André Dupuy a été de tous les combats, il vient de perdre le dernier à 89 ans

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

André Dupuy était sous-officier en Indochine. Il nous avait livré son testament en tant que grand mutilé de guerre. Avant de rejoindre les « grands anciens », partis sans avoir connu l'humiliation que lui supporte depuis de nombreuses années, il désirait faire connaître à la nation ce que devient le respect des droits acquis sur le terrain. D'origines modestes, sans connaissance politique influente, loin de Paris et de ses ministères, l'auteur avait exprimé d'une façon directe et sans fioriture, une partie de ses souffrances et de ses frustrations. Il se voulait le porte-parole de ce personnel, dont le seul délit fut d'avoir été trop présent sur le terrain et d'avoir, de ce fait, acquis des droits, que l'on refuse aujourd'hui d'honorer. « La cravate de commandeur de l'ordre est très prisée, au point que son contingent annuel est largement dépassé. Dans la mesure où nos grands mutilés de guerre, parfois titulaires de dix titres de guerre et pensionnés, ne peuvent y prétendre, nous sommes en droit de nous demander à qui est destinée cette dotation attribuée hors contingent ? » C’était l’un de ses combats.

Je ne savais pas à l’époque de la sortie de son livre que j’écrirais un roman qui se déroule en Indochine. Peut-être qu’André Dupuis m’a inspiré. Son livre est en bonne place dans ma bibliothèque j’avais aimé ce récit, un témoignage fort d’un homme de conviction, une race d’hommes qui se fait de plus en plus rare,  les vrais héros. Je suis triste aujourd’hui. André Dupuy a été de tous les combats, notamment la Seconde Guerre mondiale et l’Indochine. Ancien légionnaire, il en est revenu avec plusieurs balles dans le corps et une amputation de la jambe. JP

Ci-dessous mon article de 2011 sur Honneur où es-tu ? et lien sur le lancement des Moustaches de Tigre à Tahiti

André Dupuy sera incinéré ce matin après la cérémonie religieuse au 5ème kilomètre à 8h00. Il est décedé vendredi 23 novembre.

Honneur où es-tu ? Un livre d'André Dupuy

Dupuy
Avec André Dupuy à la librairie Pentecoste

Publié le 21 mai 2011 par ecrivainducaillou.over-blog.com

En couverture on peut lire la plupart des hommes ont un moment dans leur vie où ils peuvent faire de grandes choses : C’est celui où rien de leur semble impossible. (Stendhal) C’est un bon choix de citation de mon ami André Dupuy pour son livre testament qui se bat pour le respect des droits acquis sur le terrain, par le sang versé. A 82 ans André a encore du mordant, je l’ai connu quand nous faisions du ball-trap lui avec son Browning de compétition et moi avec mon Falcor trap, il y a bien longtemps. Je ne sais pas si c’est un problème de marque mais je n’ai jamais réussi à approcher les scores du champion qu’il a été. J’espère que les calédoniens lui rendront hommage en achetant son bouquin. JP

 

Photo LNC André et Josiane Dupuy à l'occasion de leur 60 ans de mariage à la mairie de Nouméa

Photo LNC André et Josiane Dupuy à l'occasion de leur 60 ans de mariage à la mairie de Nouméa

Publié dans Ecrivain calédonien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
Merci de cet hommage touchant JP.
Répondre