Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.

Du 5 mars à la fin du mois, Albert Prous poète et artiste plasticien, propose une exposition à la bibliothèque Bernheim. Des poèmes sur des affiches, sur des supports atypiques, où se mêlent les mots et les phrases. Son objectif est de transporter le public dans une spirale d’émotions, dit-il.

 

Albert Proust a invité les responsables de la culture du pays et ses amis pour son vernissage hier mercredi. Habituellement, c’est à Plum, une localité de la commune du Mont Dore qu’Albert Prous, poète, ouvre son atelier aux curieux. C’est dans cet atelier bucolique que Christophe Augias, le directeur de la bibliothèque, l’a rencontré et a eu un coup de foudre pour cet artiste. Christophe Augias aime les artistes « border line », la société est devenue « borderline », l’art le dit. Albert Prous n’est pas schizophrène, il a la tête bien accrochée aux épaules, mais il écrit sur les murs, sur des bâches, sur un écran et même dans un recueil. C’est une chance qu’il ait déménagé à la bibliothèque pour nous faire profiter de ses créations atypiques. Il a expliqué son usage des mots avec conviction. Il est très convaincant. Il est passionné. Albert Prous dit n’avoir à dire mais il passe 5 heures par jour à rédiger ses textes. C’est un faiseur de mots. Il fait des affiches, pour y poser des mots vidés de leurs sens mais dispersés dans un décor, tordus, triturés et exposés dans la nature par exemple, c’est ainsi qu’ils deviennent poésie. Albert Prous est un poète 3D. Il sait déclencher l’émotion d’une manière originale en faisant de la provocation, diront certains, néanmoins, il interpelle. Il mérite un détour pour découvrir ses mots jusqu’à la fin du mois. Les gens du Nord pourront aussi voir cette exposition du côté de Poindimié après Nouméa. Après le « cours de poésie » d’Albert Prous, le vernissage s’est terminé par un verre de l’amitié avec deux énormes pains « surprises » fourrés de canapés délicieux qui ont été pris d’assaut. La poésie ça creuse !

Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Vernissage de l’exposition d’Albert Prous, le poète XXL. Il expose ses œuvres à la bibliothèque Bernheim.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article