La douceur, ouvrage de deux poètes, prix Arembô 2021

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Nicolas Kurtovich lors de la remise de son Prix, Frédéric Ohlen était absent du pays pour l'évènement, Photo de l'association Ecrie en Océanie

Nicolas Kurtovich lors de la remise de son Prix, Frédéric Ohlen était absent du pays pour l'évènement, Photo de l'association Ecrie en Océanie

Voix inspirées, chantres d’une poésie sans frontière, Frédéric Ohlen et Nicolas Kurtovitch allient leurs talents, très divers, à une indéniable richesse esthétique et sensible.

Fruit d’une collaboration amicale, cette création originale vient approfondir la parole croisée de ces deux poètes.

 

Prix : 980 XPF TTC

Éditeur : Écrire en Océanie    Format 13 x 21 cm, broché, 38 pages

 

Nicolas Kurtovitch, entremêlant ses cultures calédoniennes, slaves et universelles, exalte la nature, le monde et l’homme dans ce qu’ils ont de grand et d’humble ; imprégnée par le taoïsme, son écriture poétique chante le dépouillement et valorise l’exemplarité et l’essentiel. Il renouvelle la forme par des aménagements du haïku et du vers libre dans ses nombreux recueils.

Dès l’adolescence, Frédéric Ohlen devient poète. Il sera, plus tard, éditeur, rédigera au fil des années une douzaine de livres marqués par autant de rencontres, de voyages, de récits, d’expériences. Ils résument avec force son parcours sur la Terre. Entre hommage à la beauté des lieux et des îles, ses textes célèbrent, ils interrogent.

Le Prix littéraire Arembô s’attache à récompenser l’œuvre d’un auteur océanien, écrivant en français, notamment pour sa contribution au développement culturel ainsi que pour sa capacité à livrer un témoignage sur son époque.

Ce livre fait l’objet d’une coédition Écrire en Océanie et Noir au Blanc. (source le distributeur Calédo Livres)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article