La fête de Païta est toujours aussi populaire, le bœuf fait recette et c’est tant mieux !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

La fête de Païta est toujours aussi populaire. C’est la brousse aux portes de la capitale. On y va pour faire son marché, retrouver ses amis, écouter de la Country, déguster du bœuf à toutes les sauces, voir des animaux, un bon rodéo et prendre un coup de soleil car il tape souvent dur. Mais après un passage à l’ombre dans la villa musée pour revoir la brousse d’antan, et souffler, on repart, revigoré, vers les stands et les animations pour piétiner joyeusement dans la poussière et la fumée des barbecues avec un paysage merveilleux en arrière plan, l’horizon crénelé par les collines, de petites montagnes en forme de canines, la dorsale de la chaine centrale de notre île dinosaure. C’est ça le Caillou ! JP

La Fête du Bœuf prend de l'ampleur

C'est donc toute cette époque que la Fête du Bœuf fait revivre chaque année avec une recette quasiment immuable même si chaque année voit venir son lot de nouveautés, mais « toujours le bœuf et rien que le bœuf, pour les dégustations. » Tirs de ball­trap, tour en hélicoptère, spectacles autour de la villa-musée, de plus en plus d'exposants de la commune (fabrication de couteaux, de chapeaux, les Fraisiers de Païta, plantes des tribus ...), l'élection d'une Miss, et depuis les années 2000, la dégustation d'animelles, testicules, de veaux. Pour le quinzième rendez-vous, le comité des fêtes avait d'ailleurs concocté le concours du plus gros mangeur de ces parties sensibles de l'animal.

En 2012, la barre des 20 000 visiteurs est franchie. Côté animations, la fête a tenu ses promesses avec la baignade d'un troupeau, une démonstration de marquage et de castrage, la dégustation d'animelles, le rodéo et les nombreuses autres animations qui ont également remporté un vif succès : jeux pour enfants, ball-trap, tir à l'arc, baptêmes de l'air avec Hélisud, etc.

Dans le genre délicieux, l'interprofession viande de Nouvelle-Calédonie lance, en 2013, des dégustations et propose du rumsteck et autres viandes à cuire.

Lannée suivante, la Fête du Bœuf célèbre ses 20 ans, avec toujours la même recette qui fait son succès et des stands qui dépasse largement la centaine. C'est également en 2014 qu'André Ouin crée le couteau, Le Païta. Ce passionné de couteau, situé dans la Ziza de Païta, propose dans son atelier un couteau magnifique, de région, symbole du pays et de ses traditions. Enfin la Nouvelle-Calédonie et notamment la commune de Païta détient son couteau officiel comme Laguiole. (Source ville de Païta)

Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Publié dans Notre Caillou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article