Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021 Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021

La philosophie dans tous ses états : arts, littérature jeunesse et politique mêlés. C’était le menu de cette causerie, une déclinaison philosophique élargie à partir d’un conte, pour replacer la philosophie à portée des enfants, inspiré des contes kanak. On peut dire d’une manière un peu triviale qu’Hamid Mokadden a voulu ratisser large. Une mayonnaise qui a pris l’intellectuel « sait faire », comme on dit. Le philosophe, enseignant retraité a encore des choses à partager. De plus, il n’a pas pris de risque pour séduire son auditoire avec Pierre-Christophe Pantz comme animateur. La causerie promettait d’être d’un haut niveau et ce fut le cas.

Après une présentation de l’agrégé de philosophie par Christophe Pantz et un rappel des nombreux ouvrages qu’il a écrits sur des personnages kanak marquants du pays. Cela fait longtemps qu’il a compris que derrière le discours, les palabres et l’énumération des clans pendant les coutumes se cachaient de la philosophie. Hamid n’a de cesse que de promouvoir des personnages remarquables mélanésiens qu’il a parfois côtoyés. Les ouvrages connus sur la culture kanak ont été écrits par des missionnaires, des historiens, des anthropologues ou des économistes mais pas par des philosophes et pourtant la philosophie kanak est bien réelle. Il a commencé sa causerie par ce rappel puis la présentation d’un ouvrage publié en 2020 par la courte échelle Éditions transit dans la collection Kanaky Nouvelle-Calédonie.

La philosophie kanak n’est pas un discours folklorique, il en est persuadé après une profonde réflexion sur la philosophie océanienne dont il a pris encore plus conscience aux îles Fidji. La philosophie dans la culture kanak n’est pas assez mise en valeur. Le philosophe a été convainquant, l’auditoire était suspendu à ses propos.

Le conte « Oudouane et Tchitchi », écrit pour les enfants, a occupé une large plage de temps à la fin de la causerie. Ainsi, les illustrateurs ont pu raconter comment ils avaient répondu à la demande de l’auteur, en métropole pendant sa rédaction. Ce séjour dans l’hexagone à permis à Hamid Mokaddem de tester ce récit, d’au-delà des mers sur les petits métropolitains. Ils ont adoré, ce qui confirme que la philosophie, les histoires inspirés de contes kanak, ne sont pas un frein pour un succès de l’autre côté du récif. En s’adressant à des intellectuels, des lecteurs avertis ou des enfants Hamid Mokaddem cherche avant tout une positivité pour s’ouvrir à l’autre par l’étude de la culture kanak. C’est la philosophie du philosophe, pourrait-on dire. Mais résumer les propos d’un intellectuel comme Hamid est une gageure pour le rédacteur de ce billet. Tous les ouvrages d’Hamid Mokaddem sont en vente à la librairie Calédo Livres.

Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021 Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021 Causerie à Calédo Livres avec Hamid Mokaddem, Pierre-Christophe Pantz, Mathieu Venon et Zay ce mercredi 11 août 2021
On peut reconnaître Nicole Irsh présidente d'EEO et ne pas reconnaître Georges Waixen Wayewol (barbu)On peut reconnaître Nicole Irsh présidente d'EEO et ne pas reconnaître Georges Waixen Wayewol (barbu)

On peut reconnaître Nicole Irsh présidente d'EEO et ne pas reconnaître Georges Waixen Wayewol (barbu)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
S
Super ! La gageure a été tenue !!!
Répondre
M
Excellent de la pop écriture comme on parle de pop art. L'exercice n'est pas facile et accessible à tout le monde.Bravo et merci JP.
Hamid
Répondre