Homo Coronavirus un nouvel ouvrage de Philippe PRUDHOMME auteur éclectique de polars, historien et humaniste.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Couverture Paul Gauguin 1893 «L’esprit des morts»

Philippe Prudhomme a choisi de vivre dans le Pacifique en Polynésie mais il connait tous les territoires d’Outremer français, il aime la vie et l’écriture. Il est prolifique voir quelques exemples ci-dessous. Il nous parle de son dernier livre :

Homo Coronavirus, « C’est le titre de mon nouveau livre qui vient de paraître en France.

La pandémie due au Coronavirus qui a causé la mort de plus de 300000 personnes a soulevé de nombreuses interrogations sur ses origines, la manière de l'enrayer et les perspectives sur l'avenir du nouveau monde qu'elle va engendrer.

Notre essai est un ensemble de méditations sur les différents aspects de cette crise humanitaire et principalement une réflexion sur la relation de l'homme à la mort et partant, de son rapport à la vie et à son environnement ».

Prudhomme Philippe

Imprimé en numérique, Lille, France (10,05 euros TTC) Thebookedition .com

Extrait du début de cet essai, très riche en illustrations : 

 

AVANT-PROPOS

Confessions, mémoire, désespoir

 

Coïncidence du calendrier, la panique mondiale consécutive à l’annonce de la pandémie due au Covid19, correspond également à la date exacte du jour de la naissance de Darwin le12 février 1805. 215 années plus tard l’inventeur de la théorie de l’évolution n’imaginait pas qu’il faudrait ajouter à sa liste après l’homo erectus, une nouvelle espèce, celle de l’homo coronavirus. Le coronavirus, la nouvelle bête de l'Apocalypse.

L'humanité a toujours surmonté ces catastrophes.

Le monde entier vient de redécouvrir, une fois encore, la fragilité de la condition humaine sur «notre petit atome de boue» comme disait Voltaire. À l’heure où j’écris ces lignes l’hécatombe incontrôlable, sans précédent dans l’histoire humaine, a fait de dizaines de milliers de morts et il est possible que l’auteur de ces lignes, confiné et inquiet, ne parvienne pas au terme de sa communication. La panique qui s’est propagée aussi vite que le virus qui en est la cause est très révélatrice de l’insouciance, voire de l’inconsistance des hommes face à une nature toute puissance et impitoyable.

La crise montre surtout l’absence de vision à court et long terme de nombre de ceux qui décident et prétendent gouverner les autres depuis l’aube de l’humanité…

D’autres œuvres du même auteur :

Crimes glacés à Tahiti Par Philippe PRUDHOMME

Ce thriller livre une étude de mœurs de la société tahitienne moderne. Le paradis du Pacifique s'est laissé envahir par les paradis artificiels de l'Occident. Sujet cruellement d'actualité… Heureusement, c'est au commissaire Peva Tetuanui et à la détective Yveline Cowley qu'il revient de diligenter cette enquête policière palpitante !

Chez Lulu.com

Chienne de vie à Tahiti (Série noire à Tahiti t. 2) Format Kindle de PHILIPPE PRUDHOMME

Un tueur ou une tueuse en série terrorise les habitants de Tahiti transformant cette île paradisiaque en véritable enfer. Mrs Cowley la célèbre détective doit une fois encore interrompre ses vacances réussira-t-elle une nouvelle fois à épauler la police locale et arrêter l'hécatombe ?

Sur Samuel Wallis un ouvrage de 2017 voir l’article sur ce blog en suivant ce lien

Et aussi :

Biographie PRUDHOMME PHILIPPE

Site de l'auteur : htt://lesamisdebougainville.wifeo.com

Chevalier des Palmes académiques pour services rendus Outre-mer, Philippe Prudhomme, Professeur de lettres-histoire. Il a suivi ses études à l'UER d'histoire de la Sorbonne où il a été marqué par son professeur Michel Mollat le grand médiéviste et père fondateur de l'histoire des "Grands Voyageurs". En histoire moderne il a suivi l'enseignement de Roland Mousnier sur la société "d'ordres". En 1968 il se passionne pour la Révolution Française et c'est en bon disciple d'Albert Soboul qu'il entreprend ses premières recherches sur le rôle de la Franc-maçonnerie avant 1789. Après sa réussite au CAECET, il enseigne au lycée professionnel Benjamin Franklin près de Melun puis choisit de s’expatrier. Curieux hasard du destin, il a enseigné dans toutes les îles du Pacifique où Bougainville a séjourné . C'est donc en toute logique qu'il s'est très vite passionné pour l'épopéé de ce célèbre navigateur pourtant très mal connu.

D'abord, en écrivant la biographie romancée d'Ahutoru premier Tahitien ayant séjourné en France, en 1769. Il a voulu réparer une injustice de l'histoire faite à ces deux personnages qui ont tant marqué de leur souvenir le "Siècle des Lumières" et qui furent injustement occultés quelques années après leur retour par le mystérieux naufrage de La Pérouse. Il crée en 2008 l'association des Amis de Bougainville et un site internet devenu la référence sur cette période de la vie polynésienne.

Auteur éclectique et humaniste, il n'hésite pas à sortir des sentiers battus et, refusant tout dogmatisme, sa passion pour le siècle des "Lumières"(son dernier essai "Diderot et Bougainville") ne l'empêche pas de se pencher sur les problèmes du monde actuel en s'essayant au roman policier. Son premier polar "On rit jaune à Tahiti" a reçu le prix des Etudiants de l'université de Polynésie française. Membre de l'Association des Ecrivains de Langue française, il alterne avec fougue les ouvrages consacrés à notre époque et se replonge avec délectation dans le 18ème. Entre la réalité sordide et les valeurs qui ont fait la France. Dernièrement, il publie un conte original pour adultes et adolescents sur l'addiction dans notre société où il établit une parabole touchante entre la condition animale et celle des humains : "Les histoires d'ânes ne sont pas forcément des âneries".

En janvier 2016 il a été nommé responsable scientifique de la mission organisée par le Service Hydrographique d'Outre Mer et la marine nationale sous l'égide du Ministère de la culture de Polynésie française pour la recherches d'éventuelles ancres perdues par Bougainville dans la passe dite de "La Boudeuse" en 1768.

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Vanhoutte Dominique 26/05/2020 08:16

????????