Mots pour Maux : Imasango, une poétesse au grand cœur nous offre une poignée de riz

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Pour une poignée de riz

 

À mes voisins Indonésiens, humbles et discrets, en les remerciant d’avoir suscité ma

curiosité de découvrir leurs ancêtres et leur terre d’origine.

 

Je n’ai pas découvert

l’arbre de mes ancêtres

c’est lui

qui s’est révélé à mes os

 

Nous avons mêlé nos souffles

et flux de vie

dans le mythe et l’histoire

façonnant mon visage

 

Mes entrailles métisses

nées sur l’île

ancrage de migrations diverses

où cultes primitifs

ronde bosse et terrasses irriguées

sont empreintes

rappelant mes aïeux

 

Ma tête creuse est fertile

tronc couché

au-dessus de dépressions infranchissables

aqueduc portant le flot

lignée en marche

vers son destin au-delà des mers

 

Amarrant les racines à leur source

les mains javanaises de l’arrière grand-mère

épouse d’un Balinais

puisant soif de vivre dans les rizières

abandonnées à l’époque coloniale

quand manqua sur la table

une poignée de riz

à remettre aux enfants criant famine…

 

Téléchargez la suite de ce beau poème en suivant ce lien

 

Née en 1964 en Nouvelle-Calédonie, Imasango passe son enfance entre Nouméa et la brousse où elle retrouve les racines de son métissage, avant d’effectuer des études de lettres en Europe et en Amérique du Sud. Passionnée de musique, de danse et de calligraphie, fascinée par les caractéristiques plastiques de la typographie, elle a longtemps préféré « exposer » ses poèmes plutôt que de les publier…

Retrouvez la sur son compte FaceBook où elle déclame de la poésie pour soutenir ceux qui souffrent.

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article