Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Stand Maison du livre avec Auriane Dumortier, Julie Ferrand chez Hachette, et un beau bus
Stand Maison du livre avec Auriane Dumortier, Julie Ferrand chez Hachette, et un beau bus
Stand Maison du livre avec Auriane Dumortier, Julie Ferrand chez Hachette, et un beau bus

Stand Maison du livre avec Auriane Dumortier, Julie Ferrand chez Hachette, et un beau bus

Lancement de l'ouvrage Mon petit livre à compter calédonien à la librairie Hachette de Ducos avec Julie Ferrand de SNK Éditions qui a un don d’ubiquité car elle était aussi présente au parc Brunelet avec Alejandra Rinck Ramirez, Auriane Dumortier des Éditions De BAS En HAUT et Liliane Tauru des Éditions Plume de Notou !

Une petite pensée pour Céline Fuentes auteur de Mon petit Livre à compter qui est en métropole mais son illustratrice est bien présente sur le Caillou.

La Journée internationale des Droits de l'Enfant était organisée par la Mairie de Nouméa. Sous un soleil de plomb les visiteurs ont été nombreux.

Alejandra Rinck Ramirez en atelier

 

Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
Nouvelle-Calédonie, l’île aux enfants ce mercredi 20 novembre pour la journée internationale des droits de l’enfant et le lancement d’un ouvrage chez Hachette
La libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention province
La libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention province
La libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention provinceLa libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention province

La libairie Hachette à Ducos les dédicaces de mon petit Livre à Compter, on peut voir en photo la gérente, la responsable librairie et Juile Revault de la province Sud, l'ouvrage a bénéficié d'un subvention province

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Journée internationale des Droits de l'Enfant organisée par la Mairie de Nouméa

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Journée internationale des Droits de l'Enfant organisée par la Mairie de Nouméa

Ce mercredi 20 novembre au Parc Brunelet, dans le cadre de la Journée internationale des Droits de l'Enfant organisée par la Mairie de Nouméa, un stand Maison du Livre vous attend de 10h00 à 16h00.

 

Au programme : consultation de livres, échanges avec les illustrateurs autour des ouvrages des maisons d'éditions partenaires de l’événement et... des ateliers gratuits pour les petits !

 

Avec Julie Ferrand de SNK Éditions,

Alejandra Rinck Ramirez des Éditions De BAS En HAUT

et Liliane Tauru des Éditions Plume de Notou !

 

Julie Ferrand sera présente ce jour pour 2 ateliers :

 

- de 10h00 à 11h00 : atelier ‘silhouettes découpées’ pour enfants de 0 à 3 ans

 

- de 11h00 à midi : atelier dessin sur papier noir et crayonS de cire autour du livre Le pire cyclone de la galaxie pour enfants à partir de 5 ans

 

NB : à partir de 14h00 elle sera à la librairie Hachette à Ducos pour une séance de dédicaces et le lancement du livre à compter

 

Alejandra Rinck Ramírez sera présente :
 


- de 13h30 à 14h30 : atelier dessin/découpage/collage autour du livre ABC des endémiques de Nouvelle-Calédonie pour enfants de à partir de 7 ans

- de 14h30 à 15h30 : atelier dessin/découpage/collage autour du livre ABC des endémiques de Nouvelle-Calédonie pour enfants de à partir de 7 ans

 

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Lancement de Mon petit livre à compter calédonien, lauréat de l'aide à l'édition de la Province Sud 2019, chez Snk Editions, 5ème opus de la collection 100% calédonien.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Lancement de Mon petit livre à compter calédonien, lauréat de l'aide à l'édition de la Province Sud 2019, chez Snk Editions, 5ème opus de la collection 100% calédonien.Lancement de Mon petit livre à compter calédonien, lauréat de l'aide à l'édition de la Province Sud 2019, chez Snk Editions, 5ème opus de la collection 100% calédonien.

Présentation de l'ouvrage Mon petit livre à compter calédonien lauréat de l'aide à l'édition de la Province Sud 2019

 

Permettre aux jeunes lecteurs de découvrir les nombres jusqu’à 100 de manière ludique, poétique et éducative, voilà l’objectif de Mon petit album à compter. Pour chaque nombre : une comptine, une illustration, les représentations chiffrées, les traductions en langues kanak (Drehu, Nenegone, Paici, A’jie, anglais), les doigts de main ou encore les dominos. Des références culturelles variées afin de mettre en valeur les trois provinces et toucher au plus près tous

les enfants du territoire : végétaux, emblèmes (la grande case, la pirogue), animaux (pigeon vert, tricot rayé, corbeau calédoniens, raies...), lieux emblématiques du territoire (le Pont de Mouli, la Baie d’Upi, la poule de Hienghène,l’épave de l’Ever Prosperity...). Des jeux mathématiques dans les comptines pour compter à rebours, soustraire ou encore additionner, compter des collections grâce aux illustrations... Des traductions simples pour compter en nengone, drehu, paici, a’jië ou en anglais. Accessible à tous les enfants, il participe à la découverte de leur environnement proche. Une manière originale d’apprendre et de découvrir un peu la Nouvelle-Calédonie, ses richesses et ses langues en 20 nombres. (Sont aussi déclinés les dizaines 20, 30, 40, 50, 60, 70, 80, 90 et le nombre 100)

 

 

Biographie de Céline Fuentes :

Enseignante de métier et engagée dans l'éducation populaire, Céline Fuentes est installée en Nouvelle-Calédonie depuis une quinzaine d'années. Elle a écrit trois livres pour enfants : Abécédaire et petits poèmes calédoniens (2016), La grande traversée (2017), C'est pas grave si c'est raccommodé (2016). Ces ouvrages sont disponibles via Snk Editions, Hachette Calédonie ou sur Amazon.

 

En 2017, elle se lance avec Un si petit voyage, un premier roman feel good qui nous entraîne à la découverte de la Nouvelle-Calédonie aux côtés d'une jeune femme en quête du bonheur. Il a été finaliste du prix Femme Actuelle 2018. 

 

De Julie Ferrand illustratrice.

Née en Nouvelle Calédonie, Julie Ferrand a toujours eu le goût du dessin. Après avoir suivi un cursus de cinq ans, notamment à l’école d’art Émile Cohl de Lyon, elle démarre sa vie professionnelle en tant que caricaturiste et portraitiste durant un an dans les parcs Disney de Floride. De retour à Nouméa, elle commence une activité d’illustratrice free-lance et réalise entre autres les visuels du musée maritime de Nouméa. En 2016, elle illustre et met en page l’Abécédaire et petits poèmes calédoniens écrit par Céline Fuentès.

 

Snk Editions :

Snk Editions est une maison d'édition calédonienne créée en 2016 distribuée par Hachette Calédonie. Elle a développé la collection jeunesse "100% calédonien" destinée aux 3/8 ans avec Abécédaire et petits poèmes calédoniens (2016) et La grande traversée (2017). Un troisième ouvrage est à paraître courant 2018 dans cette collection.

 

Parallèlement, Snk Editions a édité C'est pas grave si c'est raccommodé (2016) dans la collection "Enfants d'hier" qui propose un regard d'enfant sur des faits historiques. Avec Un si petit voyage, Snk Editions se lance dans le genre "Feel good books/romans optimistes" afin de faire découvrir la Nouvelle-Calédonie autrement. 

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Rendez-vous avec les ouvrages de Jean Mariotti lundi 18 nov. à partir de 18h au Koniambo à Koné

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Rendez-vous avec les ouvrages de Jean Mariotti  lundi 18 nov. à partir de 18h au Koniambo à Koné
Rendez-vous avec les ouvrages de Jean Mariotti  lundi 18 nov. à partir de 18h au Koniambo à Koné

L’association pour la promotion de l’œuvre de Jean Mariotti ... en partenariat avec les Grands Hôtels de Nouvelle-Calédonie vous invite à venir découvrir les trésors de Jean Mariotti lors d’un moment convivial et une ambiance agréable, lundi 18 nov. à partir de 18h au Koniambo

 

Plus que 15 jours pour profiter de la promotion en librairie....

- 20% sur chaque titre de la collection intégrale de Jean Mariotti.

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Livres Ensemble spécial Lire en Polynésie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Livres Ensemble spécial Lire en Polynésie
Cathie Manné et Isa Qala le premier jour. Ouverture avec une partie des invités et les organisateurs
Cathie Manné et Isa Qala le premier jour. Ouverture avec une partie des invités et les organisateurs
Cathie Manné et Isa Qala le premier jour. Ouverture avec une partie des invités et les organisateurs

Cathie Manné et Isa Qala le premier jour. Ouverture avec une partie des invités et les organisateurs

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard. Une réédition au salon de Papeete aux éditions Haere Pō

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard. Une réédition au salon de Papeete aux éditions Haere Pō
Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard. Une réédition au salon de Papeete aux éditions Haere Pō

Lien vers le site Haere po

L’originalité de ce livre réside dans les utilisations médicinales des plantes et dans une présentation très illustrée de la flore de Tahiti et des îles. La trame en est une thèse de médecine à laquelle ont été ajoutés de très nombreux textes publiés dans diverses revues spécialisées ainsi que des inédits et des dessins de Paul Pétard, découverts dans ses carnets botaniques. Tous ces documents ont été revus et annotés.

Des schémas et des photographies permettent au spécialiste et à l’amateur de mieux connaître ou reconnaître les plantes utiles ou dangereuses de la Polynésie.

Des index botaniques en français, en tahitien et en latin facilitent les recherches des lecteurs ; une table alphabétique des maladies et de leurs remèdes traditionnels complètent l’ouvrage.

Le nom de Paul Pétard (1912-1980) est encore familier à tous à Tahiti et dans les îles.

Pharmacien de l’hôpital de Papeetede 1937 à 1945, P. Pétard fait par la suite de nombreux séjours en Polynésie. Amoureux de la nature, marcheur infatigable, il mentionne dans différents articles plus du quart de la flore locale et décrit plus de 220 plantes d’un point de vue botanique et historique. Dans les laboratoires de Vaiami, de Mamao et de l’institut Malardé, il se livre à de nombreuses expériences sur leurs propriétés tannifères, ichtyotoxiques, tinctoriales et thérapeutiques.

Le nom de Pétard est surtout associé à celui de la pharmacopée maohi. Il est l’un des premiers à recueillir avec soin les recettes populaires liées à l’utilisation d’une trentaine de plantes médicinales.

Dépassant la seule botanique, P. Pétard ouvre d’autres perspectives (alimentaires, économiques et politiques) respectueuses de l’homme et de la nature et donne ainsi une dimension scientifique au savoir traditionnel.

 

La bible des rā'au tahiti ressuscitée

(Extrait d’un article de Tahiti infos)

Robert Koening avec la dernière édition du livre "Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard. Sorti il y a dix jours, il connait déjà un grand succès qui va sans nul doute se confirmer lors de ce Salon du livre.

Tahiti, le 13 novembre 2019 - Le livre de référence "Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard vient d'être réédité, avec quelques pages en couleur et une mise à jour pour inclure les dernières découvertes. Cet ouvrage monumental sera une des stars du Salon du livre qui ouvre ses portes demain matin.

Une boîte pour un Pétard... Pendant le Salon du livre, la nouvelle édition de "Plantes utiles de Polynésie - rā'au tahiti" de Paul Pétard sera proposé à 5 000 Fcfp seulement. Ce grand livre vert bien connu des biologistes, botanistes et passionnés de médicine traditionnelle est une référence depuis 1986.

Ses 350 pages rassemblent la description de plus de 250 plantes polynésiennes. Vous y trouverez leur histoire, leurs noms polynésien, français et scientifique, les dernières découvertes à leur sujet, leurs usages traditionnels... Et surtout de nombreuses recettes de rā'au tahiti pour traiter une très grande variété de maux. Le livre recèle également de nombreuses pépites inattendues. Par exemple les usages pratiques ou médicaux des plantes dans d'autres régions, des anecdotes historiques et lus encore.

Plus de trente ans après la première édition, il était grand temps de revoir complètement cet ouvrage pour y ajouter les dernières découvertes sur nos plantes, des témoignages, ajouter de nombreuses photos... L'éditeur Haere Pō a aussi profité de l'occasion pour ajouter huit pages recto-verso de photos en couleur des principales plantes à connaitre, une touche très bienvenue pour ceux qui souhaitent sérieusement apprendre à reconnaitre toutes ces espèces utiles.

Le livre est vendu à 5900 Fcfp dans toutes les bonnes librairies de l'île. "C'est pratiquement le prix auquel était vendue l'édition originale du Pétard" note son éditeur... Suite de cet article

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

Hamid Mokaddem est au salon de Lire en Polynésie à Papeete

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Image reprise d'une affiche UNC pour une conférence

Image reprise d'une affiche UNC pour une conférence

Hamid Mokaddem, un professeur de philosophie pas comme les autres. 

Hamid Mokaddem est professeur agrégé de philosophie, auteur de la thèse Anthropologie politique de la Nouvelle-Calédonie contemporaine. Il n’est pas comme les autres, car tous les philosophes ne sont pas d’anciens footballeurs qui ont eu M. Guy ROUX comme entraîneur de football, au grand club de l’A.J. Auxerre, et Mme ROUX comme professeure de lettres au lycée Jacques Amyot.

Il enseigne à l’Institut de formation des maîtres de Nouvelle-Calédonie (IFM-NC), vit et travaille en Nouvelle-Calédonie depuis 1989. Il est l’auteur de nombreux ouvrages, dont Ce souffle venu des ancêtres…, l’œuvre politique de Jean-Marie Tjibaou (1936-1989), et d’articles sur l’Océanie. En 2018, au Salon International du livre insulaire d’Ouessant – une île de Bretagne –, il a obtenu le prix de littérature scientifique pour l’essai Yiewene Yiewene – Construction et révolution de Kanaky (Nouvelle-Calédonie), publié aux Éditions Transit – La courte échelle, une maison d’édition de Marseille. Hamid Mokkadem se passionne pour l’histoire, surtout celle écrite par les Kanak, et en particulier par le père Apollinaire Anova-Ataba, prêtre de l'Église de Nouvelle-Calédonie. Il a publié un essai, Une conception kanak du monde et de l'histoire (1929-1966), sur ce précurseur décédé trop tôt. Ce livre n’a peut-être pas eu le retentissement qu’il mérite. Mais Hamid aura l’occasion de le faire connaître prochainement puisqu’il est l’un des invités du Salon du livre de Polynésie en novembre. Il vient de participer, comme invité local, au Salon international du livre océanien à Nouméa et il accompagnait la délégation calédonienne à Livre Paris. C’est l’année Mokaddem ! Si on exclut des ennuis de santé qui lui ont fait préparer le SILO sur son lit d’hôpital… Mais c’est terminé, « il pète la forme », pour parler calédonien.

Hamid Mokaddem a été longtemps diabolisé et suspecté d’être une sorte d’objecteur de conscience de la pensée intellectuelle d’avant les événements – un marqueur qui le révolte. On parle d’histoire ou de sociologie d’avant ou d’après la dernière révolte, mais c’est cela aussi la Nouvelle-Calédonie, un pays en construction, avec un passé douloureux en souvenir, que l’on ressasse sans cesse. Hamid Mokaddem n’est pas le perturbateur « endoctrinien » que l’on pense. Il est d’une rigueur intellectuelle irréprochable, même si on ne partage pas ses idées d’humaniste, voire de pro-nationaliste. Il a été victime d’a priori, probablement à cause de ses origines « suédoises », comme il aime à dire avec beaucoup d’humour. Il n’est pas historien mais se sent obligé de faire de l’histoire. L’histoire écrite et racontée par les Blancs ne le satisfait pas. Il affirme que des historiens kanak existaient depuis longtemps et ont consigné des trésors de notes et d’écrits qu’il aimerait sortir de l’oubli pour rétablir la « vérité vraie », en quelque sorte.

Tandis que, ces jours-ci, une centaine d’intellectuels et de personnalités défendent l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie dans une tribune de Libération, il part en Polynésie où le gouvernement vient de demander officiellement à l’ONU d’être retiré de la liste des pays à décoloniser, mais Hamid est convaincant ! Nous lui souhaitons un bon salon. Votre serviteur, pour y avoir été invité en 2017, garde un souvenir inoubliable des Tahitiennes et des Tahitiens.

Joël PAUL, blogueur littéraire, le 13/10/2019 (photo Joël PAUL au SILO 2019).

Publié 16 octobre 2019 Dans le Cri du Cagou Webzine culturel de Kanaky Nouvelle-Calédonie lien vers ce site

19e Salon de Lire en Polynésie : du jeudi 14 au dimanche 17 novembre 2019.

Lieu : La Maison de la Culture/TFTN _ Thème : Histoires d’îles

Partager cet article
Repost0

Maunten de Drusilla Modjeska AU VENT DES ILES sur le salon de Papeete lire en Polynésie

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Maunten de Drusilla Modjeska AU VENT DES ILES sur le salon de Papeete lire en Polynésie

Résumé :

Destins croisés, mystères, secrets, intégrité, liens ambigus et grands questionnements… par le biais d’une superbe histoire d’amour et d’amitié qui commence peu avant l’accession de la Papouasie-Nouvelle Guinée à l’indépendance (1975) et se poursuit trente ans plus tard, Drusilla Modjeska explore les contradictions du colonialisme et du post-colonialisme, les difficultés à unifier ce pays aux huit-cents langues, et le décalage vertigineux entre fonctionnement coutumier et démocratie occidentale. Elle nous donne à écouter tous les acteurs, sans jamais simplifier.

 

Description du produit

Présentation de l'éditeur

«Maunten» est un récit épique, ambitieux dans son ampleur et somptueux dans sa réalisation. Il ne peut que couronner la réputation déjà impressionnante de Drusilla Modjeska

 

Biographie de l'auteur

Née en Angleterre en 1946, Drusilla Modjeska est une des écrivaines les plus acclamées d'Australie où elle émigra en 1971, après avoir vécu en Papouasie-Nouvelle-Guinée. Elle a publié trois romans et six recueils d'essais ou mémoires, couronnés de nombreux prix et récompenses. Elle est particulièrement admirée pour sa capacité à intégrer son vécu dans ses oeuvres romanesques. En 2011, elle a cofondé SEAM, une organisation caritative promouvant l'alphabétisation en Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Commentaire d’une lectrice sur Babelio le 2 novembre 2019 que je partage pleinement

 

Très beau roman qui m'a fait voyager et découvrir la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il est habilement construit en deux parties, l'une centrée sur la période cruciale des cinq années précédant l'indépendance de ce pays et l'autre trente ans plus tard avec le retour au pays d'un jeune Papou élevé en Occident.

Le roman aborde de multiples sujets. La Papouasie-Nouvelle-Guinée a dû faire face aux nombreux problèmes rencontrés par les pays colonisés. Comment préserver les traditions tout en s'inscrivant dans le monde en devenant un état au sens moderne ? Comment conserver son identité dans ce processus alors que l'identité à l'échelle de cette terre est déjà multiple et diverse ? Il y a des choix à faire et des directions à prendre qui ne peuvent pas satisfaire tout le monde au niveau économique et politique. Le livre rend bien compte des nombreuses opinions à travers les différents personnages. L'ensemble est nuancé, réaliste, sans manichéisme ou simplification.

Il est aussi question de la construction de l'identité individuelle et des racines à travers deux générations de Papous qui ont grandi entre deux cultures, qui se perdent parfois et entreprennent un voyage par la culture et par la terre pour se retrouver eux-mêmes.

La nature est omniprésente dans le roman qui parle aussi des combats modernes pour sa sauvegarde en traitant le sujet de procès pour sauver une terre très prisée des entrepreneurs peu soucieux d'écologie.

J'ai appris énormément sur ce pays, son histoire, ses peuples et la pratique artistique des tapa (tissu d'écorce peint) produite par les femmes et qui sont au centre du roman. J'y ai également trouvé beaucoup d'informations sur l'anthropologie, le film ethnographique et la photographie. L'auteur a voulu abordé beaucoup de sujets et elle y a plutôt joliment réussi. Ses descriptions sont vivantes et subtilement nourries par sa connaissance du pays sans faire étalage ou catalogue. Elle a su soigneusement mêler la vie des personnages et la grande histoire qui s'enrichissent et s'éclairent mutuellement.

Pour finir, je voudrais souligner la beauté de l'objet livre des éditions Au vent des îles. Que ce soit la couverture, la reliure, le papier, le format, la typographie ou l'impression, tout est fait pour rendre la lecture agréable en plus de nous permettre de découvrir des textes originaux.

 

PS : Il me reste quelques pages à lire avant la fin. On apprend beaucoup de choses avec ce livre sur l'avant, le pendant et l'après colonisation dans notre région de Mélanésie. Joël PAUL

Publié dans Colonisation

Partager cet article
Repost0

Conte de Noël 2019 – Concours Alliance Champlain. Le règlement et des renseignements

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Conte de Noël 2019 – Concours Alliance Champlain. Le règlement et des renseignements

Ci-dessous, voici le règlement, à lire attentivement.

Il est prévu notamment qu’au moins trois des 10 Mots de la Francophonie 2020 devront être utilisés, à savoir :

Aquarelle – A vau-l’eau – Engloutir – Fluide – Mangrove – Oasis – Ondée – Plouf – Ruisseler – Spitant

Vous avez jusqu’au 13 décembre pour nous faire parvenir votre conte, par courriel en mentionnant votre identité et vos coordonnées téléphoniques, notamment, à champlain@lagoon.nc ou alliance-champlain@lagoon.nc

Les modalités et la date de la remise des prix seront précisées ultérieurement, sur le présent site. En tout état de cause, le gagnant pour chaque catégorie sera prévenu soit par téléphone soit par mél.

Appuyer sur le bouton pour écouter

Conte de Noël 2019 – Concours Alliance Champlain. Le règlement et des renseignements

Publié dans Divers

Partager cet article
Repost0

Disponible à Calédo Livres : « LA VAGUE » d’Ingrid Astier.

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Disponible à Calédo Livres : « LA VAGUE » d’Ingrid Astier.
Disponible à Calédo Livres : « LA VAGUE » d’Ingrid Astier.

Roman noir sur la Polynésie par une des grandes voix féminines de la littérature contemporaine. Le paradis des surfers se transforme en enfer !

 

Sur la presqu’île de Tahiti, la fin de la route est le début de tous les possibles. Chacun vient y chercher l’aventure. Et les plus téméraires, la vague la plus dangereuse du monde. Celle que tout le monde appelle « La vague mythique ».

Pour Hiro, surfeur légendaire du spot, Teahupo’o reste « sa première femme ». Un matin d’avril, l’équilibre de ce microcosme est perturbé par l’arrivée de Taj, un Hawaïen junckie qui pense que tout lui appartient. Jusqu’à Moea, la sœur de Hiro, liée à l’ancien champion de surf Birdy, rendu paralytique par la vague.

Bienvenue en enfer. Ici, c’est Teahupo’o, le mur de crânes.

 

PS : Un roman noir Azur qu'il ne faut pas rater ! JP

Ingrid Astier, Joël PAUL et Pierre Faessel à Poindimié 2009 ou 2011 ?

Ingrid Astier, Joël PAUL et Pierre Faessel à Poindimié 2009 ou 2011 ?

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 > >>