Entre mer et Montagnes, Boulouparis a son livre sur l’histoire de la commune et son patrimoine par Frédéric Angleviel et ses amis du GRHOC

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Entre mer et Montagnes, Boulouparis a son livre sur l’histoire de la commune et son patrimoine par Frédéric Angleviel et ses amis du GRHOC

Frédéric Angleviel est l’auteur de cet ouvrage avec la participation de Louis José Barbançon, Sylvette Boyer, Jerry Delathière, Claudine Jacques, Jean-Denis Ladiesse, Dominique Lataste, Luc Legeard, Max Schekelton et Christiane Terrier et Jean Vanmai.

 

C'est un ouvrage à classer dans la catégorie « Beau livre » avec des trésors de photographies. Il est pour l’instant visible à la Bibou, la bibliothèque de Boulouparis et à la mairie. Sa commercialisation est surement envisagée. Ce beau livre d’histoire comblera les amateurs. Début 2019, la première vice-présidente de la province Sud, Martine Lagneau, avait signé une convention avec le maire de Boulouparis, qui s’est traduit par une subvention provinciale pour développer la culture dans la commune. Voilà l’exemple d’une belle réalisation avec l’argent public. Les communes de brousse ne sont pas les oubliées de la culture. C’est une bonne chose à l’heure des choix et des restrictions budgétaires. Vous trouverez ci-dessous quelques images pour donner envie aux Calédoniens férus d’histoire de consulter ou d’acquérir ce livre, la préface du maire en lecture ainsi qu'un extrait du journal de la Province Sud. JP

 

Extrait de l’article de la province Sud à la signature de la convention : du 09/01/2019 :

Jean-Baptiste Friat, directeur de la Culture à la province Sud, estime que la commune possède un fort potentiel de développement culturel. « Notre volonté est de pouvoir accompagner les communes qui souhaitent développer leur offre culturelle et patrimoniale. Depuis 2016, un gros travail de diagnostic a été fait sur l’ensemble des communes de la province Sud, et lors de ce diagnostic, nous avons pu voir que Boulouparis était une commune dynamique qui entretenait ses infrastructures, avec une médiathèque associative qui vit, un centre culturel, une association dédiée à la thématique culturelle... Il y a une Histoire à Boulouparis, un patrimoine, des vestiges comme ceux de la gendarmerie de Tomo, ceux de la cheminée de l’usine de la sucrière de la Ouaménie, le château de Ouitchambo qui a brûlé... Tous ces vestiges sont des perspectives de développement et de valorisation pour donner une touche historique et patrimoniale a cette commune. »

 

Préface du maire de Boulouparis Alain Lazare

 

Nous sommes fiers de Boulouparis, de son passé et de son présent, et nous espérons que les générations futures continueront l’œuvre de leurs anciens pour continuer de bâtir une ville à la campagne, une communauté en marche et dynamique où il fasse bon vivre ! Notre « village » est à l’image de l’histoire calédonienne, faite de rencontres et de conflits, de périodes fastes et d’époques moroses, de magnifiques moments de dépassement de soi et d’instants où chacun se referme sur sa station, sa tribu ou bien sur le « plateau ». Le conseil municipal a mis en place un projet réparti sur trois années afin qu’une histoire patrimoniale mais aussi contemporaine soit rédigée par une équipe d’historiens travaillant avec l’association Groupe de Recherche en Histoire Océanienne Contemporaine. Le cahier des charges était simple : un récit linéaire accessible tant au grand public qu’aux scolaires, une illustration de qualité afin de sauver la mémoire visuelle des temps d’avant et une attention toute particulière donnée aux parcours de vie des Boulouparisiennes et aux Boulouparisiens. Grâce à un partenariat efficace avec la commission de la culture présidée par Sandrine Ollivier-Lods et l’association culturelle de Boulouparis dirigée par Roger Siret, ce pari a été tenu et cet ouvrage pensé et réfléchi avec le soutien de l’équipe administrative (Thibault Poitvin, Julia Quinty, Gratianne O’Callaghan, Ludivine Canel et Gianni Novella) nous permet de mieux connaître notre passé pour mieux bâtir notre avenir et le vivre ensemble. Comme je l’écrivais en 2012, « l’intérêt du plus grand nombre des administrés guide nos choix dans toutes les réalisations communales » . Aujourd’hui, il était temps de regarder derrière nous et de nous rendre compte que notre commune est devenue au fils des décennies un exemple pour beaucoup : une tranquillité rurale de bon aloi dans un environnement préservé ; des infrastructures diversifiées et de grande qualité ; une sécurité notable grâce aux efforts faits pour conserver « notre  gendarmerie » et la mise en place d’une équipe de gardes-champêtres ; une attractivité économique évidente basée sur le développement durable. Et j’ajoutais en 2015 : « l’équipe municipale et moi même, nous poursuivons nos actions, notre engagement pour votre bien-être et votre quotidien » .

Le chantier communal n’est jamais achevé mais les réalisations ont été nombreuses et le Boulouparis d’aujourd’hui, conscient de son passé et de ses racines, qu’il s’agisse de la première vague de peuplement-colonisation kanak ou de la seconde vague de colonisation-peuplement occidentale, peut se nourrir de son passé pour mieux appréhender ses futurs possibles. C’est ainsi que si la place centrale du village abrite le monument à la mémoire de Yves Tual, elle a aussi le nom prédestiné de Place du destin commun.

 

La Tribu Ouitchambo La tribu de Ouitchambo se nomme aussi Suè (échange). « Autrefois il était fréquent que les populations des tribus de la chaîne et de la mer s’échangent les produits de leur terroir. Le lieu d’échange était situé à l’intérieur de la tribu de Ouitchambo. C’est le terme en langue xârâcùù Sué qui donne son autre toponyme à la tribu. Ce terme en xârâcùù signifie « mettre, déposer », en ce sens où les clans déposent leurs biens pour ensuite les échanger ». Séraphin Kays, Maxime Tenda, Henri Poiroi, 2007.

Entre mer et Montagnes, Boulouparis a son livre sur l’histoire de la commune et son patrimoine par Frédéric Angleviel et ses amis du GRHOC
Des photos du livre choisies au hasard, le livre est magnifique
Des photos du livre choisies au hasard, le livre est magnifiqueDes photos du livre choisies au hasard, le livre est magnifique
Des photos du livre choisies au hasard, le livre est magnifique

Des photos du livre choisies au hasard, le livre est magnifique

Publié dans Notre Caillou

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article