La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Daniel Miroux, Frédéric Ohlen les lauréates et les bénévoles de l'associationDaniel Miroux, Frédéric Ohlen les lauréates et les bénévoles de l'association
Daniel Miroux, Frédéric Ohlen les lauréates et les bénévoles de l'association

Daniel Miroux, Frédéric Ohlen les lauréates et les bénévoles de l'association

Après une nuit étouffante à cause de la dépression tropicale 96P qui s’approche de la Nouvelle-Calédonie en se renforçant pour venir nous faire coucou demain au stade de dépression tropicale forte ou de cyclone tropical. 

Les aficionados de la dictée du Pacifique étaient bien présents, entassés dans la moiteur de la salle Eiffel à la bibliothèque Bernheim, sans aucune précaution pour éviter de se faire contaminer par le Covid-19, terreur des virus, qui se prépare à envahir nos organismes de Calédoniens amateurs de roussette. Mais comment résister à l’appel de la dictée quand on sait que le texte était « dicté » par Frédéric Ohlen, l’incontournable écrivain, primé par de nombreuses récompenses, dont le prix Popaï du Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, obtenu à deux reprises. De plus, l’Officier des Arts et des Lettres et des Palmes académiques, possède un bel organe parfaitement adapté à l’exercice. Ce qui a provoqué des réflexions amusantes dès le départ de la lecture : « Peut-on ajouter des aigus avec la sono ? », la voix de Frédéric résonnait dans cette salle au plafond très haut, au point de gêner sa compréhension. Autre attrait de cette dictée, le texte, un extrait d’une nouvelle du recueil Les Fleurs de Potr de Léopold Hnacipan, un de nos meilleurs écrivains kanak, qui a compris depuis longtemps que le temps de l’oralité était terminé. Le texte était original et ponctué de noms propres en drehu qui avaient été heureusement répertoriés et inscrits sur un tableau.

Avec la chaleur, le vieux bâtiment et l’atmosphère angoissante de l’attente d’être touché par la pandémie dans les prochains jours pouvaient faire penser à la période de la guerre du Pacifique. La Nouvelle-Calédonie faisait barrage à l’envahisseur coronavirus. Les américains auraient pu débarquer massivement ce samedi à Nouméa, ils auraient trouvé les Calédoniens et la bibliothèque tels que le général Patch les avaient vus après son débarquement. Même dans ce climat de crise, déterminés, les Nouméens ont fait leur épreuve annuelle de français. Les participants ont été héroïques en bravant les éléments. Les meilleurs dans la catégorie adulte ont été :

Sandrine Teysonneyre

Christine Bourrelly

Yvette Thoreau

Chez les jeunes de plus de treize ans, qui ont passé la même épreuve, les lauréats sont :

Sarra Joumdy

Martin Tantot

Fanny Le Talec

 

Cette dictée du Pacifique a été une réussite, les corrections et le dépouillement ont donné lieu, comme d’habitude, à quelques empoignades car on ne rigole pas avec l’orthographe et la grammaire chez les amoureux du français. Par contre, on se quitte toujours heureux d’avoir retrouvé pour un moment le bonheur de redevenir élève pendant une heure ou deux. JP

La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur
La dictée du Pacifique 2020 a eu lieu dans la chaleur et la bonne humeur

Publié dans Nouvelle-Calédonie, Divers

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Et Joël toujours présent pour couvrir l'évènement !!! Merci
Répondre
E
Merci, mais j'écris toujours trop vite j'ai fait des corrections aujourd'hui. J'écris avec mon cœur, le Bescherelle fermé.