Sacha Terrat et Sylvain Lorgnier au théâtre de poche avec Dans mon quartier de Lune

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Après Petits Pieds pour Grands Pas. Nouvelle création tout public à partir de 8 ans. Avec Sacha Terrat et Sylvain Lorgnier. Au théâtre de poche les 18 et 19 avril à 20H et 20 et 21 avril à 18H. Théâtre de poche, Nouméa.

 

Dans mon quartier de Lune, il y a des contes ; de la musique, des chansons de la Poésie, de l’amour et de l’humour. Tous tournent autour de la Lune ; qu’elle soit chaude ou froide ; sombre ou lumineuse ; homme ou femme ; elle danse dans nos cœurs et dans nos âmes. Et dans son quartier il y a le monde en entier qui s’amuse à raconter.

 

Réservations : https://cda-tickets.nc/14-dans-mon-quartier-de-lune

 

LES COMÉDIENS

Sacha Terrat

Qui a dit que la musique avait des vertus thérapeutiques ? Sûrement Sacha, qui, à défaut d’avoir mené à bien ses études de médecine est devenu l’un des pionniers de l’électro calédonienne. Dans un perpétuel élan créatif et innovant, cet artiste exigeant a trouvé dans la MAO une façon infinie d’exprimer sa conception aiguisée de la musique. L’homme-orchestre qui a étudié la musique, le chant et les techniques de sons en Irlande, compose depuis 2009, un savant mélange d’instruments acoustiques et de MAO dans un style qu’il qualifie d’electroceanic folk.

En ressortent des bandes son puissantes, aux tonalités sombres qui contrastent avec sa voix fluide et aérienne. Le trentenaire travaille aussi un sens aigu de la scène arborant parfois un maquillage hérité de son métissage calédonien-wallisien et des costumes de styliste.

En 2011, Sacha sort de son shaker musical son premier album Lines, récompensé aux Flèches de la Musique de Nouvelle-Calédonie. Mais dans le petit archipel calédonien, sa musique avant-gardiste désarçonne un public plus amateur de rythmes océaniens.

Après quelques dates sur le territoire, à Paris et au Canada, Sacha entame un virage dans sa carrière et se consacre à la création musicale pour le spectacle vivant. Observateur attentif, il construit des architectures sonores pour la danse hip-hop, le théâtre contemporain et jeune public.

En 2017, il participe à une étonnante aventure artistique lors de la résidence collective Tù, des baleines et des hommes sur l’île Ouen. À quelques encablures de Nouméa, il s’imprègne des bruissements de cet espace mystique, point d’étape de la migration des baleines depuis l’Antarctique et crée une longue boucle expérimentale à partir d’enregistrements de palabres, de contes et de chants de cétacés…

Insatiable touche à tout, jamais enlisé dans sa zone de confort, l’artiste assouvit son appétit de scène en montant sur les planches pour une adaptation de Candide. Il assure la bande originale en live et révèle un magnifique potentiel théâtral.

En 2018, il est temps pour Sacha de redonner de la voix. Textes et musiques sont prêts depuis plusieurs mois. Alors, lors d’un étonnant concert mêlant quatuor à cordes, batterie, séquences électro et chant, il dévoile les titres de son nouvel album Treize (sorti en février 2019). Il récidive en duo avec un violoncelliste, toujours dans un esprit de « work in progress » intrigant. L’observateur devient l’observé…

Pour parfaire ses recherches autour des cordes, Sacha sera en résidence pendant trois mois en France à partir de juillet 2019. Entouré de professionnels, l’artiste se consacrera à la construction de son set live accompagné d’une violoncelliste et d’un batteur, nourri d’influences nouvelles, effluves d’un autre hémisphère.

 

Sylvain Lorgnier

Il arrive en Nouvelle-Calédonie en 1995 et habite alors à Canala, en tribu, durant 3 ans.

C’est là qu’il a la révélation de la parole et du geste.

Puis il devient formateur pour adultes et quitte tout en 2001 pour s’aventurer sur les chemins du conte. Il est l’un des créateurs en 2003 du Collectif Artistique : les Enfants Migrateurs, puis en 2010, il crée sa propre compagnie : les Artgonautes du Pacifique.

Il sillonne les routes de Calédonie pour conter et développe des veillées où il mêle conte, slam, chanson, littérature.

En plus de 15 ans, c’est plus d’une cinquantaine d’histoires qu’il a dans sa besace.

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article