HANDICAP : Représentations et Pratiques Sociales en Milieu Kanak de Frédéric Patane

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

HANDICAP : Représentations et Pratiques Sociales en Milieu Kanak de Frédéric Patane

Préface de Charles Gardou et Frédéric Angleviel

Collection : Portes océanes chez L’Harmattan

Cet ouvrage est une synthèse d'une recherche doctorale menée en Nouvelle-Calédonie de 2013 à 2019. L'auteur, à travers de nombreux entretiens, nous fait découvrir le regard porté sur le handicap dans le monde kanak. Autrement dit, quels sont les facteurs explicatifs du malheur ? Quels sont les fonctions et le statut social de la personne avec une déficience au sein de cette communauté culturelle ? Quel rôle joue la coutume dans la prise en charge des plus vulnérables ?

La loi du pays de 2009 en faveur des personnes en situation de handicap reconnaît la primauté de l'individu sur le groupe. Quel est l'impact de cette nouvelle législation sur les solidarités sociales kanak basées sur l'intérêt communautaire ?

Le nouveau mode de prise en charge des personnes en situation de handicap, tel que préconisé par le législateur, n'est-il pas symptomatique des mutations socio-économiques qui traversent aujourd'hui la société kanak ?

Frédéric Patane est enseignant et docteur en anthropologie du handicap. Il milite depuis de nombreuses années au sein de diverses associations à l'échelle locale et régionale. Il a pris une part active dans les groupes de travail ayant contribué à la rédaction de la loi du pays de 2009 en faveur des personnes en situation de handicap de Nouvelle-Calédonie.

 

Photo du fichier de Pacific.studies EU

Illustration de couverture : Cédille

****

L’administrateur du blog ecrivainducaillou a demandé à Frédéric Patane d’enrichir cet article avec un message personnel.

« Cet ouvrage montre combien la question du handicap est abordée différemment selon les cultures. Par exemple, dans une tribu du Botswana, la naissance d’un enfant en situation de handicap est un honneur pour les parents. Ils auraient été choisis par les dieux pour l’accueillir et l’éduquer. Dans nos sociétés modernes, la survenue d’un handicap est, au contraire, considérée comme un drame individuel. Ainsi, les personnes avec une déficience sont trop souvent confiées à des spécialistes dont le travail est de les « normaliser ». Pourtant, si vous les interrogez, elles revendiquent, par-dessus tout, leur droit à la fragilité, et elles souhaitent être actrices de leur vie. Mais il leur faut encore beaucoup de courage et de pugnacité pour réaliser leur projet de vie. En effet, notre société calédonienne n’est pas encore tout à fait prête pour les accueillir en tant que citoyen à part entière. » Frédéric Patane

NB : Chaque année, le 22 juin, a lieu la Journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs. Cet article est aussi une modeste participation à cette journée du blog ecrivainducaillou

L’ouvrage de Frédéric Patane est le résumé, la vulgarisation d’une thèse de recherche doctorale présentée à Lyon en 2019.

Une causerie sur cet ouvrage en présence de l’auteur est programmée à la libraire Calédo Livres le 29 juillet 2020. Venez nombreux monsieur Patane va surement nous faire découvrir un aspect de notre société mal connu.

Publié dans Culture Kanak, Essai

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
V
????????
Répondre