L'héritage des ancêtres (archéologie de la Mélanésie) de Christophe Sand HEANC

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L'héritage des ancêtres (archéologie de la Mélanésie) de Christophe Sand HEANCL'héritage des ancêtres (archéologie de la Mélanésie) de Christophe Sand HEANC

The Ancestors' Heritage (Archaeology of Melanesia)

Cet ouvrage bilingue français-anglais présente une synthèse accessible de la longue histoire de la Mélanésie.

The scope of this book is to present a comprehensive synthesis of the long history of Melanesia.

« Négliger son passé, c’est nier ta propre identité. »

Cette publication contribue à la diffusion des connaissances archéologiques vers les habitants de l’Océanie. Elle tente d’illustrer comment fonctionne l’archéologie et quels ont été les résultats majeurs obtenus sur le long passé de la région. Elle tente également de présenter de façon claire comment l’archéologie peut être utilisée en lien avec l’histoire traditionnelle, mais aussi les questions auxquelles elle ne peut pas répondre. Il s’agit d’un voyage dans notre passé, à travers l’étude des vestiges laissés par les ancêtres il y a 40 000 ans, 3 000 ans ou seulement 200 ans dans le sol ou en surface de nos îles.

« To neglect your past is to dent your own identity. »

This publication is a contribution to the spread of archaeological knowledge amongst the inhabitants of Oceania. It attempts to present how archaeological research works and what major results have been gained about the deep history of the area. It also tries to express clearly the way in which archaeology can be used in relation to traditional history, but also what answers archaeology cannot provide. This is a trip into our past, through the study of the remains left by the ancestors 40,000 years ago, 3,000 years ago or just 150 years ago in the soil or on the surface of our islands.

Publication de janvier 2021 vendu 3 950 XPF TTC à la librairie Calédo Livres

Un article sur Christophe SAND à lire

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article