Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Journée Internationale des droits de la Femme, la ville de Dumbéa organise un concours d’écriture de nouvelles

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Concours d'écriture de nouvelles

 

Dans le cadre de la Journée Internationale des droits de la Femme, la ville de Dumbéa organise un concours d’écriture de nouvelles.

 

Ce concours est gratuit et ouvert à toutes les personnes âgées de plus 10 ans, hormis écrivains professionnels ou ayant déjà été publiés, aux organisateurs et aux membres du jury.

 

Veuillez lire attentivement le règlement :

 

REGLEMENT

 

ARTICLE 1 : Dans le cadre de la Journée Internationale des droits de la Femme, la ville de Dumbéa organise un concours d’écriture de nouvelles. Ce concours est gratuit et ouvert à toutes les personnes âgées de plus 10 ans, hormis écrivains professionnels ou ayant déjà été publiés, aux organisateurs et aux membres du jury.

 

ARTICLE 2 : Le thème : « Lettre à ma mère » devra apparaître dans la nouvelle en plus du titre. Les participants s’inspireront de la mère : source inépuisable d’inspiration. Les nouvelles réalistes ou fictives s’attacheront à décrire la mère dans les relations filiales complexes, heureuses ou malheureuses.

 

ARTICLE 3 : Les textes, inédits, ne devront pas dépasser 3 pages A4 et devront être écrits en français. Ils pourront comporter des passages en langue étrangère ou vernaculaire (suivis de sa traduction). Ils devront être dactylographiés avec la police Times New Roman, taille 12, justifiés. Chaque nouvelle devra être anonyme et s’accompagnera d’une page en format A4 sur laquelle figureront le nom et les coordonnées de l’auteur. 

 

ARTICLE 4 : La date limite de dépôt des textes est fixée au samedi 19 octobre 2019 à 16h. Les participants peuvent au choix déposer leurs textes en version numérique à la médiathèque durant les horaires d’ouverture au public ou les envoyer par courrier électronique.

 

Médiathèque de Dumbéa 103 Avenue JF Lapérouse 98835 DUMBÉA (en face du lycée du Grand Nouméa) Tél. : 41.43.10 mediatheque@ville-dumbea.nc

 

Horaires d’ouverture au public : Mardi et Vendredi : 14h – 18h Mercredi : 10h – 18h Samedi : 10h – 16h

 

Le règlement est disponible à la médiathèque ainsi que sur le site de la ville de Dumbéa : http://www.ville-dumbea.nc/ 

 

ARTICLE 5 : Le jury, nommé par la Ville de Dumbéa, se réunira après avoir lu les nouvelles, rendues anonymes. Il sélectionnera les 3 meilleurs textes selon les critères suivants : - Respect des consignes - Qualité du style - Originalité et déroulement de la nouvelle

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Ouverture du festival 2019 du livre et du cinéma de Rochefort

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Resh, slameur kanak, ouvrait la 13e édition du Festival Rochefort Pacifique. Geste des Océaniens présents vers Hervé Blanché, maire de Rochefort, en ouverture du 13e Festival Rochefort Pacifique. Photos de la maison de la Nouvelle-Calédonie
Resh, slameur kanak, ouvrait la 13e édition du Festival Rochefort Pacifique. Geste des Océaniens présents vers Hervé Blanché, maire de Rochefort, en ouverture du 13e Festival Rochefort Pacifique. Photos de la maison de la Nouvelle-Calédonie

Resh, slameur kanak, ouvrait la 13e édition du Festival Rochefort Pacifique. Geste des Océaniens présents vers Hervé Blanché, maire de Rochefort, en ouverture du 13e Festival Rochefort Pacifique. Photos de la maison de la Nouvelle-Calédonie

FOCUS SUR LES ILES SALOMON

BIENVENUE À TITOUAN LAMAZOU, Artiste de L’UNESCO pour la Paix,  peintre et écrivain officiel de la Marine et parrain de cette 13e édition

RENDEZ-VOUS À ROCHEFORT SUR MER DU 21 AU 24 MARS 2019

 

13e FESTIVAL ROCHEFORT PACIFIQUE
LE SLAMEUR KANAK RESH OUVRE LES CHEMINS DE PAROLE

Ce mercredi 20/03/2019, c'est une performance du jeune slameur kanak Resh qui a ouvert les "chemins de parole et de partage" de la 13e édition du Festival Rochefort Pacifique. Suivi par le maire de Rochefort qui osait avec panache slamer le riche programme des quatre jours à venir, et par la délégation unie du Pacifique qui posait un geste pour demander à entrer dans la maison rochefortaise.
Premiers rendez-vous ce jeudi 21 le film "Profession aborigène", et pour la Nouvelle-Calédonie un rendez-vous "Un livre, un auteur" avec Isa Qala pour "La Tribu des veuves" (Plume de Notou) et une signature de "Coutume kanak" de Sébastien Lebègue au musée Hèbre de Saint-Clément à 18h (Au Vent des îles/ ADCK-centre culturel Tjibaou).
Tout le programme : http://www.rochefortpacifique.org/
(Événement soutenu par la MNC)

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Le lexique iaai-français et français-iaai présenté hier soir mercredi à la librairie Calédo Livres par Daniel Miroux

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le lexique iaai-français et français-iaai présenté hier soir mercredi à la librairie Calédo Livres par Daniel Miroux

Le lexique iaai-français et français-iaai est un ouvrage de 524 pages, plus de 15 000 entrées et près de 300 constructions possessives, des flexions dont certaines sont en voie de disparition, plus de 300 recensées par Daniel Miroux qui se régale de la richesse de cette langue qui lui rappelle l’allemand qu’il a étudié dans sa jeunesse. Daniel Miroux a raté sa vocation, c’est linguiste qu’il aurait aimé devenir. Si l’académie des langues kanak avaient des membres élus, Daniel serait l’académicien IAAI, c’est surement le plus grand connaisseur non-kanak de cette langue sur le Caillou. Le lexique est son quatrième ouvrage sur Ouvéa, un formidable outil pour les locuteurs, les enseignants et les linguistes. Pour cette causerie, riche d’enseignements, et ils ont été nombreux car Daniel Miroux parle vite. Daniel Miroux aime profondément Ouvéa. C’est un garçon d’Iaai, son « frère », Auguste Daoumé, président de l’aire, l’a assisté et lui a apporté son savoir sur la coutume et la langue. Auguste Daoumé est un coutumier artiste émérite. La décoration de la chambre 305 de l’hôtel Gondwana est son œuvre mais ce n’est que la partie émergée de l'iceberg de cet artiste — Chef artiste —

Ce jeudi 21 mars à 17h30, une cérémonie coutumière de présentation de l’ouvrage se déroulera au sénat coutumier.

Le lexique avec la malicieuse libraire. Le prix de ce livre est modique pour un ouvrage comme celui-ci

 

NB : Iaai : l'île d'Ouvéa dans les Îles Loyauté. Elle donne son nom à la langue mélanésienne parlée par un peu plus de 1 500 locuteurs sur cet atoll. L'autre langue parlée, le faga uvea, est une langue polynésienne encore utilisée par environ 1000 personnes. Cette langue polynésienne comme l’a précisé Auguste Daoumé est composée de tongien, de wallisien et de futunien. Ce n’est pas que du wallisien. Les Tongiens avait débarqué sur l’île avant la colonisation bien avant les Wallisiens.

 

 

AUGUSTE DAOUME

Auguste DAOUME est né le 16 août 1958 à Ouvéa. Il est musicien, dessinateur et artiste autodidacte.

Il a participé à de nombreuses expositions :

– Exposition collective « Tremplins de la création » du Centre d’Art de Nouméa en août 2014

– Exposition personnelle dans le hall de la SIC en juillet 2015

– Exposition « Trace » au Centre Culturel du Mont-Dore avec Fabienne Bousseau et Alain Bretesché en octobre 2015

– Sélectionné par la Province Sud pour le Festival des Arts Mélanésiens aux Iles Salomon en juillet 2018

– Galerie Lec Lec Tic en octobre-novembre 2018

– Château Hagen à Nouméa en octobre-novembre 2018

Auguste Daoumé artiste kanak
Décoration Auguste Daoumé qui travaille à l'encre de Chine.

 

Le lexique iaai-français et français-iaai présenté hier soir mercredi à la librairie Calédo Livres par Daniel Miroux
Le lexique iaai-français et français-iaai présenté hier soir mercredi à la librairie Calédo Livres par Daniel Miroux

Publié dans Culture Kanak

Partager cet article
Repost0

Livre Paris 2019 : Dinah Desjardins, lauréate du concours littéraire 2018 de la délégation de la Polynésie française à Paris.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Partenaire depuis la création de ce concours, l’association des Éditeurs de Polynésie française reconnait avoir réceptionné, lors des éditions précédentes, des « textes de qualité », mêlant à la fois une « patte originale » et une « fraîcheur dans les textes », a déclaré Lucile Bambridge, représentante de l’association. Le concours offre notamment l’opportunité aux lauréats de « rencontrer les acteurs du livre en Polynésie » et pourquoi pas, susciter la « volonté d’aller plus loin ». « Au départ, je suis une lectrice et une assidue du salon Livre Paris », a confié Dinah Desjardin, lauréate de la précédente édition. « J’ai voulu me lancer, explorer l’intériorité. Je suis toujours dans le questionnement et le concours m’a permis de me reconnecter à la Polynésie ».

Dinah Desjardins, née aux Marquises, fut très jeune lorsque sa mère quitta la Polynésie pour l’Hexagone. Avant de remporter la seconde édition du concours, sur le thème d’une enfance en Polynésie, elle avait notamment participé à la première édition. Si elle se dit « très impliquée professionnellement », elle reconnait que ce concours l’a « incitée à tenir des notes, un journal » et laisse la porte ouverte à « un récit sur la Polynésie qui raconterait le passé ». « Il faut se lancer » déclare-t-elle aux potentiels participants de la 3ème édition, « chacun a un parcours unique à raconter ». À noter, parmi les nouveaux partenaires de cette 3ème édition, la compagnie French Bee, qui offrira le billet au lauréat en langue tahitienne, et la start up Ipocamp, qui s’est lancé sur la protection des œuvres et accompagnera les auteurs amateurs sur ce sujet. (extrait d'outremer 360)

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

La semaine de la langue française et de la francophonie avec Ouvea en Nouvelle-Calédonie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Semaine 2018 à la bibliothèque Bernheim avec Daniel Miroux au centre. Veronique Mollot au micro et Yolande Verlaguet directrice de l'Enseignement de la Nouvelle-Calédonie depuis août 2015

Semaine 2018 à la bibliothèque Bernheim avec Daniel Miroux au centre. Veronique Mollot au micro et Yolande Verlaguet directrice de l'Enseignement de la Nouvelle-Calédonie depuis août 2015

Cette manifestation offre au public l'occasion de manifester son attachement à la langue française en célébrant sa richesse et sa diversité, avec pour objectif, de faire partager son goût de la langue et du français, par le biais de manifestations. En Nouvelle-Calédonie c’est avec l’ïle la proche du paradis que se conjuguera cette manifestation avec la sortie du lexique Iaai-francais de l’Alliance Champlain.

LE LEXIQUE IAAI-FRANÇAIS et FRANÇAIS-IAAI, un ouvrage de 524 pages, plus de 15 000 entrées et près de 300 constructions possessives

DEUX ÉVÈNEMENTS SONT PRÉVUS

 

Le mercredi 20 mars 2019 à 18h00 à CALÉDOLIVRES à Nouméa présentation du livre entrée libre

 

Le jeudi 21 mars à 17h30, une cérémonie coutumière de présentation de l’ouvrage se déroulera au sénat coutumier à Nouville sur inscription au 92 98 43

 

 

Langue riche de par sa phonologie et son système vocalique, le IAAI se caractérise par une expression de la possession la plus développée des langues kanak.

 

Dès l’établissement des missionnaires protestants, au milieu du XIXe siècle, la langue IAAI a eu sa propre écriture, avec la fixation d’une orthographe qui sert de référence aujourd’hui en dehors de certains ajustements liés à la nécessité des linguistes de la rendre plus proche de la réalité et aussi à l’évolution de la langue due à sa proximité avec le français.

 

Ce livre est certes d’abord destiné aux originaires d’Ouvéa mais il est aussi un précieux document pour tous ceux qui s’intéressent à cette ile des Loyauté dont ils souhaitent approfondir la langue (Calédoniens de toutes origines, chercheurs, enseignants, historiens, touristes…).

 

Dictionnaire français-iaaï Tusi hwen iaai ae gaan de Daniel Miroux

Alliance Champlain, 2007

Ce dictionnaire n’a pas la prétention d’être exhaustif. Facile d’utilisation, il permet une connaissance approfondie du iaaï (langue parlée à Ouvéa, une des îles Loyauté de Nouvelle-Calédonie) et s’adresse aux locuteurs du iaaï ou aux personnes désireuses de se familiariser avec cette belle langue kanak, riche en nuances. Chaque mot est associé à une phrase, indiquant ainsi l’utilisation du vocable dans son contexte. Des listes de termes complémentaires donnent au lecteur une vue d’ensemble sur un même thème (animaux, coquillage, corps humain, famille, couleurs, etc.). Le hwen iaaï fait partie des langues austronésiennes, plus précisément de la branche Est de cette famille linguistique, appelée également branche océanique. Des six groupes de langues répertoriées dans l’archipel néo-calédonien, le iaaï est apparenté au groupe des langues loyaltiennes (fagauvéa excepté).

 

Daniel Miroux n’en est pas à son premier ouvrage sur Ouvéa :

 En 2003, de TUSI HWEN IAAI le premier manuel de conversation français-iaai, le TUSI HWEN IAAI AE GAAN.

En 2007, il publie le dictionnaire français-iaai, le TUSI HWEN IAAI AE THEP.

En 2010 Le guide historique et linguistique de Iaai, édité avec le concours de l’Académie des Langues Kanak.

 

LE PARLONS IAAI de Daniel Miroux

Paru novembre 2011 à Paris dans la collection “PARLONS” aux éditions L’HARMATTAN.

Langue austronésienne d'Océanie, le iaaï appartient au groupe des langues de la Nouvelle-Calédonie, plus particulièrement à celui de l'archipel des Loyauté, où se situe l'île d'Ouvéa. Langue d'origine mélanésienne, le iaaï est riche de par sa phonologie et sa morphologie verbale. Elle se caractérise également par un système de déclinaisons très élaboré dans les classificateurs possessifs. Sa pérennité semble assurée grâce à son enseignement dans les établissements scolaires d'Ouvéa.

 

Dis-moi dix mots

La Semaine de la langue française et de la francophonie est également l'occasion de privilégier, de valoriser les actions menées dans le cadre de l'opération "Dis-moi dix mots".

Initiée par le ministère de la Culture et de la Communication, l'opération "Dis-moi, dix mots" est une manifestation de sensibilisation à la langue française.

De septembre à juin, durant chaque année scolaire, chacun est invité à se saisir de 10 mots, sélectionnés par les différents partenaires francophones, autour d'une thématique annuelle et à jouer avec eux, sous la forme artistique de son choix.

 

Les 10 mots 2019

Arabesque, composer, coquille, cursif/-sive, gribouillis, logogramme, phylactère, rébus, signe, tracé. Plus

 

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Causerie avec Daniel Miroux sur son Lexique français-iaai / iaai-français

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Causerie avec Daniel Miroux sur son Lexique français-iaai / iaai-français

Le IAAI, langue austronésienne, fait partie du groupe des langues océaniennes. Il est principalement parlé dans l’île d’Ouvéa, appelée aussi Iaai, située dans l’archipel des Loyauté en Nouvelle-Calédonie.

C’est une langue riche de par sa phonologie et son système vocalique. Elle se caractérise également par l’absence de voyelle nasale et par une expression de la possession la plus développée, des langues kanak.

Dès l’établissement des missionnaires protestants, au milieu du XIXe siècle, la langue iaai a eu sa propre écriture avec la fixation d’une orthographe qui sert encore de référence aujourd’hui. La publication de la Bible, le Tusi Kap, en 1901, marque la diffusion écrite du iaai. À l’époque de très nombreux textes notamment religieux ont été écrits dans la langue.

L’écriture a toutefois subi, depuis, une évolution à la fois par le souci des linguistes de la rendre plus proche de la réalité en doublant, entre autres, les voyelles longues et aussi par la disparition de certaines consonnes dans plusieurs catégories de mots, celles-ci n’étant plus prononcées par les locuteurs, probablement en raison de la proximité de la langue avec le français.

Signe de vitalité, les lecteurs pourront trouver dans ce livre de nombreux mots de création récente liés à la vie quotidienne actuelle.

Daniel Miroux samedi 16 mars à la mairie de Nouméa photo Joël PAUL

 

Économiste de formation, Daniel Miroux est président-fondateur de l’Alliance Champlain. Cette association calédonienne, créée en 1985 à Nouméa, pour promouvoir la langue française et la francophonie, a diversifié ses actions à partir de 1998, année de la signature de l’accord de Nouméa, en apportant sa contribution à l’épanouissement des langues kanak de la Nouvelle-Calédonie. Ce lexique est le cinquième ouvrage de vulgarisation écrit par Daniel Miroux sur la langue iaai.

Publié dans Culture Kanak

Partager cet article
Repost0

Editions Vents d'ailleurs une maison presque calédonienne

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

J'étais moins visible que Nicolas en dédicace mais mon nom était en gros !

J'étais moins visible que Nicolas en dédicace mais mon nom était en gros !

Les éditions Vents d'ailleurs ont toujours gardé un œil sur les talents du Caillou. Cette année encore avec Nicolas Kurtovich à Livre Paris. Merci à Gilles Colleu pour sa fidélité avec le Caillou. JP

 

11, route de Sainte-Anne

13640 La Roque d'Anthéron

France

Tél : +33 (0)4 42 50 59 92

www.ventsdailleurs.com

 

La maison a été fondée en 1999 par Gilles Colleu et Jutta Hepke. Professionnels de l’édition depuis environ vingt-cinq ans, nous partions du constat d’un grand vide, d’un grand manque. L’offre de livres en France est conséquente, mais de nombreuses cultures sont absentes ou sous-représentées. Nous sommes convaincus que la connaissance des cultures d’ailleurs, la connaissance des cultures des autres, aide à construire une société plus solidaire et enrichit tout être humain dans sa recherche d’humanité. Il est par conséquent important de construire des passerelles et de mettre à la disposition des uns et des autres les outils pour devenir ou être un citoyen du monde actuel. L’écrit, la littérature, les arts, le livre y contribuent.

Nous voulons contribuer à construire le monde de demain, à ouvrir grand les fenêtres et les portes aux imaginaires d’ailleurs. Nous avons donc ouvert nos portes aux auteurs et aux illustrateurs, aux imaginaires et aux idées d’ailleurs pour poursuivre ensemble, dans la durée, l’aventure de la création et de la littérature.

 

Notre politique éditoriale se concrétise par des ouvrages qui racontent des histoires de l’« intérieur », des textes, des récits qui ne posent pas de regard sur une autre culture ou sur un ailleurs fantasmé, mais tout au contraire nous proviennent de l’ailleurs. Ces histoires nous font rêver, nous interrogent, nous interpellent. L’angle d’approche est inversé, le déplacement du regard change tout. Nos représentations, ici en France, dans un pays riche du Nord, sont mises en question, nos repères se déplacent. Les imaginaires, les écrits, les idées, les images, les expressions culturelles se croisent, s’inter­pénètrent, s’entrechoquent.

 

Vents d’ailleurs est membre de l’Alliance internationale des éditeurs indépendants, de l’association Éditeurs sans frontières et de l’association Jedi Paca. Vents d’ailleurs est distribué en Haïti par Communication Plus et au Canada par Dimédia.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Visite de Madame Annick Girardin, ministre des Outre-Mers, sur le Pavillon océanien au salon Livre Paris, guidée par Christian Robert, fondateur de la maison d'édition Au Vent des ïles

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photos Auvent des Îles
Photos Auvent des Îles
Photos Auvent des Îles

Photos Auvent des Îles

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les juniors et les seniors champion d'orthographe
Les juniors et les seniors champion d'orthographe

Les juniors et les seniors champion d'orthographe

La Dictée 2019 a eu lieu ce samedi 16 mars 2019 après-midi, grâce à la Ville de Nouméa qui met la Salle d’honneur à la disposition de l’alliance Champlain qui organisait pour la 4ème année consécutive cet événement.

 

Sans déroger a son habitude, Daniel Miroux a choisi la journée la plus chaude de l’année pour organiser la dictée mais la canicule n’a pas découragé les valeureux compétiteurs, c’est vrai que cette dictée est amusante. On redevient élève en examen puis prof en corrigeant les copies des autres.

Le texte de cette année de Fernande Leriche, une ancienne institutrice, a un peu dérouté les candidats et une petite pagaille au moment de la correction a mis de l’ambiance. Tout en marchant en allant à l’école de la Vallée du tir a provoqué quelques pétarades avec des snipers de la grammaire dans la rigolade, la pauvre Fernande ne se doutait pas que son texte un siècle plus tard serait autant discuté.

 

 

Les lauréats juniors :

Lilia Ah-Toy-Jus, une demoiselle comme souvent mais Jules Vanderstoken classé 2ème aurait fait le même nombre de fautes (deux) à vérifier avec les résultats officiels. Clara la troisième n’a pas démérité, les jeunes gens ont illuminé la fin d’après-midi avec leurs beaux sourires radieux.

 

Chez les adultes une première incontestée Solange Cassin (0 faute)

La deuxième place est revenue à Soizik Chamagne après une dictée supplémentaire pour la départager d’avec Nadine Martin. Ces deux compétitrices avaient fait une seule faute.

 Une dictée du Pacifique de plus au compteur de l’inoxydable Daniel Miroux (qui aime la chaleur !)

L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa
L’Alliance Champlain et la Dictée du Pacifique 2019 à la mairie de Nouméa

Publié dans Notre Caillou

Partager cet article
Repost0

Livre Paris 2019 : Le concours littéraire de la Délégation polynésienne à Paris s’ouvre à la langue tahitienne et les premières images

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Caroline Tang, à droite, a présenté la 3ème édition du concours littéraire de la Délégation de la Polynésie à Paris ©Outremers360

Caroline Tang, à droite, a présenté la 3ème édition du concours littéraire de la Délégation de la Polynésie à Paris ©Outremers360

La Délégation de la Polynésie française à Paris a présenté, ce vendredi 15 mars, la 3ème édition de son concours littéraire au Pavillon Outre-mer du salon Livre Paris 2019. Grande nouveauté cette année, le concours s’ouvre à la langue tahitienne. Plus sur Outremer 360

Au programme ce Week-end :

LE STAND OCÉANIE 2019

Le Pavillon Océanien propose en 2019 la découverte des titres phares qui ont rythmé ou rythmeront l’actualité littéraire ultra-marine, portés par les auteurs et illustrateurs suivants :

Aux éditions Au vent des îles :

•   Sébastien Lebègue, auteur et photographe de Coutume Kanak

RDV Samedi 16/03 à 14H – « Dialogues autour de Coutume Kanak » avec Emmanuel Kasarherou, réalisée par C. Tortel – Stand France TV

Samedi 16/03 de 16h à 19h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

Dimanche 17/03 de 14h à 17h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

 

•   Pierre Furlan, auteur du Livre des îles noires – Vies de Fletcher

RDV Samedi 16/03 de 14h à 17h - Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

 

•   Nicolas Kurtovitch, auteur calédonien de plusieurs ouvrages (Dans le ciel splendide ; Good night friend ; Les heures italiques ; Autour Uluru)

RDV Samedi 16/03 de 16h à 19h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

Dimanche 17/03 de 14h à 17h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

 

 

Les éditions ‘Ura : • Présentation des derniers ouvrages publiés, notamment L’île perdue (James Norman Hall, traduit par Michel Rabaud)

 

Aux éditions des Mers Australes :

•   Ophélie Marten-Jeanroy (auteur) et Steeven Labeau (illustrateur) pour leurs livres Tita et les esprits de la foret et Tita et le voleur de couleurs

RDV Samedi 16/03 de 10h à midi – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer en présence de l’auteur et de l’illustrateur

Dimanche 17/03 de 14h à 16h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer en présence de l’illustrateur

Nos auteurs sont déjà au boulot merci à la MNC pour ces photos
Nos auteurs sont déjà au boulot merci à la MNC pour ces photos

Nos auteurs sont déjà au boulot merci à la MNC pour ces photos

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>