Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouveauté CDP : Littératures de Nouvelle Calédonie pour la classe de français, Nicole CHARDON-Cannelle Isch

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Des pistes de lecture pour une vingtaine d'ouvrages calédoniens, des séquences pédagogiques, des découvertes.

Un recueil réalisé avec la dynamique équipe du CDP dirigée par Monsieur Christian Lucien. Nicole Isch sera au SILO 2018 pour présenter son ouvrage. C'est l'une des invités de salon international du livre océanien.

Introduction : lectures calédoniennes et plaisir d’écrire. (Par l’auteure)

Pour avoir déposé mes valises en terre calédonienne et m’être plongée dans la qualité de sa littérature émergente, j’ai connu l’ivresse de la magie océanienne et la profonde beauté des textes qui savent si bien mêler bonheur, gravité, plaisir, drame et humour. Passionnée d’écriture, je produis des contes, nouvelles, et poésies, mais aussi des analyses littéraires à partir d’un corpus exploitable dans la classe de français, de la Sixième à la Terminale et à l’Université.

Ce travail s’est effectué selon un protocole de collaboration avec les auteurs volontaires qui ont validé mes efforts tout en respectant mon point de vue. Un consensus a été trouvé, ce travail permettant d’apporter une ouverture, une plus grande diffusion des ouvrages et une accessibilité plus large.

C’est donc à travers l’ouverture sur des cultures différentes et conformément aux Instructions officielles que se sont organisées diverses activités favorisant l’acquisition de méthodes d’analyse, la mise en relation de l’image et du texte, la pratique de l’oral, l’étude de la langue. On trouvera donc dans les parties de l’ouvrage des propositions non cloisonnées, des pistes de lecture s’adressant à tout public et particulièrement aux enseignants de Lettres, leur permettant d’allier la fréquentation de la littérature néo-calédonienne et des exercices originaux dans le respect des textes officiels, en somme des éléments pour le montage de séquences originales.

Les travaux proposés s’échelonnent de 2009 à 2016 et concernent plusieurs genres littéraires : roman, nouvelle, poésie, théâtre, et peuvent prendre des formes diverses selon le public-cible : étude de texte, débat, interview, conférence. Aussi la structure proposée n’est-elle pas étanche, permettant des passerelles entre les niveaux selon la maturité des élèves et l’ambition de l’enseignant.

Il va de soi que ces propositions, élaborées en Nouvelle Calédonie, peuvent être reconsidérées et enrichies par des enseignants, qu’ils s’adressent à un public calédonien, réunionnais, métropolitain, guyanais, antillais, de Saint-Pierre ou de Mayotte, et plus largement de tout pays de la francophonie. Pour les uns ce sera une découverte, pour les autres l’appropriation d’un patrimoine littéraire.

Puisse ce travail, né d’une passion universelle pour le livre et l’écriture, inciter d’autres collègues à un voyage en littérature calédonienne d’où ils reviendront avec leurs classes, enrichis de l’expérience la plus exaltante qui soit, celle de l’Autre.

Nicole Chardon-Isch

Avis de l’Inspecteur d’académie, Inspecteur pédagogique régional de Lettres M. Bruno-François Moschetto

"En ces temps de transversalité culturelle comme de contextualisation des savoirs, l’ouvrage de Madame Nicole Chardon-Isch arrive à point nommé pour nous apporter un vent frais d'érudition curieuse et d'ouverture à la diversité générique. Conteurs, poètes, slameurs, romanciers, dramaturges, nouvellistes voire philosophes du monde océanien s'y croisent et s'y recroisent, sous le regard bienveillant et patiemment organisateur de ce professeur de lettres établi, inlassable nomade en littérature. D'ambitions variées, mais toujours accessibles et adaptés aux niveaux de classe proposés, ces extraits laissent miroiter la richesse humaine et culturelle grandissante de l'Océanie, à la croisée de ses sources ancestrales et des défis de la modernité. Saluons cette belle et féconde initiative de transmission, menée par une grande lectrice amoureuse des mers et des îles, et souhaitons-lui dans le monde de l'école des jeunes lecteurs aussi foisonnants que ces multiples histoires, rêves et pensées qu'elle nous propose avec tant d'élégance et si obligeamment."

Bruno-François MOSCHETTO

Inspecteur d'académie - Inspecteur pédagogique régional des Lettres

Nouvelle-Calédonie Wallis-et-Futuna

Nouveauté CDP : Littératures de Nouvelle Calédonie pour la classe de français, Nicole CHARDON-Cannelle Isch

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Pouvanaa a Oopa, père de la culture politique tahitienne. Sa biographie est disponible Au Vent des Îles.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La révision de son procès en cours, c’est peut-être l’occasion de se replonger dans l’histoire avec sa biographie disponible Au Vent des Îles.

Début juillet, l’avocate générale de la Cour de révision des condamnations pénales s'est prononcée pour l'annulation de la condamnation en 1959 du défunt parlementaire Pouvanaa A Oopa, accusé d'avoir voulu incendier Papeete. La décision sera rendue le 25 octobre prochain. Plus

Pouvana'a a Oopa Tetuaapua, né le 10 mai 1895 à Huahine, îles Sous-le-Vent, décédé le 10 janvier 1977 à Papeete, est un homme politique de Polynésie française, leader du RDPT et figure emblématique du mouvement anticolonialiste.

De son vivant, il est surnommé « te Metua », le père (de la nation). Peu après son décès, Oscar Temaru crée le Front de libération de la Polynésie, devenu Tavini Huiraatira, qui considère Pouvanaa Oopa comme le « père du nationalisme tahitien ».

Au delà du récit, l’ouvrage explique véritablement la personnalité de Pouvanaa à l’intérieur de sa culture. Il rend compte de la dimension prophétique de l’homme, analyse l’importance de la culture biblique dans ses discours et part à l’assaut des catégories de la pensée et de la rhétorique tahitiennes pour expliquer certaines de ses décisions les plus complexes, certains de ses propos les plus énigmatiques…

2 950 XPF Au vent des Îles

Article du fenua au moment de réédition en 2013

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Salon du jardinnage, un bon plan pour week-end

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

De belles fleurs et beau garçon qui revient de métropole avec sa maman. Photos de Joël PAUL
De belles fleurs et beau garçon qui revient de métropole avec sa maman. Photos de Joël PAULDe belles fleurs et beau garçon qui revient de métropole avec sa maman. Photos de Joël PAUL
De belles fleurs et beau garçon qui revient de métropole avec sa maman. Photos de Joël PAULDe belles fleurs et beau garçon qui revient de métropole avec sa maman. Photos de Joël PAUL
De belles fleurs et beau garçon qui revient de métropole avec sa maman. Photos de Joël PAULDe belles fleurs et beau garçon qui revient de métropole avec sa maman. Photos de Joël PAUL

De belles fleurs et beau garçon qui revient de métropole avec sa maman. Photos de Joël PAUL

L'association des métiers d'art Calédonien a le plaisir de vous convier à son 23ème SALON DU JARDINAGE & MOTOCULTURE
Ouvert de 9h à 18h .Entrée gratuite

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Ouessant, un beau salon prisé des auteurs du Pacifique

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

L'affiche officielle du site http://www.livre-insulaire.fr

L'affiche officielle du site http://www.livre-insulaire.fr

"Flots d'encre sur Tahiti" de Daniel Margueron avait remporté le Prix du livre insulaire de Ouessant en 2016. Les livres du Pacifique édités chez L'Harmattan comme mon roman Les Moustaches de Tigre obtiennent des prix en métropole.

Le livre "Flot d'encre sur Tahiti - 250 ans de littérature francophone en Polynésie", publié à l'Harmattan dans la collection Lettres du Pacifique, a remporté l'un des cinq prix du prestigieux Salon International du Livre Insulaire de l'île d'Ouessant.

C'est dans la catégorie "science" qu'il est primé, avec cette explication du jury : "Il s'agit d'un ouvrage de 481 pages qui complète et enrichit une thèse publiée en 1989 "Tahiti dans toute sa littérature". Depuis, la production littéraire en Polynésie s'est considérablement accrue, notamment dans le domaine de la fiction. (…) Il s'agit là du premier ouvrage traitant de littérature qui soit primé à Ouessant dans la catégorie Sciences. Par ce choix, le jury a voulu montrer que cette catégorie ne se limite pas aux seuls sujets relevant des sciences physiques et biologiques mais est ouverte aux autres champs de la connaissance, dès lors que l'étude présentée adopte une méthode rigoureuse et reproductible. Tel est le cas du présent ouvrage…"

On aussi rappeler ce prix :

"Et Dieu créa le rêve" de Danyck Loquet, a été lauréat du concours FARA PECII

Après son succès auprès des jeunes lecteurs de Nouvelle-Calédonie, le conte philosophique "Et Dieu créa le rêve", de Danyck Loquet, paru dans la collection "Lettres du Pacifique", a été sélectionné comme lauréat du concours FARA PECII (concours de lectures d'œuvres calédoniennes), qui prendra fin en octobre 2017.

octobre 2017

ET DIEU CRÉA LE RÊVE, Conte philosophique (Lettres du Pacifique, 2016)

S'inspirant de croyances kanak, ce conte moderne mêle la fantaisie à la réflexion. Vous y trouverez des compagnons ordinaires du narrateur, du balbuzard au héron de la mangrove, et un esprit kanak qui lui livre la clef de la création et de la connaissance. Trait d'union insolite entre la philosophie ou les arts occidentaux, et les croyances et traditions mélanésiennes, le récit de cette initiation onirique en pays Kanak, vous tiendra sous son charme.

Liste des prix obtenus par des auteurs Harmattan 

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

L’auteur de Tapa, de l'écorce à l’étoffe, art d'Océanie de l'Asie du Sud-est à la Polynésie orientale chevalier de l’ordre de Tahiti Nui

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La remise de médaille au fils de Michel Charleux photo présidence de polynésie

La remise de médaille au fils de Michel Charleux photo présidence de polynésie

L’auteur de Tapa, de l'écorce à l’étoffe, art d'Océanie de l'Asie du Sud-est à la Polynésie orientale chevalier de l’ordre de Tahiti Nui

A l’occasion de la célébration de la Fête de l’Autonomie, jeudi 29 juin, place Tahua Autonomie, à Papeete, six personnalités ont été élevées au rang de chevalier de l’ordre de Tahiti Nui dont Monsieur Michel Charleux.

Michel CHARLEUX était déjà Chevalier dans l’Ordre des Palmes Académiques depuis 2001 et il est aussi le président-fondateur de l’association des recherches historiques sur Eiao et de l’association Tapa, qui a notamment pour vocation de faire connaître, de valoriser et de protéger les tapa d'Océanie. Cette nouvelle récompense est amplement méritée quand on sait le travail monumental réalisé sous sa direction pour cet ouvrage sur le Tapa édité par Somogy éditions d'art. Ce livre unique a été écrit avec la participation de nombreuses sommités du Pacifique et d’autres régions instruites dans ce domaine. Nous avons la chance à Nouméa d’avoir le rédacteur de quatre articles de ce livre, Alain Brianchon. Il a déjà ébloui le public par son érudition à la librairie Calédo Livres. Voir les liens ci-dessous pour retrouver les articles sur ses présentations et causeries. Alain Brianchon est un grand connaisseur de l’art du tapa. J’ai rencontré Michel Charleux à Papeete lors du salon du livre du fenua et je lui ai parlé d’Alain Brianchon. Il m’a confié : « Alain, il s’y connait aussi bien voire mieux que moi ». Alain Brianchon présentera ce fabuleux ouvrage au SILO 2018 à l’ADCK en septembre avec une grande émotion sachant son ami Michel Charleux très malade. JP

Voir aussi : http://ecrivainducaillou.over-blog.com/2017/10/tapa-de-l-ecorce-a-l-etoffe-art-millenaire-d-oceanie-de-l-asie-du-sud-est-a-la-polynesie-orientale.html

Michel Charleux, né en 1945 à Paris, professeur certifié de mathématiques retraité, ethno-archéologue, membre du laboratoire d’ethnologie préhistorique de l’UMR 7041 ArScAn, a passé 28 ans de sa vie en Océanie (Polynésie française, Vanuatu et Australie). Outre ses missions archéologiques, en particulier sur l’île déserte de Eiao (Marquises), il s’est passionné dès 1980 pour le tapa, consacrant la première des muséo-valises pédagogiques du musée de Tahiti à ce thème. Initié à l’art du battage d’écorce par la Marquisienne T. Kohueinui-Peters, il a animé de nombreux ateliers. Commissaire général du Festival des tapa d’Océanie à Tahiti (novembre 2014) et Commissaire de l’exposition « Tapa d’Océanie d’hier et d’aujourd’hui » au musée de Tahiti et des Îles – Te Fare Manaha (novembre 2014 - février 2015), il a su fédérer une centaine d’auteurs, artisans et artistes derrière le projet d’un grand livre sur les tapa depuis l’Asie du Sud-Est jusqu’aux sommets du triangle polynésien.

Charleux, Tapa, Pacifique
Michel Charleux sur le paepae du centre culturel de papeete pour le salon du livre de Polynésie nov. 2017 Photo de Joël PAUL

 

Alain Brianchon présentant un tapa d'une grande finesse à la librairie Calédo Livres photo Joël PAUL
Alain Brianchon présentant un tapa d'une grande finesse à la librairie Calédo Livres photo Joël PAUL

Alain Brianchon présentant un tapa d'une grande finesse à la librairie Calédo Livres photo Joël PAUL

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Parenthèses…: Sous la surface des océans... s'abordent les Icebergs.. le livre du festival de la Foa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

La photo des Nouvelles Calédoniennes avec le roman

La photo des Nouvelles Calédoniennes avec le roman

Une photo des Nouvelles Calédoniennes avec le livre de Yves Niemant offert à son ami d’enfance Gérard Darmon au festival de la Foa en a intrigué plus d’un sur le Caillou. C’est que Yves Niemant et Yves-Luigi Dell'Alto ne font qu’un. J’espère ne pas me tromper alors son livre de 2015 serait bien Parenthèses…: Sous la surface des océans... s'abordent les Icebergs. Un roman d’amour que je vous présente aujourd’hui. JP

Présentation de l'éditeur

Cette année-là... Gainsbourg et Birkin chantaient « 69, Année érotique » ! Au rendez-vous : vacances, mer, soleil, musique des Sixties, une bande de copains, coup de foudre et amour passion... Loin d’en être conscients, Isiana et Louis ouvraient leur première Parenthèse d’un amour intemporel... sur le sable de la Punta Santa Anna à Blanes ! Pour nous qui avons fêté nos 20 ans dans les années soixante et connu l’Amour, au son des inoxydables musiques qui ont bercé nos premiers émois... Ce « truc qui m'colle encore au cœur et au corps »demeurera ce maelström sonore, que nos arrière-petits-enfants écouteront, encore et encore, avec émerveillement. Et aussi, pour tous ceux qui souhaitent visiter quelques-unes des Parenthèses... de la passion fusionnelle d’un homme et d’une femme qui leur ressemblent.

Biographie de l'auteur

Yves-Luigi Dell'Alto, consultant retraité, exerce le métier de son grand-père : agriculteur. Né africain d'origine européenne, à l'instar de son ami Jo SOHET, il se considère comme un apatride francophone en ardente recherche d'une citoyenneté. Il a sillonné cinq des six continents et un quart des pays de la planète, et trempé ses palmes dans cinq mers et océans. Il vit en Océanie, sur le tropique du Capricorne, dans le plus beau pays - en devenir - du monde : la Nouvelle Calédonie ! Sur cette île, il a retrouvé comme un reflet des paysages d'Afrique qui ont bercé les premiers émerveillements de son enfance (Cf. : Jean Brune). Pour son plus grand bonheur et sa joie de vivre, il a épousé, récemment, la plus belle et adorable femme du Caillou. Leur maxime : Nos plus beaux jours sont ceux qui nous restent à vivre ensemble. (C'est beau nest-ce pas, JP)

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

De Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol L'ESSENTIALITÉ un essai philosophique.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo de l'éditeur prise à Ouessant l'île des écrivains îliens.

Photo de l'éditeur prise à Ouessant l'île des écrivains îliens.

Je relaie avec plaisir cette information des éditions Transit volontiers car Georges et Luc sont des bons copains que je reverrai au SILO. JP

Nouveauté : un essai de Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol

Publié le 25 Juin 2018 par la courte échelle. Éditions transit

 

Dans le cadre de la collection commune Kanaky-Calédonie nous publions -Expressions de Nouméa et la courte échelle / transit de Marseille -L'ESSENTIALITÉ, du Singulier à l'Universel, de l'Universel au Singulierde Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol, auteurs, écrivains et poètes kanak dont nous avions déjà publié en 2015 MAGMA HWAN PALA, Poésies kanak.

En Océanie, poésies, généalogies, cosmologies, rituels et pratiques interfèrent au point de constituer une vision. Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol s’efforcent de   renouer avec les paroles, discours, théories et pratiques des civilisations mises en pièces par la colonisation. Ce n’est pas tout. Ils renouent avec les fils de la discorde pour comprendre ce qu’ils sont devenus et se réconcilier avec eux-mêmes et les filiations des transportés/exportés en passe de devenir autres. L’essai est un retour sur soi et ce retour est une ontologie. Plus précisément, une onto-poétique qui rend visible l’invisible à partir de leur expérience de pensée.

1965, Apollinaire Anova Attaba structure le discours kanak ; 1975, Jean-Marie Tjibaou créé la reformulation permanente ; en 1985, Dewe Gorode produit une interprétation poétique de l’histoire. Ces trois œuvres décisives de la culture kanak contemporaine conjuguent théorie et pratique, ontologie et poésie, politique et esthétique.

Aujourd’hui, Luc Enoka Camoui et Georges Waixen Wayewol composent un essai philosophique. Militants, écrivains, artistes, acteurs sociaux impliqués dans le mouvement associatif, ils entrecroisent « théorie sociale » et « pratique    politique » avec « philosophie » et « poétique ». Ce livre nous invite à accéder de la singularité vers l’universel. Et revenir partager l’universel à travers nos singularités. Cet essai intempestif est impératif surtout par les temps qui courent.

ISBN 976-2-917270-19-6                                                                     Prix : 15 €

Celles et ceux qui ont fait une précommande, le recevront dans les prochains jours.

Vous pouvez dès aujourd'hui le commander soit auprès de votre libraire indépendant, soit par courrier accompagné d'un chèque de 15 € (à la courte échelle 2 place Francis Chirat 13002 Marseille) ou encore l'acheter en ligne : Suivre ce lien

Recueil de Georges Waixen Wayewol et Luc Enoka Camoui

Préface d’Hamid Mokaddem

Le peuple kanak de Nouvelle-Calédonie clame et proclame sa souveraineté confisquée depuis la prise de possession de l’archipel le 24 septembre 1853 par la France de Napoléon III. La revendication recourt à la poésie qui existait bien avant la colonisation française. Méconnue et peu reconnue du fait qu’elle ne soit presque pas publiée en France, la poésie kanak gagne à être entendue. Avec la musique contemporaine kanak, le Kaneka, elle contribue à l’expression culturelle contemporaine kanak, à l’émancipation de Kanaky et au patrimoine universel des langues du Tout-Monde.

Contemporains du devenir de l’île, les deux auteurs écrivent avec leur sensibilité et leur conscience la vision poétique du Monde, les joies et les incertitudes de leur peuple.

Georges Waixen Wayewol, originaire de Mebuet, tribu kanak de l’île Nengone (Maré, une des îles Loyauté de Nouvelle-Calédonie) et Luc Énoka Camoui, originaire de Hyabe, tribu kanak de la commune de Pwéévo (Nord de l’archipel de la Nouvelle-Calédonie), écrivent ensemble des poésies et militent pour la même cause, la souveraineté de Kanaky. Ils travaillent à l’écriture d’un essai, L’Essentialité, pour montrer en quoi «le Visible sépare et l’Invisible lie.»

Co-édition

Expressions – Nouméa et la courte échelle / éditions transit – Marseille

Luc et Georges seront présents au SILO 2018 : les 7, 8, 9 septembre au Centre culturel Tjibaou

"PASSEURS D'IMAGINAIRES"

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3