Une année qui s’annonce fertile pour notre poète Sylvie Coquillard !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Sylvie Coquillard avec un sourire radieux

Sylvie Coquillard avec un sourire radieux

Très belle nouvelle en effet ; deux maisons d’édition viennent de lui accorder la publication de son nouveau recueil Visages et Paysages du Caillou !

Abondance de « biens » ne nuit pas même si le choix s’avère difficile. L’ouvrage sera publié aux éditions Le Lys Bleu et devrait paraître au plus tard début Avril.

Et puisque l’autre maison d’édition dont le nom reste actuellement confidentiel a spontanément donné son feu vert, un autre recueil lui est adressé, en exclusivité cette fois, qui devrait recueillir tous les suffrages. Le titre est annoncé :

Ancrages et clairs envols… Comment ne pas lui assurer une belle envolée ?

Avec ce coup double prometteur, on pense un peu à Pagnol, la gloire de Joseph et son doublé de bartavelles !!! Sauf que Sylvie n’est pas chasseuse sinon d’images et de rimes qui font chanter les mots !

Je suis heureux de partager son enthousiasme ; après un refus qui l’avait éprouvée -c’est le parcours convenu de cette course à la publication- recevoir en rapproché deux réponses positives, ça redonne de l’entrain et de l’inspiration.

De l’inspiration, ce n’est pas ce qui fait défaut à notre auteur. La Poésie est son pays, son refuge, sa respiration dès l’âge de 9 ans. Elle écrit à perdre d’haleine, à cœur que veux-tu, et brouillonne hardiment ce qui lui fait oublier ses années-muselières (le roman du titre est toujours dans les tiroirs) vécues en pension entre solitude et mise au ban. L’enfance n’est pas toujours un pays d’indulgence.

Ce n’est qu’en 2013 qu’elle se résout à sauter le pas de la publication.

Paraît alors, Au bord d’Elle (Aube hors d’Elle, était une autre variante qui n’a pas été retenue). Si d’aucuns y ont perçu une provocation impertinente, c’est qu’ils sont restés « au bord » d’une évocation où le brouillon est vécu comme ce désordre-bordel nécessaire à l’écriture ; oublier la riche valeur des ébauches, c’est ignorer le nécessaire travail qui préfigure à la composition aboutie.

Arrivée en Nouvelle -Calédonie en 1973 où elle vit encore aujourd’hui, Sylvie initie une relation douloureuse avec ce pays vécu initialement comme un exil. Lentement le charme opère comme un apprivoisement magistral, le « Caillou » et ses sortilèges font tomber ses résistances ; certes la France reste et restera le pays de ses origines et de ses racines mais elle est désormais riche de ce vécu insulaire qu’elle évoque de plus en plus volontiers dans les deux recueils qui vont suivre : Atlantides  puis L’Âme des écorces.

Et c’est moins d’exotisme que de reconnaissance à cette terre d’accueil qu’il est question dans sa poésie.

En signant Visages et Paysages du Caillou, Sylvie déclare être vraiment devenue une « Enfant d’un Pays » auquel elle doit la magie de fortes émotions. Les paysages ont une âme, les visages une authenticité dans leur diversité et la mosaïque ethnique qui caractérise ce pays de contrastes.

L’âme ? C’est sûrement un mot chargé de sens pour Sylvie Coquillard ; elle écrit avec le cœur et trempe sa plume dans l’encrier du sang qui ne saurait mentir.

Nous ne tarderons pas à le vérifier dans les temps à venir ! 

NB : Sylvie Coquillard est aussi correctrice (c'est bien utile pour écrire un bon billet comme celui d'aujourd'hui) et écrivain public Écritures en tous genres, relectrice de manuscrits, compositions libres...Parolière (chansons à thème)

Une plume et un style pour vous servir !

Contact :  sylvie.coquillard@gmail.com

Sylvie Coquillard écrivaine, poétesse et ancienne professeur de Lettres, se consacre à l’écriture mais est elle aussi conférencière. Sa dernière conférence Quelle poésie au XXIème siècle ? Donnée à l’UPNC (Université Populaire de Nouvelle-Calédonie) en aoûte 2020 était magistrale. Elle est membre et secrétaire de l’ARES. Elle a participé à l’écriture de plusieurs ouvrages collectifs, les deux derniers sont Les Graines de Corail  par le collective des Îliennes, qui font partie des Amis de la Poésie, club né au siècle dernier, un mois de janvier 1990, à Nouméa, en Nouvelle-Calédonie et Chroniques insulaires Nouvelles historiques et paroles de Nouvelle-Calédonie Tome 2, un ouvrage collectif. Tous ses ouvrages sont disponibles chez Calédo Livres.

Une année qui s’annonce fertile pour notre poète Sylvie Coquillard !
Une année qui s’annonce fertile pour notre poète Sylvie Coquillard !
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article