Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La jeunesse à l’honneur à la maison du livre à Nouméa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La jeunesse à l’honneur à la maison du livre à Nouméa

Ce mardi 27 octobre 2015, l'émission radiophonique et télévisée "Des Livres et nous", avait pour thème : "Lire, c’est ça qui est bon !". La maison Célières était rajeunie avec cette jeunesse installée dans le grand salon. Les enfants ont tenu l’heure et demi d’émission sans perturber la prise de son des techniciens de NC 1er. Ils ont fait des lectures avec une diction parfaite et ont posé des questions très pertinentes. La lecture n’est pas morte avec le numérique et internet.

Cris avait invité :

Marie-Laure Song, active bénévole et représentante de l'association Livre, mon ami.

Agnès Laroche, écrivain lauréate du prix Livre, mon ami 2015 pour son roman policier "Le fantôme de Sarah Fisher", entourée de Laurence Larher (enseignante à l’école Suzanne Russier) et d'élèves de CM2 de son établissement qui ont apporté leur regard critique sur l'œuvre gagnante et en lisant des extraits.

Virginie Anania, enseignante, accompagnée d'un élève de CM1 de Fernande Leriche, afin de présenter le dispositif de bibliothèque scolaire, DECLIC.

Daniel Collet, enseignant et représentant du prix Vi Nimö des lycéens, accompagné d'un élève du collège Do Kamo.

A Noter : La remise officielle du prix livre mon ami et des prix du concours de lecture à voix haute aura lieu le mercredi 04 novembre au centre culturel Jean-Marie Tjibaou.

Les interludes musicaux acoustiques ont été assurés par Yunita (funk-groove-reggae).

Il faut souligner les gros efforts des enseignants et des associations dans ce domaine qui prennent des initiatives comme « Lire, écrire et dire », Les voix du poème avec pour objectif : lutter contre l’illettrisme en donnant le goût de lire aux élèves de primaire. Près de 700 enfants, soit 33 classes de toute la Calédonie, participent cette année au projet éducatif Les voix du poème. Sept écoles sont passées sur la scène du centre culturel de Dumbéa hier, et huit s’y présenteront aujourd’hui. La rencontre aura également lieu le 19 novembre à Koné avec huit classes du Nord. JP

pendant l'émission dans le salon de la maison Célières

pendant l'émission dans le salon de la maison Célières

La chanteuse originaire du Vanuatu Yunita

La chanteuse originaire du Vanuatu Yunita

Publié dans Maison du livre NC

Partager cet article

Repost 0

Réédition de deux ouvrages de Déwé GORODÉ

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Couverture de petite fleur de cocotier

Couverture de petite fleur de cocotier

Ils viennent d'être réédités par les Éditions Madrépores alors qu'ils étaient épuisés depuis de longues années :

"Utê Mûrûnû, petite fleur de cocotier"

Paru en 1994, ce premier recueil de nouvelles de Déwé Gorodé est réédité avec deux textes inédits. Il évoque, à travers plusieurs générations, la condition de la femme kanak tiraillée entre le respect de sa culture millénaire et l'appel d'une société en mouvement.

"L'agenda"

Paru en 1996, ce deuxième recueil de nouvelles de Déwé Gorodé est réédité avec deux textes inédits. Il témoigne d'un certain rapport au monde, transmis de génération en génération...

Née en 1949 dans la tribu de l'Embouchure dans la commune de Ponérihouen, Déwé Gorodé a fait des études littéraires à Montpellier de 1969 à 1973. Outre des nouvelles, elle a également publié des poèmes et des romans.

Déwé Gorodé auteur

Déwé Gorodé auteur

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article

Repost 0

César d’honneur, de Nicolas Vignoles

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Couverture du livre

Couverture du livre

L’auteur

Après un premier roman publié chez L’Harmattan, Nicolas Vignoles propose un nouvel ouvrage. Journaliste de la presse écrite et audiovisuelle, impliqué dans la vie politique,  culturelle et  sportive de  la Nouvelle- Calédonie, Nicolas  Vignoles est passionné par l’écriture à laquelle il consacre beaucoup de temps. Cette passion se conjugue avec son attrait pour l’histoire contemporaine, ses drames, ses mystères et ses évènements.

Le roman

Le narrateur parvient au terme d’une vie marquée par le succès, la fortune et la gloire que lui a offerte le cinéma dans lequel il a fait carrière. Au moment de se voir décerner un césar d’honneur pour l’ensemble de son œuvre,  il lève le voile sur ce qui a déterminé sa vie : la rafle du Vel’ d’hiv’, ce jour de juillet 1942. Le narrateur, sa mère et sa petite sœur sont arrêtés puis déportés… Mais où était le père de famille ? Cette absence coupable va fixer, pour le reste de l’existence, les relations du narrateur avec son père…

Le mot de l’éditeur

« Pourquoi avoir édité César d’honneur ? Pour au moins quatre raisons : historique tout d’abord : cette tache pour la France, la rafle du Vel’ d’hiv’, et plus encore la collaboration ayant conduit dans les camps de concentration nazis des millions de personnes innocentes  m’ont toujours personnellement touché ; et même si la déportation n’est pas le sujet principal, il est toujours bon de rappeler aux jeunes générations (et aux moins jeunes) cette période sombre de notre histoire. Le contenu ensuite : ce livre se veut et est très bien documenté sur la vie dans les camps et dans la France occupée pendant la période 39/45. L’histoire elle-même, bien sûr : cette fiction, ce roman sont très bien menés et  tiennent  le lecteur en haleine du début à la fin. L’écriture enfin : livre très bien écrit (tant au niveau de la syntaxe que du style), les termes, bien choisis, percutent le lecteur. »

Alain Janet

Le manuscrit m’a été confié pour relecture. Mais très vite j’ai été tellement emportée par la curiosité d’abord, le suspense ensuite… si envahie par l’émotion, les larmes,

que j’ai oublié mon stylo et j’ai arrêté de corriger. Seule l’histoire comptait.

Les personnalités, les sentiments, les réactions des personnages, les attitudes… L’écriture est très fluide, je n’ai pu poser le livre avant de l’avoir terminé.

Hélène Janet

Le livre est vendu au tarif de 1 900 francs en Nouvelle-Calédonie, à la galerie Lec lec tic (Complexe La Promenade), Librairie Calédolivres, librairie Michel-Ange et les autres d’ici quelques jours…

Nicolas Vignoles

Nicolas Vignoles

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article

Repost 0

SILO 2015 : Le rideau est tombé et les prix ont été décernés

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Nathalie Heirani Salmon-Hudry  Prix Vi Nimö 2015

Nathalie Heirani Salmon-Hudry Prix Vi Nimö 2015

Le Salon du livre international 2015 avait retrouvé son lieu de prédilection à Poindimié pour explorer l’écriture dans tous ses états : Théâtre, roman, dessin de presse et conte. La fine fleur de l’écriture calédonienne a fait le déplacement en plus des invités extérieurs.

De l’avis de la plupart des courageux qui ont fait le déplacement, ce SILO a été un bon cru. Les temps forts de cette édition ont été les remises des prix. Nathalie Heirani Salmon-Hudry a remporté le Prix Vi Nimö 2015 pour son livre si émouvant Je suis née morte. Un prix dont le jury était  composé d’élèves des lycées d’enseignement général, technologique et professionnel du Territoire. L’annonce de ce prix a été faite quelques temps avant et 150 élèves de divers lycées du territoire ont fait le déplacement pour lui remettre son prix. C’était du délire, un grand moment dans une salle omnisport bondée. Nathalie est une vraie vedette auprès des jeunes.

Mais l’apothéose, attendue par tous les participants, a été l’annonce du lauréat pour le prix Popaï, la plus prestigieuse récompense littéraire calédonienne, le prix du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie dans le cadre magnifique de l’hôtel Tiéti. Les rumeurs allaient bon train et un ouvrage semblait tenir la corde, Les sanglots de l’aigle pêcheur de l’anthropologue Alan Bensa, Kacué Yvon Goromoedo et Adrian Muckle, cependant  le jury annonça d’emblée qu’ils avaient fait le choix de récompenser deux ouvrages, un prix Popaï du documentaire et un prix du roman. L’ambiance monta d’un cran dans l’attente des résultats. L’annonce du prix Popaï pour les sanglots de l’aigle pêcheur par Christophe Augias fut une demi surprise tellement cet ouvrage avait été plébiscité par avance après les conférences et débats très appréciés de l’auteur, avant et pendant le SILO. Le prix Popaï du deuxième ouvrage fut annoncé rapidement, Frédéric Ohlen pour son chef-d’œuvre Quintet en laissant l’auteur lauréat sans voix. Il était persuadé de ne pas pourvoir recevoir ce prix qu’il avait obtenu en 2005 mais le jury à l’unanimité a décidé que l’on pouvait l’obtenir deux fois au moins. L’émotion du président de la maison du livre était palpable. La surprise de l’auteur  était touchante mais le choix du jury est très cohérent. Comment pouvait-on ne pas récompenser sur le Caillou un auteur calédonien, encensé par la presse métropolitaine et édité chez Gallimard ! 

Le Silo est une opportunité pour faire de belles rencontres. De plus, les auteurs pouvaient dédicacer leurs ouvrages à la librairie du SILO. J’ai pu dédicacer des exemplaires de « 3 minutes avant la fin du monde ». Satisfait de mes ventes, dans l’intimité de ma chambre d’hôtel à l’abri des regards pour ne pas faire d’envieux, je me suis décerné le prix Popaul 2015 pour jouir, moi aussi, de la fête. J. PAUL

Joël PAUL en dédicace en compagnie d'un auteur de livre jeunesse calédonien

Joël PAUL en dédicace en compagnie d'un auteur de livre jeunesse calédonien

Divers acteurs de la littérature calédonienne

Divers acteurs de la littérature calédonienne

Les débats et les dédicaces
Les débats et les dédicaces

Les débats et les dédicaces

Avec le poulpe c'est l'auteur Frédéric Ohlen prix Popaï de la fiction
Avec le poulpe c'est l'auteur Frédéric Ohlen prix Popaï de la fiction
Avec le poulpe c'est l'auteur Frédéric Ohlen prix Popaï de la fiction
Avec le poulpe c'est l'auteur Frédéric Ohlen prix Popaï de la fiction
Avec le poulpe c'est l'auteur Frédéric Ohlen prix Popaï de la fiction
Avec le poulpe c'est l'auteur Frédéric Ohlen prix Popaï de la fiction

Avec le poulpe c'est l'auteur Frédéric Ohlen prix Popaï de la fiction

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article

Repost 0