Mots pour Maux : Patricia Artigue poétesse calédonienne nous offre deux poèmes

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

ELLE

 

Un soleil sans vigueur étirait l’horizon terne troué de pâles collines.

Elle n’avait gardé de la tristesse du torrent que l’éclat froid qui lui mordait la jambe et la douceur des galets, caresse moite à fleur d’âme.

Les écorchures de ses pieds dessinaient sur la grève d’anonymes esquisses,

Son souffle rauque effrayait les oiseaux,

Et c’est moi, petit homme, qui puisait à ce chant désespéré la force d’encore respirer.

Cette herbe folle cachait en elle la ténacité des chênes ancestraux.

Elle avait la grâce frêle d’un elfe fatigué mais la robe percée d’une gitane.

Elle avait la beauté des madones mais le regard crucifié de Marie sur Jésus.

Elle était la femme et j’étais l’enfant.

Elle était ma vie, j’étais sa promesse.

 

 

RENCONTRE

Homme, quand tu erres dans ces pays sans nombre

Où ton moi éperdu affleure le non – dit,

Quand tout le reste est vain, quand tout le reste est sombre,

Alors de ton chaos émerge une autre vie.

 

Quand tombe bas l’écorce de ta vieille peau

Et que léger tu oses murmurer aux oiseaux

La complainte du vent qui chante à ton oreille.

Quand de tes lèvres closes tu berces les abeilles,

 

Alors…je peux venir.

 

Là, où tout est si beau, là, où tout est serein,

Là, où les choses se nouent, là, où tout devient.

Dans ton pays d’ombres et de purs silences,

A l’à-pic de l’âme, au creux de l’absence,

 

Attends-moi, je viens…

 

Son dernier ouvrage : Bozù, Patricia Artigue, Éditions Écrire en Océanie, 2017. Elle a publié de la poésie dans l’ouvrage collectif ECLAIRE NOS PAS, QUINZE ANS DE POÉSIE chez l’éditeur Herbier de Feu

Nouvelle-Calédonie, 1995-2010

Une anthologie de 26 poètes dont Patricia Artigue, Anne Bihan, Luc Camoui, Pierre Gope, Déwé Gorodé, Nicolas Kurtovitch, Catherine C. Laurent, Denis Pourawa, Paul wamo, Waixen Wayewol…

Cette bibliographie n'est qu'un extrait de ses publications.

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article