Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Jeudi 15 février 2018 à 18h venez découvrir « Le Bourbon pointu de Nouvelle-Calédonie » avec Jean-Paul Belhomme

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Jeudi 15 février 2018 à 18h venez découvrir « Le Bourbon pointu de Nouvelle-Calédonie » avec Jean-Paul Belhomme

Le bourbon pointu de la Nouvelle Calédonie. Aujourd’hui ce caféier nain prospère toujours à le Réunion et également en Nouvelle Calédonie, où il avait été emporté par des colons Français il y a plus de 150 ans.

Jean-Paul Belhomme passionné propriétaire du domaine Ida-Marc (prénoms des grands-parents) racontera l’histoire du café comme il le fait chez lui à Farino. Pharmacien de formation, il a relancé la caféière à la fin des années 90, en remettant à l’honneur un arabica grand cru que l’on pensait disparu. Dans un coin de son domaine de 13 hectares se trouvaient les trente derniers pieds de Bourbon Pointu (également appelé café Leroy) et c’est à partir de cela qu’il a fait sa réputation. Le bourbon pointu est un arabica à très très faible teneur en caféine (0,53%) mais aux très nombreux arômes dont le chocolat !

 

Originaire de la réunion, cette espèce y a disparu à la fin du 19ème siècle suite à une épidémie. Aujourd’hui, le domaine compte environ 18000 pieds de caféiers, sortis de sa pépinière puis plantés sous ombrage.

Jeudi 15 février 2018 à 18h venez découvrir « Le Bourbon pointu de Nouvelle-Calédonie » avec Jean-Paul Belhomme
Jeudi 15 février 2018 à 18h venez découvrir « Le Bourbon pointu de Nouvelle-Calédonie » avec Jean-Paul Belhomme
Partager cet article
Repost0

La mémoire des gaïacs de Dominique Marinet-Carrier

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La mémoire des gaïacs de Dominique Marinet-Carrier

De formation littéraire universitaire et autodidacte en arts plastiques, se définit ouvertement comme une métisse culturelle. Artiste reconnue, elle choisit la poésie, son violon d’Ingres, pour parler de son ancrage sur le sol calédonien.  La coloriste qu’elle est aussi se laisse deviner dans ces poèmes aux atmosphères proches de la gaîté et de la spontanéité sensible de sa peinture. De l’humour perle, sous-jacent, frais comme cette part d’enfance qui court entre les textes, sauvegardée.

Si forte

Si soudaine

L’averse a réveillé

L’humeur larmoyante

Des feuilles

Ces pleureuses

J’ai bien peur

Que les arbres

Ne déteignent

La mémoire des gaïacs de Dominique Marinet-Carrier

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

Au vent des îles en avril ! Chappy de Patricia Grace

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Au vent des îles en avril ! Chappy de Patricia Grace

Après une décennie d'absence, Patricia Grace nous reviens avec un récit sincère et plein d'entrain.

Daniel, jeune homme ayant grandi en Europe, loin de ses racines maories, est envoyé chez sa grand-mère en Nouvelle-Zélande.

Là, il apprendra non seulement la langue maorie mais aussi l'histoire de son grand-père, Chappy, mystérieux japonais déserteur de l'armée, narrée par sa grand-mère et par Aki, le "gardien de la terre".

A l'image de Daniel, qui cherche son identité́ en assemblant les morceaux d’un puzzle, le lecteur est invité à construire lui-même un récit cohérent à partir des contributions des deux narrateurs, qui ne suivent pas nécessairement l’ordre chronologique.

Patricia Grace est de nationalité Nouvelle-Zélande. Elle est né à Wellington 1937 elle aura 81 ans en août.

Biographie :

Patricia Grace alterne romans et recueils de nouvelles. Née de mère irlandaise et de père Maori, elle est l'une des personnalités de la culture Maorie. Elle publie en 1975 le recueil de nouvelles

"Waiariki" qui à pour particularité d'être le premier livre publié en Nouvelle-Zélande par une femme d'origine Maorie. Au fil des années, elle est devenue l'une des grandes voix du Pacifique.

 

Source : la 25 ème heure du livre

Photo site Vent des Îles

Ses autres livres chez Vent des îles

Ses autres livres chez Vent des îles

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Estelle Faye Porcelaine, légende du tigre et de la tisseuse

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La couverture de l'ouvrage

La couverture de l'ouvrage

Ce livre m’a été recommandé par Frédéric Ohlen, l’auteur bien connu de Nouvelle-Calédonie. Comme il a bon gout et que le tigre est présent comme dans mon dernier livre, je vous invite à le lire.

Chine, vers l’an 200. Xiao Chen est un comédien errant, jeté sur les routes par un dieu vengeur. Un masque à forme humaine dissimule son faciès de tigre, tandis que son cœur est de porcelaine fêlée. Son voyage va durer plus de mille ans. Au cours de son périple, il rencontrera Li Mei, une jeune tisseuse, la Belle qui verra en lui plus qu’une Bête. Celle qui, sans doute, saura lui rendre son cœur de chair. Cependant Brume de Rivière, fille-fée jalouse et manipulatrice, intrigue dans l’ombre contre leur bonheur. Pendant presque quinze siècles, rivalités et amour s’entrecroisent, tissant une histoire de passion, de tendresse et de sacrifice, sur fond de magie et de théâtre.

Photo de Wikipédia

 

Née le 1er mai 1978, Estelle Faye a suivi des cours de théâtre à Paris et à San Francisco. Elle a scénarisé plusieurs courts métrages, dont l’un a été récompensé par le prix France Télévision au festival de Cannes. Aujourd’hui, Estelle Faye se consacre à la réalisation et à l’écriture.

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

La causerie tapa a enchanté le public

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les intervenants photos de Joël PAUL
Les intervenants photos de Joël PAUL

Les intervenants photos de Joël PAUL

Une causerie qui a vite tourné au cours magistral avec des érudits comme Alain Brianchon et Christophe Sand. Ils ont d’abord expliqué la genèse du livre et la difficulté de faire aboutir ce projet, un livre de 600 pages  largement illustrées. Il ne serait pas arrivé à terme sans la persévérance du chercheur Michel Charleux.

Le tapa, nom dérivé de Kava d’Hawaï, a de nombreuses autres appellations dans la Pacifique. Il a été déclinés sous toutes ses formes par les deux intervenants passionnés et passionnants. Alain et Christophe se sont relayés en captivant le public, un duo parfaitement complémentaire pour une causerie de haut niveau. Le tapa occupe une place essentielle dans la l’histoire et la culture du Pacifique. Présent depuis les premières migrations, il a côtoyé la culture Lapita avec des parallèles évidents depuis des découvertes récentes. Le tapa est un fil conducteur du peuplement de notre région. L’arbre qui sert à fournir la matière première est stérile, c’est donc l’homme qui l’a transporté et reproduit laissant une trace comme les cailloux du petit poucet.

Ils ont détaillé les diverses plantes dont l’espèce la plus connue est le Mûrier à papier (Broussonetia papyrifera) qui est un arbre caduque dioïque originaire du sud-est asiatique ainsi que les techniques de battage et les outils utilisés. Un voyage de 8000 ans à travers l’histoire que Christophe Sand a parfaitement résumé. Le public a pu toucher du doigt, au sens propre, les différentes textures avec les pièces présentées. Les secrets de la teinture a été dévoilés ainsi que les motifs, tapa blancs des chefs et des dieux, ou noirs pour certains rois océaniens ou tapas parfumés fins comme de la dentelle ou toile plus grossière pour envelopper et transporter. Le tapa de fibres végétale, fait parti du patrimoine Pacifique, à découvrir en vous procurant se livre qui a un certain coût mais qui est exceptionnel. JP

Publics, Differents tapas et en dernier un tapa dit "Moderne avec teinture à l'encre de Chine"
Publics, Differents tapas et en dernier un tapa dit "Moderne avec teinture à l'encre de Chine"Publics, Differents tapas et en dernier un tapa dit "Moderne avec teinture à l'encre de Chine"
Publics, Differents tapas et en dernier un tapa dit "Moderne avec teinture à l'encre de Chine"

Publics, Differents tapas et en dernier un tapa dit "Moderne avec teinture à l'encre de Chine"

Des pièces rares trés fines étui pénien, une soret de short une fois enroulé et tapas parfumés réservés au femmes doux comme de la ouate. Photo JP NB en cliquant sur les photos vous obtenez une meilleure défintionDes pièces rares trés fines étui pénien, une soret de short une fois enroulé et tapas parfumés réservés au femmes doux comme de la ouate. Photo JP NB en cliquant sur les photos vous obtenez une meilleure défintion
Des pièces rares trés fines étui pénien, une soret de short une fois enroulé et tapas parfumés réservés au femmes doux comme de la ouate. Photo JP NB en cliquant sur les photos vous obtenez une meilleure défintionDes pièces rares trés fines étui pénien, une soret de short une fois enroulé et tapas parfumés réservés au femmes doux comme de la ouate. Photo JP NB en cliquant sur les photos vous obtenez une meilleure défintion

Des pièces rares trés fines étui pénien, une soret de short une fois enroulé et tapas parfumés réservés au femmes doux comme de la ouate. Photo JP NB en cliquant sur les photos vous obtenez une meilleure défintion

Partager cet article
Repost0

Alo l'escargot d’Alice et Olivier Marie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Alo l'escargot d’Alice et Olivier Marie

Voici le récit d'Alo, un escargot qui a besoin d'aventures.

C'est une histoire inspirée par des dessins d'enfants. Les œuvres sont spontanées et sincères et tous les petits s'y identifieront. Les parents auront le plaisir de reconnaître des références qui les feront sourire. Pour la première fois, vous est proposé un album dont l'histoire naît à partir de dessins d'enfants et non de dessins d'adultes crées pour illustrer un récit. Quel hommage pour tous nos petits artistes qui dessinent depuis leur plus jeune âge.

"Alo" sont les initiales d'Alice, Auguste, Léon, Oscar et Olivier.

"Alo"est souvent un des premiers mots que les bambins prononcent pour communiquer et imiter les grands.

"Alo" fait référence à l'inconnu.

"Alo est une interpellation pour transmettre des valeurs universelles, intemporelles, qui sont chères à tout le monde.

"Alo l'escargot" est le premier album d'une série qui aspire à être longue. Il est disponible sur les site en ligne et en librairie (à Nouméa ?)

Alice et Olivier MARIE. Olivier, 39 ans, est ingénieur aéronautique. Alice, sa femme de 37 ans, est sculptrice. Leur vie est ponctuée de projets et ils aiment les réaliser ensemble. Olivier aime travailler le métal et le bois tandis qu'Alice, depuis son enfance, modèle la terre afin de la rendre vivante à travers ses sculptures. Ils ont été nos voisins en séjournant au Vanuatu.

L’Alliance française du Vanuatu avait organisé un art'péritif en octobre 2017. Son invitée est Alice Marie qui avait présenté ses sculptures lors d'une exposition éphémère

Qui est Alice Marie ?

Sculptrice sur terre, passe son enfance entre l'Afrique, les Antilles et la Lozère. Pendant les vacances, elle est initiée à la poterie par sa grand-mère et ainsi une passion voit le jour qui grandit petit à petit, pour se parfaire durant son séjour au Vanuatu.

Elle excelle spécialement dans la représentation des bustes et des visages. Elle sait capter la vie intérieure de ses modèles, leurs sentiments et de ses mains vont naître des personnages quasi vivants.

La sculpture n'est pas la seule corde à son arc, elle peint des tableaux et crée des bijoux avec de la terre, des graines et des coquillages d'ici et d'ailleurs.

Enfin, avec Olivier, elle invente des histoires pour enfants inspirées de leurs dessins.

Monique Crépin (Source blog Alo)

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

ATLANTIDES de Sylvie Coquillard

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

ATLANTIDES de Sylvie Coquillard

Petite précision importante : c'est AtlanTides et pas AtlanDides (ça vient des Atlantes) dixit Sylvie Coquillard. Sylvie a toujours des titres originaux comme celui de son recueil Au bord d’elle des Éditions Persée en 2014. J’attends des informations sur sa nouvelle parution L’Âme des écorces encore un joli titre aussi beau que sa poésie. Je parlerai bientôt de cet ouvrage. JP

Avant-propos. (par l'auteure)

 

À la différence du recueil Au bord d’Elle où l’accent portait sur la valeur de l’ébauche, le rôle essentiel du brouillon et la richesse d’un désordre foisonnant propice à une créativité (le bordel menant au Bord d’Elle),  Atlantides  engage d’autres thématiques et de nouveaux champs d’exploration.

 

Un double mouvement anime sa composition.

 

Plutôt que le bord d’un espace interrogé par l’écriture, c’est d’abord une plongée dans les profondeurs marines où tout commence avec la rencontre de la légendaire cité engloutie.

Engloutissement troublant où la mort pose son masque.

C’est ainsi que les premiers poèmes se caractérisent par leur sombre tonalité, leurs interrogations, leur désenchantement.

À cet égard, le très long poème, Si longtemps non, appelle une mention particulière sous peine d’être perçu comme un hiatus dans l’unité du recueil. *

 

Peu à peu, l’exploration de cet abysse va donner lieu à une prise de conscience doublée d’une métamorphose : ni morte, ni disparue, l’Atlantide appelle à une vie nouvelle du continent oublié.

Mieux, elle devient multiple : ATLANTIDES.

Le mouvement se fait alors ascensionnel, retour à la vie, à la lumière, à un monde réhabilité.

 

Dès lors, on assiste à une puissante remontée où les ombres se dissipent et ouvrent la voie d’une Reconnaissance, nouvelle naissance fondée sur le principe de la résilience : « Quand blessure devient ART. »

 

L’éclaircie magistrale accomplie signe la possible incarnation d’identités nouvelles où les genres se réconcilient :

 

J’étais Elle, je deviens … Île !

 

* Chant de révolte et de douleur plus qu’exercice de style, ce poème retrace le vécu, jusque dans l’histoire de mes ancêtres, d’une identité non reconnue. Si les Coquillard étaient porteurs de la coquille de St Jacques, ils étaient dans le même temps, pourchassés et rejetés.

Il me tenait à cœur, au travers de ce nom devenu sésame d’écriture et symbole de créativité de leur rendre hommage au gré de cette métamorphose.

 

Préface de Matthieu Solier

Collection Lettres du Pacifique chez L’Harmattan Poèmes 2016

Résumé :

Atlantides, au fil de ses poèmes, offre une sorte d'exploration initiatique. La plongée au cœur des profondeurs marines d'impose d'abord avec ses ombres et ses tâtonnements inquiets. On y évolue dans un clair-obscur aux contours vagues où déjà vers et rimes se chantent dans une intériorité vivante. La découverte des Atlantides, parts de soi à recomposer, rend alors possible une éclosion de la lumière, clartés à vivre comme une renaissance. Un parcours de solitude et de richesse dont chacun peut identifier les jalons.

Fonction(s) actuelle(s) : Ecrivain(e)

Sylvie COQUILLARD est née en France et vit en Nouvelle-Calédonie depuis 1973. Depuis l’âge de neuf ans, elle compose des textes, des histoires, des poésies… Professeur de Lettres, elle quitte l’enseignement pour se consacrer à sa passion de l’écriture. Une pratique protéiforme : relectrice de manuscrits, correctrice, rédactrice ou corédactrice dans des revues locales, écrivain public à ses heures, elle publie de façon ponctuelle articles, textes ou nouvelles de son cru. Dès 2010, elle intervient en tant que commentatrice officielle du site internet www.igameattitude.com ce qui lui donne l’opportunité d’accéder à une écriture virtuelle.

Auteur de deux romans, non édités encore (Le passé recomposé, 1976 et Les années muselière, 1998), Sylvie COQUILLARD a écrit également plusieurs recueils ; Si Papon m’était comptée, Courage Barnabé, Les vendanges tardives… Publications en collectif dans la revue Orphée 2005/2006

Recueil Au Bord d’Elle Éditions Persée 2014 (malheureusement épuisé)

Recueil Atlantides Éditions de l'Harmattan 2014

En cours le recueil L’Âme des écorces Éditions de l'Harmattan 2018

Sylvie Coquillard (29/08/14) Gonzague de La Bourdonnaye reçoit Sylvie Coquillard, auteure du recueil Au bord d’elle (éditions Persée).

Sylvie Coquillard (29/08/14) Gonzague de La Bourdonnaye reçoit Sylvie Coquillard, auteure du recueil Au bord d’elle (éditions Persée).

Sylvie samedi dernier à la librairie Calédo Livres pour la matinée dédicace des Moustaches de Tigre

Sylvie samedi dernier à la librairie Calédo Livres pour la matinée dédicace des Moustaches de Tigre

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

Alain Brianchon et Christophe Sand présenteront l’ouvrage TAPA le 07 février 2018

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le livre et la librairie
Le livre et la librairie

Le livre et la librairie

Ce livre unique présente - à travers 600 pages largement illustrées - cet art ancestral transformant la partie interne de certains arbres tropicaux en étoffe sur laquelle les peuples africains, mexicains ou océaniens peignaient. Les auteurs proposent de découvrir les tapas des différents archipels à travers un grand nombre d’illustrations et des articles de spécialistes. Ils détaillent ensuite les plantes, les techniques et les outils utilisés. Enfin, le livre consacre quelques dizaines de pages à des artistes qui ont pris le tapa comme thème ou qui utilisent eux-mêmes le tapa pour créer leurs œuvres.

Alain BRIANCHON collectionneur et galeriste, est un spécialiste en tapa océaniens.

Christophe SAND, directeur de l’institut d’archéologie de la Nouvelle-Calédonie, est un spécialiste des peuplements océaniens anciens.

MERCREDI 7 FEVRIER 2018 À 18H

Librairie Calédo Livres

21 tr rue Jean jaurès - Nouméa

Plus

Présention du livre au salon de Polynésie par Michel Charleux (photo JP) et les deux intervenants de mercredi à Calédo Livres Photos et montage JP
Présention du livre au salon de Polynésie par Michel Charleux (photo JP) et les deux intervenants de mercredi à Calédo Livres Photos et montage JP

Présention du livre au salon de Polynésie par Michel Charleux (photo JP) et les deux intervenants de mercredi à Calédo Livres Photos et montage JP

Livre exposé chez Calédo Livres photos JP
Livre exposé chez Calédo Livres photos JPLivre exposé chez Calédo Livres photos JP
Livre exposé chez Calédo Livres photos JP

Livre exposé chez Calédo Livres photos JP

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Le 2e livre de cuisine d'Evy Hirshon , 34 recettes d'abondance polynésienne, est a l'impression

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le 2e livre de cuisine d'Evy Hirshon , 34 recettes d'abondance polynésienne, est a l'impression

Retrouvez l'émission E aha te ma'a sur la vidéo ci-dessous,

présentée par Tehani Merai,

une très bonne émission du fenua pour faire connaissance avec l’auteure Polynésienne.

Ce livre sera probablement distribué ici par Book'in Pacifique et disponible en librairie à Nouméa

ça donne envie !
ça donne envie !

ça donne envie !

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Séance de dédicace des Moustaches de Tigres à Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les photos sont de Didier (ci-dessous en mode retardateur)

Les photos sont de Didier (ci-dessous en mode retardateur)

Femmes et enfants présents pour me soutenir
Femmes et enfants présents pour me soutenir
Femmes et enfants présents pour me soutenir

Femmes et enfants présents pour me soutenir

Avec un temps gris et pluvieux à l’extérieur et un féroce tigre à l’intérieur de la librairie, le succès de ma dédicace n’était pas assuré, mais c’était sans compter sur la gentillesse de mes amis qui sont venus. Je les remercie tous du fond de mon cœur. Malheureusement j’en ai raté quelques uns, venus avant les 10 heures programmés, mais ils sont repartis avec un exemplaire que je leur dédicacerai à l’occasion. Faire la promotion et vendre un livre en pleine vacances scolaires, ce n’est pas évident, mais j’ai gagné mon pari. Je tenais absolument à remercier Cathie Manné qui diffuse cet ouvrage. Merci à tous et bonne lecture.

PS : J’avais emmené avec moi deux de mes petits-enfants qui ont mis de la gaieté et de l’animation dans la librairie. Voir leur présentation de livres en fin d’articles.

En dédicace et en conversation
En dédicace et en conversation
En dédicace et en conversation
En dédicace et en conversation
En dédicace et en conversation
En dédicace et en conversation

En dédicace et en conversation

Promotion littérature par de jeunes manequins
Promotion littérature par de jeunes manequins
Promotion littérature par de jeunes manequins
Promotion littérature par de jeunes manequins
Promotion littérature par de jeunes manequins
Promotion littérature par de jeunes manequins
Promotion littérature par de jeunes manequins
Promotion littérature par de jeunes manequins

Promotion littérature par de jeunes manequins

Publié dans Ouvrage de Joël PAUL

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 > >>