Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Livre Paris, édition 2019 - la bande annonce

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

L'histoire de la NOUVELLE-CALEDONIE en 101 dates d’Alexandre Juster

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

101 événements qui ont marqué le caillou

Les éditions de Moana, 2019  2 421 XPF / 20.26€  disponible à Nouméa

Histoire

Dans cet ouvrage, vous découvrirez les principales dates qui ont façonné l'histoire de cet archipel. L'auteur y déroule d'une manière simple et concise les différents événements historiques, sociaux, politiques mais aussi sportifs et culturels calédoniens.

 

Ces évènements sont issus de l'histoire écrite et de l'histoire orale qui décrit la période pré-européenne.

 

Terre dont le peuple premier est kanak, l'archipel reçut de nombreux arrivants : des navigateurs polynésiens, des trafiquants de bois de santal, des baleiniers, des missionnaires, des bagnards, des déportés politiques, des colons français, des travailleurs sous contrat venus d'Indochine, de Java, du Japon ou encore des hommes voulant tenter leur chance dans le nickel.

 

Tous ont participé à ces 101 évènements, des plus légers aux plus douloureux. Tous ont doté l'archipel d'un destin peu commun. Tous doivent à présent faire vivre la devise officielle de la Nouvelle-Calédonie : "Terre de parole, terre de partage".

 

Alexandre Juster est né en 1981. Il a fait ses études supérieures à l'Inalco à Paris. Il a obtenu une maîtrise en langues et cultures régionales, option langues et cultures océaniennes et s'intéresse à l'ethnolinguistique du Pacifique insulaire.

Après 10 années passées en Polynésie française, Vanuatu et Nouvelle-Calédonie, il habite aujourd'hui en France où il collabore pour la presse et le cinéma en tant que conseiller historique.

 

Du même auteur :

 

LA TRANSGRESSION VERBALE EN OCÉANIE

Le cas du tahitien et du nengone

Polynésie française et Nouvelle Calédonie

Alexandre Juster

Préface d'Emmanuel Tjibaou

Lettres du Pacifique

LINGUISTIQUE OCÉAN PACIFIQUE Nouvelle Calédonie Polynésie française Tahiti

 

Plus sur Alexandre Juster

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Premières interventions publiques et médias, hier soir à la MNC à Paris de nos représentants

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Photos MNC :  Isa Qala et Nicolas Kurtovitch Catherine C Laurent et Agnès Brot, S. Lebègue et Pierre Furlan
Photos MNC :  Isa Qala et Nicolas Kurtovitch Catherine C Laurent et Agnès Brot, S. Lebègue et Pierre Furlan
Photos MNC :  Isa Qala et Nicolas Kurtovitch Catherine C Laurent et Agnès Brot, S. Lebègue et Pierre Furlan

Photos MNC : Isa Qala et Nicolas Kurtovitch Catherine C Laurent et Agnès Brot, S. Lebègue et Pierre Furlan

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

CHA VÔ DANH De père inconnu (version vietnamienne) de Pham Ngoc Lân

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

CHA VÔ DANH De père inconnu (version vietnamienne) de Pham Ngoc Lân

TÉMOIGNAGE, AUTOBIOGRAPHIE, RÉCIT ASIE Vietnam chez L’Harmattan 25 Euros

 

L'auteur nous raconte l'histoire d'une famille vietnamienne ayant vécu au Viêt Nam dans la deuxième moitié du XXème siècle. Les jeunes de la diaspora vietnamienne qui n'ont pas vécu les épreuves de leurs aînés ni savouré les jours heureux d'un "Viêt Nam d'antan" pourront, à travers cet ouvrage, mieux connaître le pays de leurs ancêtres. Les férus d'histoire apprécieront les nombreuses références historico-politiques et le lecteur curieux découvrira quelques facettes d'un Viêt Nam vu à travers le regard lucide de l'auteur.

Tác giả Phạm Ngọc Lân tại phòng thu của đài RFI ngày 10/03/2015. RFI

Pham Ngoc Lân est né à Saïgon en 1944, de père français et de mère vietnamienne. Il fit ses études secondaires à Dalat et universitaires à Saïgon. Mobilisé dans l'armée de la République du Viêt Nam (le Sud) comme Lieutenant-Pharmacien, il fut quelque temps interné en camps de rééducation après la chute de Saïgon en 1975. À sa libération, il continua d'enseigner à la Faculté de Pharmacie de Saïgon et réussit à obtenir un visa pour partir en France en 1980 avec sa famille. L'auteur habite à présent en région toulousaine.

 

Plus sur cette histoire qui est aussi calédonienne

 

La version en français :

Sur l’Indochine et cette même période, Les Moustaches de Tigre de votre serviteur :

Commander Les Moustaches de Tigre en suivant ce lien

Publié dans Colonisation

Partager cet article
Repost0

BA186 - Les ailes françaises du Pacifique par Base aérienne 186

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

BA186 - Les ailes françaises du Pacifique par Base aérienne 186

 

Amicale calédonienne aéronautique militaire / Base aérienne 186 « lieutenant Paul Klein », 2019

 

Documentaire

« Elaboré à partir des photographies réalisées par deux photographes calédoniens, Audrey Dang et Martial Dosdane, cet ouvrage présente les missions assurées au quotidien par la base aérienne 186 « Lieutenant Paul Klein » de Tontouta. Plus jeune base de l’armée de l’air, la BA186 met en œuvre les avions et hélicoptères des forces armées de Nouvelle-Calédonie. Ce livre-photo met aussi en valeur les aviatrices et les aviateurs qui opèrent sur ce site militaire. Equipages, mécaniciens, équipes de chargement des aéronefs ou encore fusiliers de l’air et pompiers agissent avec générosité en s’appuyant sur la riche coopération unissant la BA186 à ses partenaires aéronautiques calédoniens. »

Prix : 1 350 XPF / 11.3€ -10%

1 500 XPF / 12.55€

Tous les prix incluent la TGC dans les meilleur librairie et chez Book’in Pacific

 

Editeur : Amicale calédonienne aéronautique militaire / Base aérienne 186 « lieutenant Paul Klein » en 2019

Déjà paru :

 

 

Aussi : 60 ans dans le ciel calédonien

De la transpac à Air Calédonie (1954-2014)

Élisabeth Auplat, Myriam Grandcler

Air Calédonie, 2014

 

Petit clin d’œil souvenir perso : 

 

Publié dans Nouvelle-Calédonie

Partager cet article
Repost0

Exposition et soirée littéraire Voix en archipel et Coutume kanak le 12/03/2019 à la maison de la Calédonie à Paris

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Les livres qui seront présentés (Com MLNC)

Les livres qui seront présentés (Com MLNC)

à la rencontre des visages, des histoires et des écritures d’Océanie

 

Réservation à communication@mncparis.fr ou par téléphone 01 42 86 70 00

 

La Maison de la Nouvelle-Calédonie assure la promotion de la littérature et de l'édition calédoniennes en partenariat avec la Maison du livre de Nouvelle-Calédonie (MLNC). Elle participe à des manifestations autour du livre (salon Livre Paris notamment) et organise des soirées littéraires en présence des auteurs de Nouvelle-Calédonie et d'Océanie.

 

Enfin, elle publie des livrets et brochures destinées au grand public afin de mieux faire connaître l'archipel

 

VOIX EN ARCHIPEL ET COUTUME KANAK

Mardi 12 MARS 2019

EN PRÉLUDE AU SALON "LIVRE PARIS 2019", LA MAISON DE LA NOUVELLE-CALÉDONIE, EN PARTENARIAT AVEC LA MAISON DU LIVRE DE NOUVELLE-CALÉDONIE, EST HEUREUSE DE VOUS CONVIER À LA RENCONTRE AUTOUR DES ÉCRITURES DE NOUVELLE-CALÉDONIE ET D'OCÉANIE.

 

VOIX EN ARCHIPEL : Auteurs invités au fil de deux tables rondes : Catherine C. LAURENT pour "Les Calédoniens" (Ateliers Henry Dougier) ; Agnès BROT pour "Jean LEQUES, humble habitant de la Vallée du Tir" (Humanis, collection Archipels) ; Pierre FURLAN pour "Le Livre des Îles noires – Vies de Fletcher" (Au Vent des îles) ; et Isa QALA pour "La Tribu des veuves" (Plume de Notou) ; Nicolas KURTOVITCH pour "L’Amour des gens" (Vents d’ailleurs) ; Sébastien LEBEGUE pour "Coutume kanak" (Au Vent des îles), livre éponyme de son exposition qui ouvrira ses portes ce même soir.

Rencontre animée par Christian TORTEL, journaliste littéraire et créateur du blog papalagui, au coeur de l'exposition de photographies

 

COUTUME KANAK de Sébastien LEBEGUE : (jusqu'au 29 mars)

Le même jour

- VERNISSAGE DE L'EXPOSITION 18 H 30
- RENCONTRE LITTÉRAIRE 19 h 00 4 BIS RUE DE VENTADOUR 75001 PARIS MÉTRO PYRAMIDES

Réservation indispensable avant le 11 mars 
par mail à communication@mncparis.fr
ou par téléphone au 01 42 86 70 00

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

À découvrir à Calédo Livres : Petit guide d'observation des papillons communs de Lifou

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

À découvrir à Calédo Livres : Petit guide d'observation des papillons communs de Lifou

Suite à un long travail mené en collaboration avec la S.E.N.C et des entomologistes passionnés, le « Petit Guide d’observation des Papillons communs de Lifou » propose des fiches agrémentées de conseils d’observation, de photos et d’anecdotes, pour apprendre à connaître et reconnaître 24 espèces du territoire (18 papillons diurnes et 6 papillons nocturnes).

 

Les espèces présentées sont communes à Lifou mais la majorité d’entre elles se trouvent également sur la Grande Terre ! Elles sont toutes indigènes, c’est-à-dire présentes naturellement sur l’archipel, et certaines sont endémiques : elles n’existent nulle part ailleurs dans le monde !

 

PS : Calédo Livres une librairie indépendante place des cocotiers au service des livres du pays et des auteurs du Caillou. Chez Calédo, c’est kalolo ! Une pub JP

À découvrir à Calédo Livres : Petit guide d'observation des papillons communs de Lifou

Publié dans Notre Caillou

Partager cet article
Repost0

Pierre Furlan au Salon Livre Paris 2019

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Image Au vent des Îles

Image Au vent des Îles

J’ai adoré son roman Le livre des îles noires, j’ai rencontré et sympathisé avec cet auteur pétri d’humanisme. N’hésitez pas à acheter son livre vous y découvrirez les Nouvelles-Hébrides, les pionniers de la colonisation dans notre région avec Fletcher et ses descendants. JP

 

Auteur de romans, de nouvelles et d’essais littéraires, il se passionne aussi pour le Pacifique sud depuis qu’il a été invité au Randell Cottage de Wellington en 2004-2005.

 

Par ailleurs, Pierre Furlan, qui a passé ses années d’études à l'université de Berkeley en Californie, traduit des auteurs anglophones renommés, depuis les Américains Paul Auster, Russell Banks et Denis Johnson jusqu’aux Néo-Zélandais Alan Duff, Elizabeth Knox et John Mulgan. De ce dernier, il a traduit Seul, grand classique de la littérature néo-zélandaise paru aux éditions Esperluète en 2011.

Découvrez ses œuvres du 15 au 19 mars, au Salon Livre Paris 2019 !

 

 Stand F19, Pavillon Océanien

Pierre Furlan au Salon Livre Paris 2019

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Océanie et Livre Paris 2019

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Océanie et  Livre Paris 2019

 

Région Océanie

 

La Région Océanie propose de réunir les acteurs de l’édition et du livre originaires de Polynésie française, avec l’Association des Éditeurs de Tahiti et des îles (AETI), et de Nouvelle-Calédonie avec la Maison du Livre de la Nouvelle-Calédonie, qui sont réunis sur un espace commun dédié à cet effet : le Pavillon Océanien.

 

En présence d’auteurs, il s’agit de présenter un fonds d’ouvrages représentatifs de la richesse et de la qualité des productions océaniennes, allant de la Polynésie française à l’Australie, en passant par la Nouvelle-Zélande, la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu ou encore, la Papouasie-Nouvelle-Guinée, afin de valoriser l’identité du Pacifique, le partage des cultures et le patrimoine littéraire et documentaire de chacun.

 

LE STAND OCÉANIE 2019

Le Pavillon Océanien propose en 2019 la découverte des titres phares qui ont rythmé ou rythmeront l’actualité littéraire ultra-marine, portés par les auteurs et illustrateurs suivants :

 

Aux éditions Au vent des îles :

•   Sébastien Lebègue, auteur et photographe de Coutume Kanak

RDV Samedi 16/03 à 14H – « Dialogues autour de Coutume Kanak » avec Emmanuel Kasarherou, réalisée par C. Tortel – Stand France TV

Samedi 16/03 de 16h à 19h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

Dimanche 17/03 de 14h à 17h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

 

•   Pierre Furlan, auteur du Livre des îles noires – Vies de Fletcher

RDV Samedi 16/03 de 14h à 17h - Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

 

•   Nicolas Kurtovitch, auteur calédonien de plusieurs ouvrages (Dans le ciel splendide ; Good night friend ; Les heures italiques ; Autour Uluru)

RDV Samedi 16/03 de 16h à 19h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

Dimanche 17/03 de 14h à 17h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer

 

Les éditions ‘Ura : • Présentation des derniers ouvrages publiés, notamment L’île perdue (James Norman Hall, traduit par Michel Rabaud)

 

Aux éditions des Mers Australes :

•   Ophélie Marten-Jeanroy (auteur) et Steeven Labeau (illustrateur) pour leurs livres Tita et les esprits de la foret et Tita et le voleur de couleurs

RDV Samedi 16/03 de 10h à midi – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer en présence de l’auteur et de l’illustrateur

Dimanche 17/03 de 14h à 16h – Dédicaces au Pavillon des Outre-Mer en présence de l’illustrateur

 

•   Nancy Cavé, illustratrice de Pele, la déesse du feu

LES ÉDITEURS PRÉSENTS

 

Éditeurs représentés par l’AETI

Éditions Au vent des îles - Généraliste

Éditions ‘Ura - Sciences humaines, Culture, Jeunesse

Éditions des Mers Australes - Jeunesse

 

Éditeurs représentés par La maison du livre de la Nouvelle-Calédonie :

ADCK - Centre culturel Tjibaou - Jeunesse, Guides, Beaux Livres, Publications sur la culture kanak et océanienne

Académie des langues kanak - Jeunesse, Manuels, Dictionnaires, Témoignages

Association pour la promotion de l’œuvre de Jean Mariotti - rééditions des œuvres de Jean Mariotti

Badaboom - Bande dessinée

Centre de Documentation pédagogique de Nouvelle-Calédonie - Scolaire, Jeunesse

De Bas en Haut - Jeunesse

Écrire en Océanie - Littérature, Théâtre, Poésie, Nouvelles

Éditions du Cagou - Généraliste

Éditions Catherine Ledru - Documentaire, Beaux Livres

Éditions Caouanne

Éditions de la Province Nord (// co-édition) - Patrimoine, Jeunesse, Ouvrages pédagogiques

Éditions de la Province des îles Loyauté (// co-édition) - Patrimoine, Jeunesse

Éditions Traversées - Théâtre, Roman

Expressions - Essais, Documentaires

Footprint Pacifique - Beaux Livres, Photo, Cuisine

Fortunes de Mer - Documentaires

Grain de Sable – Généraliste

Renseignement et image du site Livre Paris

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

La légende de Bugni et Ku pour un voyage fantastique en Nouvelle-Calédonie à Livre Paris

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Peu d’animations phares au salon littéraire de Paris sur le Pacifique mais les enfants pourront apprécier un conte de chez nous. De plus les livres jeunesse du stand Océanie sont "super bien illustrés, j'espère que les petits parisiens vont en acheter beaucoup, c'est l'occasion ! JP

 

 

Vendredi et lundi de 15h à 16h

Stand F19 – Ministère des Outre-Mer

 

grandmère Kalle

Deux conteurs emmènent les enfants pour un voyage fantastique au cœur des légendes des Outre-mer, à la découverte du patrimoine de l’imaginaire ultramarin : le Maskilili de Guyane, la légende de Bugni et Ku en Nouvelle-Calédonie ou celle de grandmère Kalle à La Réunion !

 

Le Maskilili est un petit monstre assez espiègle, qui adore la noirceur des forêts, avec leurs ombres inquiétantes.  Il ne sort que la nuit, et son alimentation se compose uniquement de piments de Bondamanjak et de grains de café vert.

 

Maskili

L’histoire effrayante de Grand-Mère Kalle, qui nous vient tout droit de la splendide île de la Réunion ! La légende raconte que Grand-Mère Kal était à l’origine une vieille dame dont la case se trouvait à côté du pont de la Ravine des Cafres, à Mahavel. Cette dame recueillait chez elle en cachette des condamnés à mort. Lorsqu’un visiteur passait pas loin de sa case, elle lui proposait alors gentiment d’entrer boire un café et un verre de rhum.

 

La légende de Bugni et Ku ! L’histoire raconte qu’une femme très pauvre vivait seule et isolée, sans enfant ni famille, en marge de sa tribu. Elle finit par être tellement affamée, triste et démunie qu’elle alla prier le dieu Soleil afin qu’il lui vienne en aide et qu’il lui donne des enfants pour combler sa solitude et sa tristesse.

 

Il était une fois une femme totalement démunie. Pauvre, sans famille ni enfant, elle vivait seule à l’écart de la tribu, comme isolée du monde. Un jour, à bout de force et de résistance, elle ne tint plus et supplia le soleil, ce dieu fait astre, pour qu’il lui vint en aide.

– Regarde-moi, Soleil, je suis seule, pauvre et affamée. Même les autres femmes sont plus heureuses que moi. Elles ont au moins des enfants pour combler leur solitude. Ne peux-tu rien faire pour m’aider ? Cela m’aiderait à vivre et à supporter ma misère.

Le soleil ne répondit pas.

Mais le lendemain, en se levant, elle trouva deux arbustes devant sa porte. Désemparée, mais sûre que le Dieu qu’elle avait imploré l’avait exaucé, elle le questionna :

– Merci, mon Dieu, pour ce présent. Mais que dois-je en faire ?

Le soleil lui dit:

– Donne-leur à manger et élève-les comme tes propres enfants. Un jour, ils t’aideront à leur tour.

La brave femme fit ce que le soleil lui avait suggéré et nourrît les deux arbres qu’elle considérait comme ses propres fils auxquels elles donna les noms de Bugni et Ku. Au fil des mois, les deux arbustres grandissaient mais restaient frêles, comme desséchés. Inquiète comme une mère face à des enfants chétifs, elle interrogea de nouveau son Dieu sur ce qu’elle devait faire. Il lui répondit simplement :

– Donne-leur à boire et sois patiente.

Les arbustes eurent donc de l’eau et se mirent à devenir de grands et beaux arbres dont la femme était fière.

 

Un jour où elle sentit le froid plus qu’un autre, elle alla voir ses arbres et leur demanda:

-Mes fils, il fait froid dans ma case et je voudrais sentir la chaleur d’un feu. Ne pourriez-vous me donner quelques branches mortes?

Les fils lui donnèrent volontiers et la femme put ainsi goûter le bonheur simple d’un feu sous la marmite et d’une flamme pour se réchauffer.

Le temps passa, qui voyait la femme heureuse et les arbres grandir encore et encore.

 

La femme vieillit et sentit bientôt ses os se glacer à la moindre humidité et ce, malgré le feu allumé. Elle retourna voir ses fils :

– Mes fils, je suis maintenant bien vieille et le feu d’autrefois ne me réchauffe plus. Il m’en faudrait un plus grand. Ne pourriez-vous me donner davantage de branches pour que je sois plus à l’aise, moi qui vous ai nourri et élevé?

Bugni donna plus de branches sans rechigner. Ku, de son côté, refusa catégoriquement et lui répondit sèchement :

– Qui es-tu, toi qui prétends être ma mère? Tu m’as nourri et élevé, c’est vrai, mais tu ne me ressembles pas. Tu n’es rien pour moi et je ne te donnerai rien de plus.

La mère, furieuse, s’emporta :

– Soit, fils ingrat ! Garde tes branches! Bugni, poursuivit-elle, pour avoir été bon avec moi, tu seras un arbre résistant et quand les hommes t’abattront, ce sera avec peine car tu ne t’inclineras que fort tard. Mais ils pourront compter sur toi pour bâtir leur case.

Quant à toi, Ku, tu seras un bel arbre. Mais quand les hommes voudront te couper, tu tomberas aussitôt et tu pourriras très rapidement, en commençant par le cœur. Tu seras tout juste un bois pour le feu, qui brûlera très vite, sans réchauffer personne !

 

C’est ainsi qu’aujourd’hui encore, on peut voir le bugni (surtout sur l’Ile des Pins) et le ku dans la forêt kanak. Selon les prédictions de la vieille femme, le bugni est -encore de nos jours- utlisé comme pilier central des cases car il est très résistant. En revanche, on laisse de côté le ku, cet arbre qui n’offre aucun intérêt, sinon celui d’allumer le feu.

 

"Ceux qui perdent leur capacité de rêver sont perdus." Proverbe aborigène

 

Forêt de bugny à l'Île des Pins

Forêt de bugny à l'Île des Pins

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>