Causerie de Julien Ali pour évoquer son dernier roman Tout Ce Qui Flotte.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Causerie de Julien Ali pour évoquer son dernier roman Tout Ce Qui Flotte.
Causerie de Julien Ali pour évoquer son dernier roman Tout Ce Qui Flotte.

Sa première biographie présentait Julien Ali comme écrivain de science-fiction de polar-futuriste avec une fascination des créatures fantasques et d'un monde utopique. Même s’il continue de lire et d’admirer son maître Lovecraft, il a fortement évolué pour devenir une des plus prometteuses plume du pays. Il est né le 11 février 1991 à Nouméa. Julien Ali a présenté hier soir, mercredi 31 juillet 2019, un ouvrage très terre à terre en abordant des problèmes de société, une réflexion existentiel avec la problématique du deuil en toile de fond tout en écrivant un livre qui n’est pas noir. Ce roman est l’ouvrage d’un jeune auteur qui a mûri. Julien Ali se bonifie avec le temps. Il ne manque pas d’imagination et va encore surprendre ses lecteurs dans le futur. Il aimerait se lancer dans des ouvrages jeunesse, en espérant qu’il n’abandonne pas le roman car Julien Ali a ébloui le public avec une présentation très convaincante de son livre.

Il a attaqué sa causerie en précisant d’emblée qu’il aimait improviser, ne rien préparer. On se demande ce qu’il aurait dit en préparant, tellement il est éloquent. Sa maîtrise de la narration, ses analyses sur son style et de son travail d’écrivain en générale ont été dignes d’un écrivain émérite. Son talent a explosé aux visages de l’auditoire de cette causerie. Sa finesse et son intelligence feront de lui un grand de la littérature calédonienne. Ça fait dix ans qu’il écrit et progresse, il n’arrêtera pas. Il est loin le jeune homme talentueux mais enfermé dans un monde fantastique peuplé de robots et d’Aliens. Il est mature maintenant, adulte. Il mérite de trouver rapidement ses lecteurs. Ses analyses de la littérature, car sa culture livresque est grande et la critique de son propre travail d’écriture laissent pantois. Il étudie scientifiquement ses erreurs. Il recherche constamment la perfection, il nous a expliqué comment, quitte à mettre trois ans pour aboutir, il peut recommencer complètement un roman qu’il juge mal engagé ou terminé sans hésiter, même après des années de travail, il l’a fait. Il a un grand respect du lecteur et veut donner le meilleur de lui-même. Julien est appelé à un grand avenir dans l’écriture, c’est ma conviction. J’espère que le microcosme littéraire calédonien va s’en emparer. La littérature calédonienne a besoin de sang neuf. La relève est là, il faut lui ouvrir les bras. JP

Ci-joint quelques photographies de sa causerie à Calédo Livres.

 

Résumé du roman :

 

Quelque part, à Bordeaux. Elle vit seule, démarre sa nouvelle vie, se remémore la belle Calédonie. Quelque part, non loin d'elle, il vit seul, les jours rythmés par les aboiements de son compagnon et les souvenirs, fugaces, douloureux, flottent à la surface. Leur relation incarne ce terrible voyage que nous devons entreprendre ; l'acceptation du désordre et des silences, le temps de la chute et celui du renouveau. Avec "Tout ce qui Flotte", l'auteur nous livre ici un récit tragique au goût d'eau de mer.

 

Ne rater pas la prochaine causerie, j'y serai !

 

Causerie de Julien Ali pour évoquer son dernier roman Tout Ce Qui Flotte.Causerie de Julien Ali pour évoquer son dernier roman Tout Ce Qui Flotte.
Causerie de Julien Ali pour évoquer son dernier roman Tout Ce Qui Flotte.

Publié dans Evénement culturel, Roman

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article