Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres
Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres

Ce moment privilégié pour échanger avec Nicolas Kurtovitch autour de son parcours et ses sources d'inspiration pour ce recueil de nouvelles ont attiré du monde, d’autant que cette rencontre était animée par Thierry Charton l’auteur en vue du moment. Il a fait une belle présentation de l’ouvrage, un véritable éloge. Le professeur de philosophie avait préparé avec soin son intervention. Un chroniqueur de littérature est né hier soir !

De cette présentation très fouillée, il serait difficile de faire un résumé mais d’emblée une citation de Marguerite Yourcenar nouvelliste, poétesse qui se reconnaissait dans l’humanisme situait bien le niveau auquel Thierry a placé le garçon du château Hagen. Les trois nouvelles de Nicolas auraient pu être écrites d’une fenêtre du château même la vie de Nicolas n’en a pas été une. Ce recueil est un retour sur une écriture pays, le citoyen du monde a délibérément avec ses souvenirs et ses personnages de femmes de diverses ethnies orienté son ouvrage sur le vive ensemble, une préoccupation constante pour les Calédoniens de la génération de l’auteur. Sa jeunesse, ses plus belles années, a été marquée par les événements douloureux des années 80 et nous sommes toujours en 2020 à se poser des questions sur notre avenir. Ce n’est pas un hasard si Thierry Charton a aussi comparé Nicolas avec Albert Camus et évoqué son ouvrage l’Etranger car dans les nouvelles de Nicolas on sent bien qu’il cherche un chemin vers la réconciliation, son amour pour le pays est immense. C’est le cas pour la plupart des auteurs du pays qui ne sont pas souvent invités par les médias pour le dire. Les interventions du public avec les intellectuels présents ont enrichi le débat. Les historiens étaient présents, Hamid Mokadden a apporté son éclairage sur Albert Camus. Cette causerie a été une réussite, il faut maintenant se procurer l’ouvrage qui complète bien celui de Claudine Jacques Calédonia Blues pour parfaire sa connaissance du Caillou. JP

Présentation de l’éditeur Au vent des îles

Des vies « sans défaite ni combat », dans tout ce que l’ordinaire peut offrir de merveilleux pour celui qui sait observer, ressentir et dire le moindre souffle, la plus infime palpitation. Nicolas Kurtovitch compose ici l’un de ses recueils les plus personnels où souvenirs, contes et réflexions poétiques s’entremêlent. Tisserand, il noue un à un les fils des mémoires et des instants vécus ou imaginaires pour nous dire l’importance d’être au monde en pleine conscience, de transmettre, de célébrer le pouvoir de la littérature et de l’humanité.

Cet ouvrage a bénéficié du soutien de la Province Sud.

Lire un extrait

TROIS FEMMES, Nicolas KURTOVITCH, étude de Nicole CHARDON-ISCH suivre les liens ci-dessus

Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres
Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres
Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres
Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres
Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres Causerie autour du dernier livre de Nicolas Kurtovitch à la librairie Calédo Livres

Publié dans Ecrivain calédonien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article