En Ton Nom, Tu Es Mon Écrit de Claire Fukouara

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

En Ton Nom, Tu Es Mon Écrit de Claire Fukouara

Une auteure originale puisqu’elle pratique l’écriture automatique. L’écriture automatique est un mode d'écriture dans lequel n'interviennent ni la conscience ni la volonté. Définition de l'écriture automatique par André Breton dans Manifeste du surréalisme (1924) : « Placez-vous dans l'état le plus passif ou réceptif que vous pourrez... écrivez-vite sans sujet préconçu, assez vite pour ne pas vous retenir et ne pas être tenté de vous relire ». C’est mon premier billet sur ce genre littéraire. JP

NB : En tant que phénomène spirite, l'écriture automatique est appelée psychographie.

En Ton Nom, Tu Es Mon Écrit

Qui n’a jamais douté des limites de sa conscience à appréhender le monde et celle des mots à le représenter ? Qui n’a jamais accepté l’existence de l’invisible, de l’inconnu ? Qui n’a jamais tenté d’articuler un langage pour y accéder, une connaissance pour les comprendre ?

L’écriture automatique de Claire Fukouara se met au service de cet imperceptible et cet incompréhensible.

C’est dans un langage poétique, fulgurant et dans un style innovant qu’elle fera vaciller ainsi le lecteur pour le sortir de son contexte habituel. Il y trouvera finalement son point de chute jusqu’à l’apaisement.

Mais au-delà de cette expérience, les mots, que l’automatisme de l’écriture laisse enchaîner, libèreront une sensibilité et édifieront des ponts vers des rencontres avec nos propres mémoires dans un voyage du plaisir et de la liberté.

Comprendre ce qui est, n’est pas admettre systématiquement ce qui se passe...

Aux éditions Sydney Laurent - Date de parution : 04/11/2020

Ce que nous en dit l’auteur sur son blog

Ce livre est une ouverture d’esprit et un espace de raisonnement. Il permet au lecteur de se reconnaître, de trouver son âme sœur qui le   libérerait de son état mental et physique, « En Ton Nom, Tu Es Mon Écrit » l’invite aussi à prendre la plume pour articuler ses pensées dans des réponses développées. Il le projette en effet face à lui-même et il devient auteur.

Chacun pourrait par la suite échanger ses réflexions et cette interaction formerait une chaîne d’écriture. Les pensées et les énergies se croiseraient et il naîtrait de magnifiques performances inattendues.

Bienvenue !

Extraits du livre

La diplomatie

La diplomatie est l’acceptation de la compréhension. Elle est une ouverture d’esprit sur l’idée arrêtée. Elle implique donc une réflexion sur le respect de la pensée. Elle écoute, réfléchit, accepte et essaie d’assouvir le trait de sagesse dans la soumission d’un accord ou d’une idée de partage, accomplissant à un résultat commun, positif et arrangeant. La diplomatie marque une liberté dans le libre arbitre. Elle est un flux constant et motivant, active dans le respect des conversations établissant des lois approuvées. La diplomatie de l’âme est l’ordonnance du calme. Elle caractérise pour chacun une énergie d’ouverture vers une paix intérieure et extérieure, centrée sur l’échange d’actes et de compassion. Elle grandit et s’expose sur la priorité du partage dans une harmonie de paix, ainsi, elle accompagne le développement dans une compréhension pour tous. Elle agit en symbiose avec les qualités de l’amour. Ce dernier est une énergie puissante entraînant une relaxation équilibrée.

La diplomatie de l’âme affectionne l’art de la pensée, ainsi, elle materne le sein dans un respect de soi et de celui des autres.

Plus sur le blog de Claire Fukouara

Claire Fukouara est née en Nouvelle-Calédonie, ses racines sont multiculturelles : vanuataise, italienne, kanak, japonaise et bien d’autres encore… Ses ancêtres kanak lui accordent le don de guérir par les plantes et à travers les prières. Pendant plus de trente-cinq ans, Claire soigne les traumatismes de patients aussi bien touchés de maux physiques que psychologiques. Ces moments particuliers furent éprouvants et souvent épuisants.

Un événement majeur va changer son rapport au monde et l’engager vers une autre voie, celle de l’écriture, toujours dans le but de soigner, mais autrement. Elle rencontre un jour un messager qui s’adresse à elle en se manifestant uniquement par la voix et lui souffle : « Tu guériras par les mots. ». À partir de cet instant, un lien spirituel se forme entre Claire et l’entité, dont elle deviendra le transmetteur. Transmission de mémoires, transmission de concepts dictés sous forme d’écriture automatique, cet échange sera quotidien et lui demandera une concentration et une énergie toutes particulières, afin de transcrire l’oralité sous forme scripturale.

Après l’héritage spirituel et thérapeutique d’une culture ancestrale kanak, Claire accède ainsi à une connaissance qu’elle partage dorénavant par ses écrits.

Son premier ouvrage, « En Ton Nom, Tu Es Mon Écrit », propose des pistes de réflexion qui souhaitons-le trouveront une résonance chez le lecteur épris d’histoire et de philosophie.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article