Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fête de Païta est toujours aussi populaire, le bœuf fait recette et c’est tant mieux !

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

La fête de Païta est toujours aussi populaire. C’est la brousse aux portes de la capitale. On y va pour faire son marché, retrouver ses amis, écouter de la Country, déguster du bœuf à toutes les sauces, voir des animaux, un bon rodéo et prendre un coup de soleil car il tape souvent dur. Mais après un passage à l’ombre dans la villa musée pour revoir la brousse d’antan, et souffler, on repart, revigoré, vers les stands et les animations pour piétiner joyeusement dans la poussière et la fumée des barbecues avec un paysage merveilleux en arrière plan, l’horizon crénelé par les collines, de petites montagnes en forme de canines, la dorsale de la chaine centrale de notre île dinosaure. C’est ça le Caillou ! JP

La Fête du Bœuf prend de l'ampleur

C'est donc toute cette époque que la Fête du Bœuf fait revivre chaque année avec une recette quasiment immuable même si chaque année voit venir son lot de nouveautés, mais « toujours le bœuf et rien que le bœuf, pour les dégustations. » Tirs de ball­trap, tour en hélicoptère, spectacles autour de la villa-musée, de plus en plus d'exposants de la commune (fabrication de couteaux, de chapeaux, les Fraisiers de Païta, plantes des tribus ...), l'élection d'une Miss, et depuis les années 2000, la dégustation d'animelles, testicules, de veaux. Pour le quinzième rendez-vous, le comité des fêtes avait d'ailleurs concocté le concours du plus gros mangeur de ces parties sensibles de l'animal.

En 2012, la barre des 20 000 visiteurs est franchie. Côté animations, la fête a tenu ses promesses avec la baignade d'un troupeau, une démonstration de marquage et de castrage, la dégustation d'animelles, le rodéo et les nombreuses autres animations qui ont également remporté un vif succès : jeux pour enfants, ball-trap, tir à l'arc, baptêmes de l'air avec Hélisud, etc.

Dans le genre délicieux, l'interprofession viande de Nouvelle-Calédonie lance, en 2013, des dégustations et propose du rumsteck et autres viandes à cuire.

Lannée suivante, la Fête du Bœuf célèbre ses 20 ans, avec toujours la même recette qui fait son succès et des stands qui dépasse largement la centaine. C'est également en 2014 qu'André Ouin crée le couteau, Le Païta. Ce passionné de couteau, situé dans la Ziza de Païta, propose dans son atelier un couteau magnifique, de région, symbole du pays et de ses traditions. Enfin la Nouvelle-Calédonie et notamment la commune de Païta détient son couteau officiel comme Laguiole. (Source ville de Païta)

Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Faire son marché, Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Retrouver la brousse d'avant Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Publié dans Notre Caillou

Partager cet article
Repost0

Mercredi 10 octobre à la librairie Calédo Livres causerie autour de L'Âme des écorces

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photo de Jean-Luc Pelletier

Photo de Jean-Luc Pelletier

Le mercredi 10 octobre à 18 h 00 à la librairie Calédo Livres, du monde et des encouragements pour Sylvie Coquillard / Sylvie Coquill'ARTS, une artiste pétrie d'un talent d'écriture et d'une libre imagination exceptionnelles comme l'atteste son 3ème recueil de poésies L'Âme des écorces.

MERCI pour votre belle présence à cette causerie animée par mon amie Mori Aline et par Sylvie Coquillard / Sylvie Coquill'ARTS.

Message de Sylvie :

« Pour un échange en direct, quelques vers en partage, un petit verre aussi... Je vous donne RV et vous espère nombreux (ses) pour cette toute première "animation" autour de l'âme des écorces.

Votre présence est un accompagnement qui vaut tous les encouragements ; MERCI de me/nous rejoindre... Lectures et musique seront au rendez-vous. »

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Sophie Rigal-Goulard Prix de littérature jeunesse Livre, Mon Ami poursuit sa tournée du Caillou

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Sophie Rigal-Goulard à la bibliothèque bernheim avant son départ pour Houaïlou photo Joël PAUL

Sophie Rigal-Goulard à la bibliothèque bernheim avant son départ pour Houaïlou photo Joël PAUL

"15 jours sans réseau" de Sophie Rigal-Goulard a remporté cette vingt-deuxième édition du Prix de littérature jeunesse Livre, Mon Ami. 

C'est la première fois qu'un auteur remporte deux fois le prix littéraire, puisque Sophie avait déjà rencontré ses lecteurs en 2007 pour son roman "J'ai effacé la maîtresse".

Sophie Rigal-Goulard fait la tournée des établissements scolaires de Calédonie depuis la semaine dernière. 

La lauréate du prix dédié à la littérature jeunesse a été vendredi à la rencontre des élèves de Wani, à Houaïlou.  Ils ont échangé autour de son ouvrage plébiscité, «15 jours sans réseau» voir plus en suivant ce lien https://la1ere.francetvinfo.fr/…/laureate-livre-mon-ami-est…

Son programme pour la semaine prochaine

Son programme pour la semaine prochaine

Publié dans Notre Caillou

Partager cet article
Repost0

Il y a cent treize ans que la bibliothèque Bernheim existe, une conférence de l’historienne Christiane Terrier.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

La Bibliothèque Bernheim ou plus d’un siècle au service de la lecture publique en Nouvelle-Calédonie, présentée par Christiane Terrier, avec la participation de la famille Idoux dans la grande salle de lecture devant un public nombreux.

Christiane Terrier Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Il y a cent treize ans que la bibliothèque a ouvert ses portes au public, grâce au mécène Lucien Bernheim, un des rares mineurs qui après avoir fait fortune avec le commerce du nickel, a fait ce don à la colonie avec les fonds nécessaire pour le démarrage de ce qui était au départ, dans la petite salle Eiffel, (qui n’est pas le vrai nom de l’architecte), un musée-bibliothèque. Le bâtiment avait déjà servi de pavillon représentant la Nouvelle-Calédonie à l’exposition universelle de 1900 à Paris avant d’être rapatrié. Ensuite, il aura fallu attendre 1981 pour que soit inauguré le nouveau bâtiment qui deviendra la bibliothèque et la mise en place d’un vaste réseau de lecture publique à travers toute la Nouvelle-Calédonie. Le rappel de cette histoire, non dénuée de rebondissements et d’aléas ainsi que de ceux qui y ont occupé un rôle essentiel, comme Paul Idoux, représenté à la conférence par son fils, (1915-1978) a été raconté devant un public fort intéressé en présence de Sophie Rigal-Goulard lauréate 2018 du prix livre mon ami avec son ouvrage "15 jours sans réseau". Paul Idoux était le gendre de Jean-Baptiste Marillier fils. Il a été chef de laboratoire de chimie à la SLN, puis bibliothécaire conservateur en chef de la Bibliothèque Bernheim (1952-1975) et membre fondateur de la Société d’études historiques. Une rue de Magenta à Nouméa porte son nom. Christiane Terrier a raconté avec le brio qu’on lui connait et sa bonne humeur communicative, cette histoire. Tandis que le fils de Paul Idoux a raconté ses souvenirs et l’énorme travail effectué par son père. Deux ouvrages, signés Christiane Terrier, devraient voir le jour bientôt sur ce bâtiment qui fait partie de l’histoire calédonienne et de la ville de Nouméa. JP

Marguerite Baret, Le piublic avec les Idoux au premier rang, Le fils de Paul Idoux en conéfrence Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Marguerite Baret, Le piublic avec les Idoux au premier rang, Le fils de Paul Idoux en conéfrence Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com Marguerite Baret, Le piublic avec les Idoux au premier rang, Le fils de Paul Idoux en conéfrence Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Marguerite Baret, Le piublic avec les Idoux au premier rang, Le fils de Paul Idoux en conéfrence Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Marguerite Baret, Le piublic avec les Idoux au premier rang, Le fils de Paul Idoux en conéfrence Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Sophie Rigal-Goulard Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com
Sophie Rigal-Goulard Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Sophie Rigal-Goulard Copyright © 2018 ecrivainducaillou.over-blog.com

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Hamid MOKADDEM à l'honneur dans AuxerreTV, web média de sa région natale, la Bourgogne.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Début de l'article d'Auxerre TV

Début de l'article d'Auxerre TV

" Auxerre fait partie de mon patrimoine imaginaire et réel. J'y reviens comme à la source."

Il enseigne à lʼInstitut de la formation des Maîtres de la NouvelleCalédonie (IFMNC). Il vit et travaille en Nouvelle-Calédonie depuis 1989. Il est lʼauteur de nombreux ouvrages, dont « Ce souffle venu des ancêtres…lʼœuvre politique de Jean-Marie Tjibaou (1936-1989), et dʼarticles scientifiques sur lʼOcéanie.

Il revient souvent rendre visite à sa maman dans le même village bourguignon que Guy ROUX, Appoigny.

Il accepte volontiers cette interview pour AUXERRE TV en tant quʼicaunais de naissance.

Hamid MOKADDEM, bonjour. Félicitations pour votre prix décerné dans la catégorie Sciences par le jury du salon du livre insulaire du festival de Ouessant en Bretagne (Finistère)

HM : bonjour !

Le prix de littérature scientifique vous a été décerné, Hamid MOKADDEM pour lʼessai YEIWENE YEIWENE- Construction et Révolution de KANAKY ( Nouvelle-Calédonie), publié aux Editions TRANSIT-La courte échelle (Marseille) et EXPRESSIONS (Nouméa) au Salon livre insulaire dʼOuessant dans le Finistère Bretagne le 24/08/2018.

Ce livre, il faut le rappeler conte lʼhistoire dune figure politique kanak insuffisamment connue.

Trois hommes, trois militants, Jean-Marie Tjibaou, Eloi Machoro et Yeiwene Yeiwene ont marqué, dans les années 80, lʼirruption du peuple Kanak sur la scène internationale. Tous les trois ont été assassinés et ont donné leur vie pour lʼémancipation de leur peuple.

Pouvez- vous nous présenter qui est Yeiwene Yeiwene ? sa vie ? les rôles et fonctions qu’il a pu avoir ?

Yeiwene Yeiwene, surnommé en Nouvelle-Calédonie « Yéyé », est moins connu que Jean-Marie Tjibaou, leader nationaliste kanak. Lʼimage mondialisée est la poignée de main en juin 1988 entre Jean-Marie Tjibaou, chef du FLNKS (Front de Libération Nationale Kanak et Socialiste) et Jacques Lafleur, chef du RPCR (Rassemblement Pour la Nouvelle-Calédonie dans la République française). Lʼaccord de Matignon orchestré par Michel Rocard alors Premier ministre de François Mitterrand. La Nouvelle-Calédonie sortait dʼune guerre. Civile, incivile ou contre le civil, à vous de dire. Le Monde, la France, découvraient lʼexistence des Kanak, des Caldoches et dʼune lointaine colonie de la République aux antipodes, dans le Pacifique sud. Tahiti est plus connue mais comme décor de carte postale. Lʼhistoire est mal enseignée et peu connue.

Yeiwene Yeiwene a été assassiné avec Jean-Marie Tjibaou en mai 1989 par un militant nationaliste kanak qui était en complet désaccord avec les accords signés par le président et le vice-président du FLNKS. Il faut dire que lʼassassin Jubelli Wea avait subi les tortures par le GIGN et lʼarmée française à Ouvéa. Il avait été mis en prison en France et avait été exclu ou mis à lʼécart dans les négociations.

Pour résumer, Yeiwene Yeiwene était un homme politique kanak qui à côté de Jean-Marie Tjibaou militait, travaillait et construisait la nation quʼil dénommait avec dʼautres « Kanaky ». Cʼétait un homme de terrain moins célèbre que Tjibaou mais tout aussi intelligent et stratège. Originaire dʼune des îles Loyauté, Maré, il a commencé sa carrière en tant que postier et avait été emprisonné pour avoir diffusé des tracts en langue de Maré par les postes. Tract qui dénonçait lʼexclusion et le racisme des années 60. Il a eu des postes à responsabilité importants : président de la Région des Îles Loyauté, PDG dʼAir Calédonie, vice-président du FLNKS.

Il utilisait les dispositifs de pouvoir mis en place par la France en Nouvelle-Calédonie pour les diriger vers la construction politique et économique de la souveraineté de Kanaky. Il faut préciser que Kanaky englobait les non Kanak qui avaient à part entière leur place dans la vision et organisation du monde. Yeiwene Yeiwene travaillait avec tout le monde : Kanak, Caldoches, Zoreilles (français de métropole), Wallisiens et Futuniens, Tahitiens, Asiatiques.

Toutes celles et ceux qui contribuaient à construire la Grande Case de Kanaky avaient leur place entière dans la Nation. Cʼest pour ça que jʼai sous-titré lʼessai, « construction et révolution de Kanaky Nouvelle-Calédonie ». Pour compléter, Yeiwene Yeiwene comme ses deux amis, Eloi Machoro (auquel le chanteur Renault avait consacré une chanson) et Jean-Marie Tjibaou avaient consacré leur énergie et donner de leur vie pour leur Pays. Yeiwene Yeiwene était un grand homme politique pragmatique et généreux. Des hauts fonctionnaires pourtant positionnées du côté de la puissance administrante étaient de ses amis (Alain Christnacht, Michel Levallois). 

Suite en suivant ce lien vers AuxerreTV

Quel est lʼobjectif de ce livre ? …

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

HAKA aux éditions Vent des Îles, album jeunesse de l'écrivaine maorie Patricia Grace

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Couverture Haka

Couverture Haka

Ka mate !

A paraître - HAKA, album jeunesse à découvrir dès 7 ans, la vraie histoire de cette danse guerrière enfin révélée par Patricia Grace, invitée du prochain salon Lire en Polynésie ! Merci à Livres Hebdo qui rend hommage à cette danse guerrière « Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora ! », qui symbolise la force de tout un peuple.

L'écrivaine maorie Patricia Grace signe un livre pour enfants, traduit au Vent des îles le 15 octobre, qui raconte l'histoire du haka, cette danse guerrière de Nouvelle-Zélande hypermédiatisée par le rugby. Les All Blacks ouvrent ainsi chacun de leurs matchs par le célèbre « Ka mate ! Ka mate ! Ka ora ! Ka ora ! », qui symbolise la force de tout un peuple.

Après une absence de 10 ans Patricia Grace, grande plume néo-zélandaise, lauréate du Prix Neustadt, sortait en 2014 son dernier roman, Chappy. Fraichement traduit, le voici enfin disponible en France !

Daniel, jeune homme de sang mêlé ayant grandi en Europe, est envoyé dans sa famille néo-zélandaise. Là, il va reconstituer peu à peu l’histoire de sa famille pour retrouver ses racines. À mesure que ses proches évoquent le passé, il va découvrir l’incroyable histoire d’amour entre sa grand-mère maorie Oriwia et son grand-père japonais Chappy, homme mystérieux et insaisissable.

A travers cette touchante histoire familiale, Patricia Grace écrit sur le racisme, les conflits culturels et sur le désir fondamental et universel d’exister. Ce livre sera bien présent au salon de Papeete Lire en Polynésie. Cette 18e édition du salon du livre de Tahiti « Lire en Polynésie », la Maison de la Culture – Te Fare Tauhiti Nui et l’Association des éditeurs de Tahiti et des îles vous invitent à célébrer le livre du jeudi 15 au dimanche 18 novembre ! Le thème est « La Langue ».

Cette année, en plus des auteurs locaux, une vingtaine d'auteurs internationaux sont invités, et notamment Patricia Grace, romancière et nouvelliste. "Elle est l'une des voix contemporaines les plus respectées de la Nouvelle-Zélande", indique l'AETI. Elle viendra avec son fils, Himiona Grace artiste hors norme qui a notamment réalisé le remarqué The Pā Boys.

Patricia Grace photo site de Vent des Îles

 

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Nouveauté : Choisissez bien votre psy, auteure : Ghylaine Manet _ Editeur : VG éditions.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Développement personnel

Le mal-être est le lot le plus commun de nos jours et il existe de nombreuses offres pour le soulager. Ce livre de Ghylaine Manet - psychanaliste, hypnothérapeute, sophrologue et écrivaine - entend procurer une assistance à ceux qui ressentent le besoin de s’orienter dans cette forêt touffue et de décider judicieusement quelle aide leur conviendra le mieux.

Vous avez fait le premier pas en cherchant de l’aide mais vous ne savez pas à quelle porte sonner. Pourtant il y a des solutions : des professionnels de la psychothérapie utilisent une combinaison de techniques rapides et efficaces adaptée à chaque personne. Vous êtes au centre du changement et vous en êtes le principal acteur.

L’approche globale présentée dans cet ouvrage est orientée vers les solutions et vous apportera une meilleure connaissance de vous-même, réveillera vos ressources indispensables au changement du cours de votre vie. Le clinicien vous accompagne sur ce chemin d’évolution. Ce livre humaniste est à la portée de tous. Chacun a le droit d’être heureux. Tout est possible.

Prix de vente public : 2990 XPF chez calédo Livres à Nouméa

Ghylaine Manet est psychanalyste, hypnothérapeute, sophrologue analyste et praticienne en EMDR. Elle reçoit les adultes, les enfants, les adolescents et les couples dans son cabinet libéral de consultation situé à Nouméa en

Nouvelle-Calédonie.

La méthode de référence de la professionnelle Ghylaine Manet est la psychothérapie multiréférentielle. Elle est directrice de la Faculté européenne de sophrologie analytique et comportementale Paris-Nouméa et membre de la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse (FF2P).

 

 

Ghylaine Manet est également auteure d’une trentaine d’ouvrages et conférencière, formatrice et superviseur.

Du même auteure, Le guetteur de l'aurore La Nouvelle Pléïade, 2013 un roman

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Mercredi 3 octobre 2018 à 18h projection & causerie autour du livre LA CHINE EN SOI avec LAURE OZANON Librairie Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Couverture du livre

Couverture du livre

 Une jeune Française part en Chine au début des années 1990 pour améliorer son niveau de mandarin. Son inscription à l’université de Canton n’est qu’un prétexte car sa véritable ambition est ailleurs : se perdre en Chine. Au coeur de régions dures mais terriblement attachantes, l’aventurière ingénue du départ se fond dans le paysage. Son exploration se prolonge dix longues années, à contre-courant des nouvelles réformes économiques chinoises. Deux histoires se mêlent alors intimement : celle de la transfiguration d’un pays lancé avec vigueur dans la mondialisation et celle, à échelle humaine, d’une femme qui forge sa ligne de vie. Le lecteur, emporté dans une immersion radicale, perd ses repères et découvre ici un univers insolite.

« Le déplacement n’est qu’un prétexte. Le véritable voyage, c’est soi… »

Laure Ozanon commence à voyager très jeune. En 1990, elle prend date avec la Chine, qui devient l’aventure de toute une vie. Tour à tour étudiante, nomade, chercheuse et anthropologue, le métier de guide conférencière sinologue s’impose finalement à elle. Aujourd’hui, elle vit à Nouméa où elle a écrit ce premier livre tout en se consacrant à la calligraphie et au soin selon la philosophie chinoise. Deux domaines qu’elle partage dans ses circuits en Asie.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3