Chroniques insulaires Nouvelles historiques et paroles de Nouvelle-Calédonie Tome 2, un ouvrage collectif disponible chez Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Chroniques insulaires Nouvelles historiques et paroles de Nouvelle-Calédonie Tome 2, un ouvrage collectif disponible chez Calédo Livres

Causerie autour de cet ouvrage ce mercredi 28 avril 2021 à 18h00 à Calédo livres

L'idée était de regrouper des textes permettant de lancer des études transversales entre les cours d'histoire et les cours de lettres ; et cela dans le cadre de l'adaptation continuelle des programmes et l’appréhension des milieux locaux.

Suivre ce lien pour lire une belle recension d’une blogueuse littéraire.

Auteur : Collectif

Voici vingt-trois contes, nouvelles ou poésies évoquant la Nouvelle-Calédonie d'hier et d'aujourd’hui. Dix-neuf auteurs présentent tour à tour ou conjointement les pays kanak, la colonisation libre et pénale ou encore le temps qui passe. Ces récits mettent en scène les différentes communautés calédoniennes : Kanak, Caldoches-Calédoniens, Vietnamiens, Indonésiens, Métropolitains ou encore Wallisiens-Futuniens.

Comme dans le premier volume paru en 2019, ces paroles calédoniennes libres, diverses et plurielles apportent une palette d’approches et de sensibilités qui ont vocation à offrir distractions, thèmes de réflexion et outils pédagogiques au grand public et au monde de l’éducation.

Cet ouvrage mosaïque est le fruit du travail commun qui a débuté entre des écrivains...

Prix : 2 950 XPF TTC

Ont participé à cet ouvrage collectif, dans l’ordre alphabétique : Patricia Artigue, Frédéric Angleviel, Christine Bourrelly, Jean-Claude Briault, Luc Camoui, Nicole Chardon-Isch, Sylvie Coquillard, Paul Magulue Fizin (historien et écrivain), Élizabeth Fromenteau-Pucheu, Alain Funel, Dominique Lataste-Pechberty, Luc Legeard, Felipe Lorente, Joël Paul, Anne-Marie Pralong, Alexandre Rosada, Manuel Touraille, Jean Vanmai, Monique Villisseck et Ivan Wakelam.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article