SILO 2020 : Avec les botanistes Bernard Suprin et Hélène Cazé

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Bernard Suprin sur le Deck au SILO 2020 avec la journaliste Stéphanie Chenais

Bernard Suprin sur le Deck au SILO 2020 avec la journaliste Stéphanie Chenais

Hélène Cazé

Hélène Cazé

Soyons nature !

Bernard Suprin était consultant en études et formation, mais aussi prospecteur botaniste, spécialiste de l'étiquetage botanique passionné de photographie. Il a retrouvé en mai 2002 le Pittosporum tanianum réputé disparu. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la botanique néo-calédonienne et du « Guide botanique du jardin Lacroix à Dumbéa ». « Mille et une plantes en Nouvelle-Calédonie », le livre de poche préféré des randonneurs, son précédent ouvrage, est un guide botanique de terrain pour faciliter la reconnaissance des espèces traitées en détail dans ses précédents ouvrages « Plantes du littoral en Nouvelle-Calédonie » et « Florilège des plantes en Nouvelle-Calédonie » qui ont eu un grand succès et reçus le prix POPAI 2013 au salon international du livre océanien.

Bernard Suprin est aussi le porte-parole du pourpier c’est une plante riche en nutriment qui était utilisé au quotidien dans l’antiquité. Elle contient une bonne dose d’oméga, aime-t-il préciser. Pourquoi le pourpier a-t-il été oublié ? Botaniste de terrain Bernard Suprin est passionnant et passionné, il a réveillé le milieu des botanistes avec ses nombreux ouvrages qui font référence. Je ne suis pas un scientifique dit-il, mais il est plus que ça. Il a un projet, il a toujours un projet en gestation. C’est encore secret mais le thème sera les lieux insolites qu’il a découverts ou redécouverts sur le terrain.

Photo d'une conférence de Bernard Suprin au Rex en 2019 et un échantillon des ses ouvrages
Photo d'une conférence de Bernard Suprin au Rex en 2019 et un échantillon des ses ouvrages

Photo d'une conférence de Bernard Suprin au Rex en 2019 et un échantillon des ses ouvrages

Hélène Cazé, botaniste spécialiste en espèces de forêt sèche, comme Bernard Suprin nourrit une véritable passion pour les plantes, surtout les espèces endémiques. Avec son livre indispensable pour créer son jardin calédonien, elle à taper dans mille, ses fans son nombreux. Cette édition a été soutenue par la province Sud. C’es est une source indispensable de conseils et astuces pour avoir, chez soi, un véritable jardin 100% local.

Créer son jardin calédonien par Hélène Cazé

Ce guide présente une centaine d’espèces locales et ornementales originales, faciles à cultiver et disponibles en pépinières. Pour chaque espèce, toutes les informations sont rassemblées sur une page et illustrées pour vous aider à choisir celles qui conviennent le mieux à votre jardin.

Des conseils de culture sont proposés, qui incitent à faire preuve de bon sens et de simplicité. Le but est d’obtenir un beau jardin en plantant la bonne espèce au bon endroit, d’en profiter davantage en simplifiant son entretien, de préserver la santé des enfants qui y jouent, en adoptant des pratiques respectueuses de la nature. Tout ceci devrait vous apporter satisfaction et joie.

Hélène Cazé en dédicace au SILO 2020

Hélène Cazé en dédicace au SILO 2020

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article