Visages et paysages du caillou, une nouveauté poétique de Sylvie Coquillard

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Ce recueil est une évocation recentrée sur la terre d’accueil de Nouvelle-Calédonie amorcée précédemment dans L’âme des écorces.

Initialement vécu comme lieu d’exil, le « Caillou » impose ici sa juste place avec l’évidence d’une réconciliation, comme si, au fil du temps, ce pays avait exercé le charme d’un apprivoisement.

L’auteure a voulu ouvrir les yeux et le cœur à un espace dont la richesse, le foisonnement, les réalités contrastées n’excluent pas les interrogations. Elle explore ce « Caillou » du Pacifique aux multiples visages, aux lieux chargés de sens, bien que parfois énigmatiques : autant d’appels ou de questionnements, de certitudes où pourtant les doutes s’enracinent encore.

C’est dans cet ondoiement aux forts accents, à l’intense lumière qu’elle s’autorise cette fois à écrire et décrire indifféremment en vers comme en prose. Une composition hybride dans ses variations de tons où le lyrisme n’exclut pas le prosaïque…

Catégorie : poésie - haïku

PRIX 12.40€ (Voir sur le site de l’éditeur) Bientôt en librairie à Nouméa 

Cet ouvrage fera l’objet d’un autre article plus tard, la poétesse, mon amie, doit me fournir prochainement d’autres informations, le méchant virus qui circule maintenant chez nous, chamboule un peu tout, en particulier le Printemps de poètes qui devait avoir lieu ces jours-ci. JP

L’auteure

Une vie consacrée aux lettres et plus particulièrement à l’écriture, Sylvie Coquillard publie son premier recueil de poèmes en 2013, intitulé Au bord d’Elle. Ensuite, elle publie Atlantides en 2017, suivie de L’âme des écorces en 2018.

Photo de Sylvie réalisée par Marc Le Chelard Photographe professionnel basé à Nouméa-magenta

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article