjibaou qui accepté de participer : empathie, humour, modestie sur sa grande connaissance qui lui a permis d’orienter formidablement le débat. Léopold Hnacipian lui, danse, chante, mime les mots autant qu’il les explique. Il apporte toujours une spontanéité qui déride forcement le public. JP

Billy Wapotro, Emmanuel Tjibaou et Léopold Hnacipian Photo JP

 

Le drehu Langue kanak parlée par les habitants de Lifou et Tiga, mais aussi par des drehuphones résidant en milieu urbain et sur la Grande Terre. Elle compte le plus grand nombre de locuteurs, 15500 (ISEE, 2009)… Le plus ancien document sur la langue drehu est une liste de mots collectée par le capitaine Andrew Cheyne et publiée en 1852. Le premier système graphique du drehu apparaît en 1853 dans une feuille de prière publiée par les missionnaires protestants anglais, faisant suite aux travaux de Friedrich Max Müller. Des modifications sont apportées par la suite lors de la traduction des évangiles par les missionnaires Patteson et Mac Farlane. Finalement la graphie adoptée par les pasteurs Creagh et Sleigh pour l’édition complète de la Bible est celle encore couramment utilisée de nos jours par les locuteurs drehu. Cette langue a fait l’objet d’études linguistiques approfondies. En témoigne la bibliographique conséquente qui existe sous la forme d’une multitude de textes religieux, de récits de tradition orale et de très nombreux documents linguistiques. Toutefois, il est à noter que le lexique drehu-français est le premier travail réalisé par un locuteur natif, Léonard Sam. Le drehu est enseigné à Paris dès 1972 à l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (İNALCO) et figure parmi les langues régionales depuis 1992. Cette langue kanak est enseignée de la maternelle jusqu’au niveau licence à l’Université de la Nouvelle-Calédonie. Elle peut aussi être présentée au baccalauréat, aux concours administratifs, d’élèves instituteurs et de professeurs des écoles. (Source Drehu – Palier 1 document du Vice rectorat)

Photos Joël PAUL
Photos Joël PAUL

Photos Joël PAUL

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article