Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Karine Shan artiste sino-calédonienne poursuit son petit bonhomme de chemin poétique

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Carine en Chine, photos de son compte FB
Carine en Chine, photos de son compte FB

Carine en Chine, photos de son compte FB

Il est des douleurs qui transpercent le cœur et l'âme,

J'ai vécu la traversée des profondeurs,

Les abîmes rouges et sombres ont soufflé des braises sur les amertumes et les regrets,

Pour enfin laisser place au souffle originel,

 

Doucement dans les larmes et le sang,

Le clan et l'esprit des ancêtres m'ont consolée,

Alors que je parcourais le sommet des monts "Ziang Jiaje", j'ai vu surgir le dragon jaune,

Qui m'a emportée vers les montagnes, vers l'infini, vers Dieu.

 

Voici son message :

Mes chers amis, chers fans,

Son premier ouvrage

C'est avec une immense joie et reconnaissance que je vous annonce la signature du contrat d'édition de mon recueil de poèmes "Mémoires du coeur", qui sera édité en version française et chinoise d'ici la fin de l'année.

Cela a pu se réaliser grâce à l'aide précieuse de l'Association d'amitié entre le peuple chinois et l'étranger et notamment le département Amériques Océanie et leur fondation.

Le recueil sera édité par "china international group", distribué à titre gracieux et contribuera de manière modeste aux échanges culturels.

En tant que polynésienne d'origine chinoise de Nouvelle-Calédonie, je sais combien il est important de reconnaître ses racines et ses coutumes.

La vie m'offre là un cadeau surprenant, je rends hommage au pont qui existe entre ce monde et celui de l'invisible. C'est notre plus grande joie et espérance !

Merci encore à tous ceux qui nous avez soutenu avec les enfants, merci à mes amis, à ma famille, à mon amoureux.

À tous ceux qui ont aimé Christopher, il vous envoie toutes ses pensées affectueuses.

Publié dans Poésie

Partager cet article
Repost0

MA'OHI TUMU ET HUTU PAINU de Jean-Luc Picard

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Couverture du livre une nouveauté de février 2018

Couverture du livre une nouveauté de février 2018

La construction identitaire dans la littérature contemporaine de Polynésie française

Préface de Serge Dunis

Collection Lettres du Pacifique chez L’Harmattan

ISBN : 978-2-343-13898-5 • 22 février 2018 • 352 pages 

ETUDES LITTÉRAIRES, CRITIQUES SOCIOLOGIE OCÉAN PACIFIQUE

Polynésie française

Appelés tantôt indiens, naturels, sauvages ou païens par les Européens, les Polynésiens n'ont cessé de revendiquer leur identité pour échapper à ces nominations indignes. Depuis une trentaine d'années, la littérature polynésienne d'expression française participe à ce difficile combat. Mais il ne suffit pas de repousser l'Autre, de revendiquer une terre ou une langue, pour être reconnu. L'identité d'un peuple n'est jamais figée : toute construction identitaire est le résultat provisoire de multiples négociations conduites à la frontière de ce qu'on peut imaginer n'être plus soi.

 

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Le nouveau hors-série de Valeurs actuelles : la vraie histoire des colonies

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La couverture du nouveau hors-série de Valeurs actuelles.

La couverture du nouveau hors-série de Valeurs actuelles.

Par Auteur valeursactuelles.com / Jeudi 29 mars 2018 à 10:34 9

Hors-série. Des pionniers du Nouveau Monde aux larmes de l'Algérie française... quatre siècles d'épopée coloniale. Dont la France n'a pas à se repentir.

L’épopée coloniale de la France commence il y a quatre siècles. Des Amériques à l’Asie, en passant par l’Afrique et surtout l’Algérie, c’est une longue histoire de conquêtes, de fascination et d’amour entre la métropole et son outre-mer. L’air du temps veut que cette aventure soit peinte aux couleurs de l’abomination, voilà pourquoi Valeurs actuelles - la collection le Spectacle du Monde a voulu lui rendre un juste témoignage par un éclairage équilibré, rappelant les bienfaits et les progrès apportés aussi par cette entreprise partout dans le monde. En 130 pages richement illustrées et en remontant aux sources, ce hors-série remet les choses à l’endroit.

Publié dans Colonisation

Partager cet article
Repost0

La seconde offensive japonaise : le coup de force du 9 mars 1945

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La seconde offensive japonaise : le coup de force du 9 mars 1945

La seconde attaque japonaise sur Lạng Sơn a lieu lors du coup de force du 9 mars 1945. Traqué de toutes parts par les Alliés dans l'ensemble du Pacifique, le Japon décide d'investir toute la péninsule indochinoise et, pour réaliser ce projet, d'anéantir les forces françaises. L'état-major japonais invite les autorités civiles et militaires de Lạng Sơn - comme partout ailleurs en Indochine - à un dîner à 18 heures. À la fin du repas, les convives sont faits prisonniers. Deux d'entre eux sont abattus : le lieutenant-colonel Amiguet et le chef de bataillon Leroy. Entre-temps, dix mille soldats japonais montent à l'assaut de la citadelle et du fort Brière-de-l'Isle. La résistance se poursuit toute la nuit. Parce qu'ils refusent de se rendre, le général Lemonnier et le résident Auphelle sont décapités. Le colonel Robert subit le même sort deux jours plus tard. À l'issue des combats, les civils et les survivants de deux sections du 19e RMIC (Régiment Mixte d'Infanterie Coloniale, créé en mai 1933) sont sauvagement massacrés (escrime à la baïonnette sur les vivants).

À la citadelle de Lạng Sơn, la résistance « jusqu’à la dernière cartouche » a duré une vingtaine d’heures et a coûté, du côté français, 120 tués et 140 blessés graves hospitalisés et de nombreux autres blessés. Les 11, 12 et 13 mars, 460 rescapés et blessés — qui peuvent tenir debout — sont amenés au bord d’une tranchée ou au bord de la rivière Ky Cong et décapités au sabre ou à la hache, mitraillés, embrochés à la baïonnette et achevés à coups de pioche. Au total, entre le 9 et le 13 mars 1945, 1 128 soldats français et indochinois sont morts dans l’affaire de Lạng Sơn. Il existe de nombreux témoignages, dont celui d'un tirailleur tonkinois présenté à la télévision française des années 1950 dans l'émission Les Morts-vivants et un article du Figaro de Pierre Darcourt des 8 et 9 mars 1980 (pour le 35e anniversaire), intitulé "Les héros oubliés d'Indochine". Citant deux officiers d'artillerie coloniale remarquables à Hué (le capitaine Marcel Bernard et le lieutenant Hamel). À Hanoï les marsouins (avec à leur tête le capitaine Omessa) et la garnison (commandée par le capitaine Regnier), la compagnie d'alerte à Balny (commandée par le lieutenant Roudier), la garnison à Dong-Dang (sous les ordres du commandant Soulié puis du capitaine Anosse) ainsi que le poste de Hà Giang (avec le capitaine Bertard), à Moncay (avec le colonel Lecoq) et à Quang Yen (avec le capitaine Mallet).

C’est à partir de cet épisode tragique que j’imagine que mon personnage Maurice Morin, Jeune officier et fils de colons en Indochine échappe au carnage et se réfugie au Laos. Mon roman d’aventure commence dans ce contexte historique. Mon livre Les Moustaches de Tigre est disponible à Nouméa ou sur le net chez L’Harmattan. La diffusion papier est erratique mais tous mes retours sont bons. Avant qu’il ne tombe dans l’oubli. Essayez de vous le procurer. Pour le plaisir du partage, je ne touche pas de droit d’auteur. Merci Joël PAUL voir aussi une recension de Belgique ! À propos de mon roman.

Couverture de mon roman

Couverture de mon roman

Publié dans Ouvrage de Joël PAUL

Partager cet article
Repost0

Festival Rochefort Pacifique 2018 dès le 29 mars

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Carte de notre région

Carte de notre région

FESTIVAL ROCHEFORT PACIFIQUE ÉDITION 2018

DU 29 MARS AU 2 AVRIL 2018

Cette édition va nous transporter des rivages du Vanuatu à ceux des archipels des Iles Samoa.

Deux cultures, l’une mélanésienne et l’autre polynésienne, deux espaces : anglophones et francophones, deux gouvernances: états indépendants et territoire non incorporé aux Etats-Unis d’Amérique… La singularité de ce festival est de toujours nous étonner et de nous faire découvrir par l’image et l’écrit, des peuples et des cultures de cet immense espace océanien.

Dans ce voyage aux émotions fertiles, entrons dans la danse, au Théâtre de la Coupe d’or, avec PACIFIKMELTING POT,

par Régine Chopinot, marraine de cette  12e édition, une création  voulut  « comme une combinaison de chants et une concentration de gestes », un travail collectif réalisé en Nouvelle-Calédonie, au Japon et en Nouvelle-Zélande que nous sommes très heureux d’accueillir. Plus 

En 2017 les enfants avaient acceilli les participants en chanson. Bravo !

LES ÎLES DE MARS
Réalisation : Pascal Carcanade, Laurent Cibien et Anne Pitoiset

Avec Marcel Meltherorong (Mars Melto)
Une coproduction Vol de Nuit, Horizon Pacifique et France Télévisions
Documentaire – 52 mn – 2018 – Vanuatu / Nouvelle Calédonie

CE FILM EST EN AVANT-PREMIERE EN FRANCE

1 avril 2018 - 14:45 - Palais des Congrès

 

Marcel photo de Joël PAUL

A PROPOS DU FILM

Ecrivain, poète, musicien, Marcel Meltherorong, alias Mars Melto, a grandi en Nouvelle-Calédonie. Adulte, il a découvert et s’est installé dans le pays de ses parents, le Vanuatu, indépendant depuis 1980. Au moment où son archipel natal se prépare à voter par référendum sur son avenir, selon les termes de l’accord de Nouméa, Mars nous guide sur les lieux de son enfance, à la rencontre d’amis, de connaissances, de responsables politiques. Avec ses mots et sa sensibilité d’artiste, il sonde les cœurs et les esprits des Calédoniens à l’approche de l’échéance. Il écoute les espoirs et les craintes, la peur de devenir pauvre « comme au Vanuatu ». Mais le Vanuatu que Mars connaît et qu’il nous fait ensuite découvrir, est bien loin de cette caricature : c’est un pays qui a fait le choix du bonheur et de la liberté plutôt que celui de la richesse. A l’image de la vie de Marcel.

LES RÉALISATEURS

Anne Pitoiset

Journaliste dans le Pacifique depuis 2000, elle est l’auteure d’une dizaine d’ouvrages consacrés à la Nouvelle-Calédonie, parmi lesquels « Mystère Dang », « Nickel, une passion calédonienne » et Gabilou, la voix du Pacifique », parus aux éditions Le Rayon vert.
Elle est également la réalisatrice, avec Laurent Cibien, de documentaires pour la télévision consacrés aux mutations des sociétés océaniennes. Leur film « Nickel, le trésor des Kanak » a reçu en 2014 le grand prix du jury France Télévisions du Festival international du film océanien (FIFO).

Pascal Carcanade

Il a été chef opérateur puis monteur avant de se consacrer à la réalisation depuis le début des années 2000 dans le domaine du grand reportage et du documentaire. Il a travaillé avec de très nombreuses chaines de télévision en France et dans le monde, notamment hispanophones. Il s’intéresse aux questions économiques et sociales et à l’évolution de leurs antagonismes dans le monde contemporain. Son premier film, « Au carrefour des droits de l’homme »,  a été sélectionné en 2004 dans la catégorie Visions sociales du Festival de Cannes. Avec Laurent Cibien , il a réalisé de nombreux films pour Arte, France 5, France 2, RFO, dont plusieurs dans le Pacifique (Australie, Papouasie, Nauru…)

Laurent Cibien

Il a débuté comme journaliste et grand reporter (Arte, France 2). Devenu documentariste, il est l’auteur d’une vingtaine de films, parmi lesquels « Edouard, mon pote de droite », portrait au long cours d’un homme politique qui n’était pas encore Premier Ministre et « Monsieur M, 1968 », sélectionné et primé dans de nombreux festivals. Depuis 10 ans, avec Anne Pitoiset, il s’intéresse aux mutations contemporaines des îles francophones de l’Océanie (Nouvelle-Calédonie, Wallis, Futuna, Vanuatu…). Ensemble, ils ont obtenu le Grand Prix du FIFO en 2014 pour « Le nickel des Kanak ». Avec Pascal Carcanade, il a réalisé de nombreux films pour Arte, France 5, France 2, RFO, dont plusieurs dans le Pacifique (Australie, Papouasie, Nauru…)

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Des adresses de correctrices professionnelles sur Nouméa à vous proposer

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Des adresses de correctrices professionnelles sur Nouméa à vous proposer

Vous avez des besoins en relecture, de correction, de recherche documentaire, de lecture de rédaction de fiches ?

J’ai deux adresses de correctrices professionnelles à vous proposer. J’en ai eu besoin, je ne connaissais personne et en ce moment que je suis en rade devant une feuille blanche, j’ai plusieurs adresses, en voici plusieurs, si ça peut vous aider. Joël PAUL

_ Nathalie Darricau : 76 31 26, ndarricau@yahoo.fr

_ Sylvie Coquillard : 78 40 65, sylvie.coquillard@gmail.com

_ Thérèse Bahuon : 85 45 70 ou 26 31 99 bah-the@mls.nc

Maryvonne Dahlia : 86 91 92 maryvonne.dahlia@gmail.com

Le correcteur intervient sur tout texte écrit destiné à la publication, sur papier ou en ligne. Il veille à la fois au bon usage orthographique et grammatical, à la tenue syntaxique, au respect des règles typographiques et à la cohérence du contenu.

Description métier

Qu'il travaille pour une maison d'édition, pour un titre de presse, pour un site internet ou encore pour une agence de communication, le correcteur passe au crible les textes qui lui sont confiés pour y traquer toutes les fautes.

Orthographe, grammaire, syntaxe, ponctuation, typographie… mais pas seulement ! Sur écran en "préparation de copie" ou armé de son stylo rouge pour un travail sur papier, le correcteur, attentif à la forme autant qu'au fond, procède à une lecture à plusieurs niveaux, à la fois technique et critique.

Il doit avant tout corriger toutes les erreurs mot à mot, signe par signe. Pour cela, il s'appuie sur sa maîtrise de la langue française et utilise des dictionnaires d'orthographe, des grammaires et se réfère à un code typographique. S'il travaille sur écran, il peut utiliser en appui un logiciel de correction automatique comme ProLexis.

Parallèlement, le correcteur doit appréhender le sens général du texte pour pouvoir en vérifier la cohérence globale et la moindre information.

Si nécessaire, ou si l'éditeur le demande expressément, la correction au sens strict peut être approfondie par un travail de réécriture, ou rewriting. Dans ce cas, il ne s’agit plus de corriger seulement les fautes, mais de modifier le texte plus largement, ce qui demande de vraies capacités rédactionnelles : couper, compléter, réorganiser des chapitres, expliciter des passages obscurs, reformuler le style…

Quel que soit son degré d'intervention, le correcteur doit toujours respecter la pensée de l'auteur et ne jamais trahir le contenu de l'ouvrage.

 

PS : je peux compléter cette liste avec d’autres correctrices ou correcteurs qui se manifesteront en m’envoyant un message paulj@lagoon.nc

Publié dans Notre Caillou

Partager cet article
Repost0

Le livre comprendre les référendums se vend comme des petits pains. D'où l'idée d'un ouvrage dans la langue de Shakespeare qui sort du four.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le livre comprendre les référendums se vend comme des petits pains. D'où l'idée d'un ouvrage dans la langue de Shakespeare qui sort du four.
Le livre comprendre les référendums se vend comme des petits pains. D'où l'idée d'un ouvrage dans la langue de Shakespeare qui sort du four.

L’ouvrage sur le référendum version courte de l’historien Frédéric Angleviel se vend bien chez Calédo livres et les touristes de passage cherchent à comprendre la situation du pays alors le prolifique historien vient de publier un ouvrage dans la langue de Shakespeare à leur intention. Cet ouvrage est disponible à la librairie Calédo Livres et au marché des croisiéristes pour répondre directement à une demande des touristes australiens. JP

Author books

Histoire illustrée de la Nouvelle-Calédonie, Footprint Pacifique, Nouméa, 2015, 250 p.

Photographies calédoniennes d’antan, Footprint Pacifique, Nouméa, 2017, 210 p.

Un drame de la colonisation. Ouvéa, Nouvelle-Calédonie, mai 1988, Vendémiaire, Paris, 2015, 320 p.

& Yann Bencivengo, La SLN. 130 ans au service d’une vision industrielle durable, Ed. SLN-Eramet, Nouméa, 2010, 168 p

& Wadrawane Eddy : Les Kanak et l’histoire, les indes savantes, Paris, 2007,

Brève histoire politique de la Nouvelle-Calédonie (1945-2005), éditions GRHOC, Nouméa, 2006, 320 p.

Histoire de la Nouvelle-Calédonie. Nouvelles approches, nouveaux objets, L’Harmattan, Paris, 2006, 350 p.

(dir.) : La Nouvelle-Calédonie. Terre de métissage, Annales d’histoire calédonienne, Les indes savantes, Paris, 2004, 274 p.

Les fondements de l’histoire de la Nouvelle-Calédonie. Définition, périodisation, sources, Centre de Documentation Pédagogique, Collection Université, Nouméa, 2004, 201 p.

Historiographie de la Nouvelle-Calédonie ou l’émergence tardive de deux écoles historiques antipodéennes, Publibook, Paris, 2003, 360 p.

(dir.) : 101 mots pour comprendre l’histoire de la Nouvelle-Calédonie, Ile de Lumière, Nouméa, 1997, 225 p.

& Capecchi Bernard et Douyère Christiane (dir.), Histoire de la Nouvelle-Calédonie, CM, CTRDP, Nouméa, 1992.

Introduction

The New Caledonia archipelago, with a people first arrived about three thousand two hundred years ago, belongs now to the French overseas territories. Throughout the pages, we shall discover the different settlement cycles that have succeeded, on la Grande Terre (the Main Land) and on the Loyalty Islands, to arrive at the present time.

This approach is resolutely chronological and built around the historic core that is the subject of a reasoned consensus. As an historian for more than thirty years, we incorporated in this book the most recent data, while giving priority to a holistic writing.

Before yesterday, the Austronesians settled there in several waves. This term includes several origins, all coming from the Melanesian arc. Some are Lapita potters, others carve petroglyphs, and others bring new yams. Around the year one thousand AD, they become the Kanak. Following the mutual discovery of 1774 through James Cook, adventurers and missionaries get in touch with Melanesians who, then, leave the age of polished stone and acquire, in a few decade, a new perception of the world.

Yesterday, from 1853 to 1945, New Caledonia became a settler colony. This period allows the often controversial Kanak civilization, too long isolated and forgotten, to enter fully into the modern world. This does not happen without excesses, western expansionism feeding himself with the development of tropical raw material.

Today, New Caledonia is no longer a colony. New Caledonia has been an Overseas Territory from 1946 to 1998, and crossed the period of decolonization through multiple statutory developments. Kanak, as first arrivals, are claiming a greater share in the city. After «years of Ashes” consecutive to political events, peace is restored in 1988 by the Matignon-Oudinot Agreements. In 1998, with the Noumea Agreement, New Caledonia becomes a single entity recognized by the French Constitution

Tomorrow, New Caledonia will have the possibility to choose its future by a referendum on self-determination which will take place in october 2018. New Caledonians will have the possibility to choose between the current status at the end of the four terms of the Noumea agreement or a new contract bringing New Caledonia close to autonomy or even independence that should have to be built then.

“The past was the time of colonization.

This is the time of sharing, through rebalancing.

The future must be the time of identity in a common destiny “.

Preamble of the Nouméa Agreement, 1998.

 

Partager cet article
Repost0

Revivez le salon avec un député écrivain du Pacifique

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Pour les autres épisodes voir sur FB de Au vent des îles, l'éditeur number one du notre région.

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Louna et la petite Tahitienne de Magdalena Guirao-Jullien (Auteur) Christine Davenier (Illustration)

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Une page du livre

Une page du livre

Paru le 31 janvier 2018, c’est un album jeunesse.

Louna est une petite fille solitaire et rêveuse, qui apprécie le silence. Arrive dans sa classe une nouvelle élève, Maeva, qui vient de Tahiti. Maeva est une vraie pipelette « et patati et patata ». Elle chante et sautille sans cesse. Aux côtés de cette zébulette, Louna ne peut plus regarder les nuages ni rêver tranquillement. Maeva s’est prise d’amitié pour Louna qui « en a assez » de cette camarade envahissante. Un jour, au marché, Maeva montre à Louna une jolie étoffe représentant les paysages de Tahiti. Par la magie de ce tissu habité, toutes deux s'envolent : couronne de fleurs, danses, promenade dans un village tahitien…

Les deux fillettes se réconcilient durant ce voyage qui enchantera les yeux des petits et grands lecteurs. Ce livre est vendu 13 euros sur le net en librairie ?

Et n’oubliez pas Louna et chambre bleue, il était bien celui là aussi !

Illustrations du livreIllustrations du livre

Illustrations du livre

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Les Outre mer et Haïti au Salon du livre Paris 2018 avec notre Céline du Caillou et Isabelle du fenua

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

"livreparis" avec les outremer avec Isabelle Esquevin et son ouvrage sur le street art Polynésien vers la 9ème min puis Céline Fuentes et sa présentation de Un si petit voyage et Abécédaire et petits poèmes calédoniens vers la 12ème minutes.

Je suis trés content que des auteurs du Pacifique s'immicent dans ce reportage où les Caribéens sont naturellement bien représentés. Bravo Céline notre calédonienne. JP

 

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 > >>