Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soirUne pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir

L’association pour la promotion de l’œuvre de Jean Mariotti et des auteurs calédoniens proposait une rencontre autour de l’écrivain Jean Mariotti.

Wenic Bearune et sa troupe Wénice ont joué : « la vieille qui ne voulait pas mourir » avant la causerie sur la place de l’œuvre de Jean Mariotti dans le paysage littéraire calédonien animée par Bernard Gasser, Sylviane Soulard et Frédéric Angleviel.

Après les gestes coutumiers et une présentation de la pièce, les trois comédiens ont interprété magistralement ce conte, triste à l’origine, mais que le metteur en scène Wenic a rendu drôle et émouvant. La veille, ils avaient fait un triomphe au centre socioculturel de La Foa. D’autres rendez-vous sont programmés, il faut suivre cette troupe. Ils sont remarquables et mériteraient d’être filmés pour passez à la télé pour élargir leur public.

Wenic Bearune et ses acteurs après cette interprétation formidable de ce texte, “la vieille qui ne voulait pas mourir “. Ils se sont prêtés au jeu des questions-réponses avant de rentrer dans le vif du sujet avec l’écrivain Jean Mariotti. Il faut saluer le travail de l’association pour la promotion de l’œuvre de Jean Mariotti présidée par Catherine Laubreaux. L’écrivain est incontournable et fait l’unanimité. Son parcours est exemplaire, c’était une belle plume et sa moralité et ses engagements honorent tous les Calédoniens. Jean Mariotti, fils de bagnard, a contribué et contribue encore à redonner honneur et fierté aux descendants des condamnés. C’est la part de lumière du microcosme littéraire local d’ailleurs son ouvrage Prisonnier du Soleil avec son titre évocateur est probablement le plus aimé pour cette raison. 13 000 livres de cet auteur ont été vendu, il y en a encore 2 000 à vendre mais il n’y en aura pas pour tout le monde. C’est le moment de les acheter. L’association a besoin d’adhérents 1000F/an la cotisation. Tous les acteurs calédoniens du livre devrait être membre de cette association. Les droits d’auteur sont perçus par l’association des gens de Lettres de métropole, la Calédonie ne touche rien sur ces ventes. Une anomalie qui a été expliqué pendant la conférence. Ci-joint, des explications sur cette association. Une belle soirée ! La prestation des maréens y est pour quelque chose. JP

L'Historien Frédéric Angleviel, descendant de Mariotti, grippé et presque sans voix en pleine conférence

 

 

Présentation de l’association

Historique

 

L’association a été créée à l’initiative de François Bogliolo et Faustine Bernut-Mariotti en 1995, à l’occasion des vingt ans de la mort de l’écrivain. Elle avait pour but la publication intégrale de son œuvre.

 

L’association est ouverte à la famille mais aussi aux universitaires chercheurs; à la Société d’études historiques; aux éditeurs, libraires et auteurs; aux bibliothèques, associations ou organismes de lecture; aux institutions publiques et privées liées à l’enseignement élémentaire et secondaire, etc…

 

Les objectifs de l’association sont de :

 

Recenser les œuvres de Jean Mariotti écrivain tant inédites que déjà publiées, ainsi que sa correspondance. Les œuvres picturales, radiophoniques et cinématographiques de J. Mariotti feront aussi l’objet de ce recensement.

Préparer une édition intégrale de ses œuvres.

Promouvoir la diffusion de cette édition.

Jean Mariotti, sûrement l’écrivain le plus représentatif de Nouvelle-Calédonie, reste davantage connu aujourd’hui par le nom qu’il a donné au principal collège de Nouméa que par son œuvre.

 

Aucun écrivain calédonien n’a fait jusqu’à ce jour l’objet d’une publication exhaustive avec étude universitaire (introduction, variantes, notes). Jean Mariotti le mérite amplement : il est un des grands classiques français de l’outre-mer.

 

Les œuvres complètes de Jean Mariotti font partie du patrimoine culturel calédonien. C’est dans l’esprit de sauvegarder « cette vitrine intellectuelle de la Nouvelle-Calédonie » et par envie de créer le « sentiment collectif d’un pays ayant sa culture propre » que travaille l’association. Ce projet éditorial, sûrement le plus ambitieux jamais envisagé dans le domaine de l’édition littéraire en Nouvelle-Calédonie, devrait permettre au grand public, aux élèves des écoles, collèges, lycées et aux étudiants de l’université, de disposer enfin de textes parmi les plus représentatifs de la littérature calédonienne.

 

Les éditions Grain de Sable, de Nouméa, ont été chargées de la maquette et de la conception des ouvrages en 1996, 1997, 1999, 2000 et 2001. Artypo est notre imprimeur jusqu’à présent.

Le groupe de recherches Transcultures de l’Université de la Nouvelle-Calédonie est associé à ce programme de publications; il est le responsable scientifique de l’édition, chargé de l’inventaire, de la collation des variantes et de l’étude critique.

 

Cette édition a été rendue possible grâce aux aides de la Société Le Nickel, de la Province Sud, du gouvernement de la Nouvelle Calédonie, de l’Université de la Nouvelle-Calédonie et de la Délégation aux affaires culturelles de Nouvelle-Calédonie.

 

En 2003

 

L’association a modifié ses statuts

 

Elle devient : ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DE L’OEUVRE DE JEAN MARIOTTI ET DES AUTEURS CALEDONIENS

 

Son objet : Recenser et mettre à la disposition du public les oeuvres de Jean Mariotti tant inédites que déjà publiées, ainsi que sa correspondance.

 

Promouvoir par tous les moyens possibles la diffusion des oeuvres de Jean Mariotti et des autres auteurs calédoniens. email : apojmariotti@gmail.com

 

 

Siège social : BP178 – 98810 Mont-Dore – Nouvelle Calédonie

RIDET : 0723095.001

Présidente : Catherine Laubreaux

Présidents d’honneur : Faustine Bernut née Mariotti – Réginald Bernut

Vice-président : Bernard Gasser

Secrétaire : Caroline Etchevery

Secrétaire adjointe : Sylviane Soulard

Trésorière : Rose May Baudet

Trésorier adjoint : Dominique Lefèvre

Membre du bureau 2018 : Laure Bernut – Dominique Hacques

Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir
Une pièce de théâtre et une causerie sur Jean Mariotti, l’enfant de Farino devenu écrivain à Bernheim vendredi soir

Publié dans Ecrivain calédonien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article