Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une causerie sur Jean Mariotti animée par deux chercheurs à la librairie Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Une causerie sur Jean Mariotti animée par deux chercheurs à la librairie Calédo Livres
Une causerie sur Jean Mariotti animée par deux chercheurs à la librairie Calédo Livres
Bernard Gasser et Patrice Godin avec Catherine LaubreauxBernard Gasser et Patrice Godin avec Catherine Laubreaux

Bernard Gasser et Patrice Godin avec Catherine Laubreaux

Bernard Gasser, spécialiste de la littérature calédonienne a précisé d’emblée qu’il ne voulait pas parler de culture Kanak sauf à travers les écrits de Jean Mariotti. Il a donné son point de vue, partagé par son compagnon de canapé Patrice Godin, docteur en ethnologie : « on ne peut être porte-parole d’une culture qui n’est pas la sienne ». Un début de causerie étonnant pour donner envie de lire mais ces universitaires ne sont pas des bisounours. Ils critiquent si nécessaire. Présenter Jean Mariotti  en s’interrogeant sur le fait qu’il devait ou non être classé comme un auteur qui a fait connaître la culture kanak et sur l’intérêt de le rééditer est plutôt inhabituel dans ce genre de manifestation destinées à la promotion d’ouvrages mais ces deux conférenciers n’ont peur de rien, ils ont trop d’heures de vol et de références.

Néanmoins, Jean Mariotti a été un diffuseur de la culture de son pays mais à sa manière. Avec l’amour pour son Caillou, tout en restant attaché à ses racines Corse. C’est tout l’intérêt de ses ouvrages à la croisée des chemins de plusieurs cultures. Il n’était pas, c’est une évidence, un spécialiste de la culture kanak. Il faut plutôt saluer son travail littéraire dans le contexte de l’époque. En dehors des ethnologues et des chercheurs ou des études des missionnaires, les Européens écrivaient des poncifs avec des a priori sur les kanak. Sauf peut-être Mariotti mais avec l’exotisme et le romantisme de certains de ses récits pour toucher un large public probablement, il a écrit la plupart de ses nouvelles en métropole. Est-ce que le traducteur de Fritz Sarasin Ethnographie des Kanak de Nouvelle-Calédonie et des Îles Loyauté, Bernard Gasser et l’ethnologue émérite Patrice Bodin étaient les bonnes personnes pour évoquer la sensibilité et la profondeur des écrits de Jean Mariotti ? Pas sûr, mais ils ont apporté beaucoup de clarté sur les légendes et les coutumes kanak évoqués par l’homme de Farino. C’est du public que sont venus les meilleures critiques de l’écrivain, notamment celles d’Hamid Mokadden qui ne tarit pas d’éloges pour A bord de l’incertaine pas exemple, un chef d’œuvre pour lui. Il a d’une manière très juste comparé Jean Mariotti à Albert Camus qui ont quitté une colonie parce qu’ils ne s’y sentaient pas bien tout en gardant une attache profonde avec. Ecrivain exilé, Mariotti a fait plus pour la Nouvelle-Calédonie que la meilleure agence de publicité d’aujourd’hui. La réédition des ses nouvelles est une très bonne initiative et une idée de cadeau formidable pour les fêtes. La relation des Calédoniens avec cet écrivain est fusionnelle, la rigueur scientifique ne fonctionne pas pour analyser son succès. JP

Une causerie sur Jean Mariotti animée par deux chercheurs à la librairie Calédo Livres
Une causerie sur Jean Mariotti animée par deux chercheurs à la librairie Calédo LivresUne causerie sur Jean Mariotti animée par deux chercheurs à la librairie Calédo Livres
Livres écrits ou traduits par Bernard Gasser siponible sur Amazon ou en librairie à Nouméa

Livres écrits ou traduits par Bernard Gasser siponible sur Amazon ou en librairie à Nouméa

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Deux nouveautés dans la collection Les gardiens de la toile du temps par Frédéric Angleviel

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Deux nouveautés dans la collection Les gardiens de la toile du temps par Frédéric Angleviel

Lancement d'une collection historique de romans jeunesse. Les deux premiers volumes sont disponibles à Calédo Livres.

Ces ouvrages courts et adaptés aux 12-18 ans, utilisent le voyage dans le temps pour rencontrer des personnages historiques ou des événements-périodes historiques. Le back-ground est réel, les ambiances se veulent véridiques, la trame romanesque lié aux cinq jeunes gardiens de la toile du temps est évidemment basée sur de la fiction.

 

L'éléphant blanc de l'empereur d’Annam : Collection "Les gardiens de la toile du temps" (French Edition) Kindle Edition

Les Cinq doigts de la main que sont Laurent, Carmen, Mohamed, Guillaume et Keiko choisissent de voyager dans le temps et dans l’espace jusqu’à l’Annam, ancien nom du Vietnam.

Leur quête les amène à chercher ce qu’il advint de l’éléphant blanc, une magnifique relique en ivoire, or et pierres précieuses, qui fut déposée en 1799 par le roi Phùc Anh Nguyen dans le mausolée de son conseiller et mentor, l’évêque Pigneau de Behaine. Ils assistent à l’enterrement du prélat, cérémonie rehaussée par la présence des 120 éléphants de l’armée annamite.

Les Cinq découvriront qui a volé et pourquoi cet éléphant sacré pris au quinzième siècle par les empereurs de Hué aux rois des antiques royaumes Champa. Afin d’éviter de chambouler le temps, ils finissent par annoncer à Phùc Anh qu’un jour il deviendra l’empereur Gia Long !

La collection Les gardiens de la toile du temps conte les aventures d’un groupe de cinq jeunes lyonnais qui, grâce à la création accidentelle d’une interaction neuronale avec Mère poule, l’ordinateur central d’un site nucléaire, entreprennent des voyages dans le temps. Chaque aventure respecte les connaissances acquises sur ces époques passées et met en situation de vrais personnages historiques.

 

Le torque d'or de Lutèce : Collection "Les gardiens de la toile du temps

" Broché – 23 octobre 2019

La première aventure des Cinq se déroule en Gaule en 52 avant Jésus-Christ, juste après Alésia, quand une légion de Jules César brûle Lutèce. Laurent, Carmen, Mohamed, Guillaume et Keiko, qui sont devenus télépathes et liés à la toile du net depuis qu’ils ont subi une irradiation prositronique dans la centrale nucléaire de Pierreverte, entreprennent leur premier voyage dans le temps. Ils se donnent pour mission de tenter de ramener le torque d’or du vergobret Aviosis, qui est historiquement considéré comme perdu depuis la chute de la capitale des Parisii. Arrivés juste avant que l’oppidum de Lutèce ne soit pris, ils vont permettre aux femmes et aux enfants de fuir les combats et d’être le levain de la renaissance des Paris dans la Gaule gallo-romaine. Laurent, se faisant passer pour un apprenti druide, est présent lors des derniers instants du roi Aviosis et sait ce qu’il advint du torque, c’est-à-dire le collier de fils d’or torsadés du dernier brennus (chef) gaulois. La collection Les gardiens de la toile du temps conte les aventures d’un groupe de cinq jeunes lyonnais qui, grâce à la création accidentelle d’une interaction neuronale avec Mère poule, l’ordinateur central d’un site nucléaire, entreprennent des voyages dans le temps et dans l’espace. Chaque aventure respecte les connaissances acquises sur ces époques passées et met en situation de vrais personnages historiques.

Ouvrages parus :

N°1 Le torque d’or de Lutèce. N°2 L’éléphant blanc de l’empereur.

Ces deux ouvrages sont disponibles chez Calédo Livres et sur Amazon 

A paraître :

N°3 Bertrand du Guesclin et le parchemin volé

N°4 Les Cinq et le masque d’or de l’Inca

N°5 La carte oubliée d’Erick le rouge

N°6 Les Cinq et le manuscrit posthume de Voltaire

 

Biographie

Historien et écrivain, Frédéric Angleviel est né en 1961.

En tant qu’historien, il a soutenu une thèse Nouveau régime d’histoire sur Wallis-et-Futuna en 1989 et une Habilitation à Diriger des Recherches sur l’historiographie de la Nouvelle-Calédonie en 2002. Pour sa carrière et ses publications historiques, on peut se référer à la notice biographique de Wikipedia.

En 2015, il publie Un drame de la colonisation. Ouvéa, ouvrage lancé par son éditeur parisien Vendémiaire lors du salon du livre de Paris. Cet ouvrage reçoit le prix "sciences" du festival du livre insulaire de Ouessant. Il avait obtenu vingt ans plus tôt en 1995 le prix Auguste Pavie de l’Académie des sciences d’outre-mer pour son premier ouvrage, Les Missions à Wallis et Futuna au XIXe siècle. Il publie en 2018 Comprendre les référendums de 2018-2022 en Nouvelle-Calédonie ainsi que La France aux antipodes. Histoire de la Nouvelle-Calédonie. En 2019 il a publié un essai intitulé Manifeste pour un peuple calédonien et dirigé un recueil de nouvelles historiques et littéraires : Chroniques calédoniennes d'hier et d'aujourd'hui. Nouvelles historiques et paroles de Nouvelle-Calédonie.

Il se lance tardivement dans l’écriture littéraire. En 2010 il publie un ouvrage de science-fiction intitulé La menace pourpre et un roman biographique sur l'un de ses aïeux, De la vendetta à la Nouvelle-Calédonie. Paul Louis Mariotti, matricule 10318. Il reçoit la même année un nautile du festival du cinéma de La Foa et le prix de l'aide à la réalisation de la Société Le Nickel (SLN) pour réaliser un court-métrage intitulé À la poursuite de l'or vert. Ce court-métrage est présenté au festival de film océanien de Rochefort en 2015. Sa version courte, Vies métisses, reçoit le premier prix du concours "Destin commun" en 2011.

Puis, il publie trois ouvrages littéraires aux éditions Edilivre : Kaléidoscope kanak. 10 nouvelles calédoniennes (2015), Poésies historiques calédoniennes (2016) et Le premier cycle du Graal (2017). Il a en préparation les Réflexions philosophiques d’un vieux sage kanak. Auteur de plusieurs nouvelles, son texte Nana Coco, reine de la forêt reçoit le prix adulte du concours de l’association Ecrire en Océanie 2018.

Fin 2019, il se lance dans le roman jeunesse en mariant la muse Clio (histoire) et les aventures d'un groupe de jeunes Lyonnais. Voyageant dans le temps et l'espace, ils nous permettent de faire revivre des époques reculées et des civilisations différentes. La collection "Les gardiens de la toile du temps" comporte déjà deux volumes : "Le torque d'or de Lutèce" ; "L'éléphant blanc de l'empereur d'Annam".

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Le Séjour Paisible de Jean Mariotti avec Bernard Gasser mercredi à Calédo Livres

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Le Séjour Paisible de Jean Mariotti avec Bernard Gasser mercredi à Calédo Livres
Le Séjour Paisible de Jean Mariotti avec Bernard Gasser mercredi à Calédo Livres

L’association a été créée à l’initiative de François Bogliolo et Faustine Bernut-Mariotti en 1995, à l’occasion des vingt ans de la mort de l’écrivain. Elle avait pour but la publication intégrale de son œuvre.

 

L’association est ouverte à la famille mais aussi aux universitaires chercheurs; à la Société d’études historiques; aux éditeurs, libraires et auteurs; aux bibliothèques, associations ou organismes de lecture; aux institutions publiques et privées liées à l’enseignement élémentaire et secondaire, etc…

La présentation de l'association en 2019 à Berheim

Les objectifs de l’association sont de :

 

Recenser les œuvres de Jean Mariotti écrivain tant inédites que déjà publiées, ainsi que sa correspondance. Les œuvres picturales, radiophoniques et cinématographiques de J. Mariotti feront aussi l’objet de ce recensement.

Préparer une édition intégrale de ses œuvres.

Promouvoir la diffusion de cette édition.

Jean Mariotti, sûrement l’écrivain le plus représentatif de Nouvelle-Calédonie, reste davantage connu aujourd’hui par le nom qu’il a donné au principal collège de Nouméa que par son œuvre.

 

Aucun écrivain calédonien n’a fait jusqu’à ce jour l’objet d’une publication exhaustive avec étude universitaire (introduction, variantes, notes). Jean Mariotti le mérite amplement : il est un des grands classiques français de l’outre-mer.

 

Les œuvres complètes de Jean Mariotti font partie du patrimoine culturel calédonien. C’est dans l’esprit de sauvegarder « cette vitrine intellectuelle de la Nouvelle-Calédonie » et par envie de créer le « sentiment collectif d’un pays ayant sa culture propre » que travaille l’association. Ce projet éditorial, sûrement le plus ambitieux jamais envisagé dans le domaine de l’édition littéraire en Nouvelle-Calédonie, devrait permettre au grand public, aux élèves des écoles, collèges, lycées et aux étudiants de l’université, de disposer enfin de textes parmi les plus représentatifs de la littérature calédonienne.

 

Les éditions Grain de Sable, de Nouméa, ont été chargées de la maquette et de la conception des ouvrages en 1996, 1997, 1999, 2000 et 2001. Artypo est notre imprimeur jusqu’à présent.

Le groupe de recherches Transcultures de l’Université de la Nouvelle-Calédonie est associé à ce programme de publications; il est le responsable scientifique de l’édition, chargé de l’inventaire, de la collation des variantes et de l’étude critique.

 

Cette édition a été rendue possible grâce aux aides de la Société Le Nickel, de la Province Sud, du gouvernement de la Nouvelle Calédonie, de l’Université de la Nouvelle-Calédonie et de la Délégation aux affaires culturelles de Nouvelle-Calédonie.

 

Publié dans Ecrivain calédonien

Partager cet article
Repost0

Un Nouveau roman Noir Azur : On meurt aussi au paradis - Françoise Saint-Chabaud

Publié le par ecrivainducaillou.over-blog.com

Parution fin novembre 2019

 

 On meurt aussi au paradis roman policier S-Active

 

À Tahiti, la femme d’affaires Heimata Lespage est victime d’une implacable machination. Son chemin croise celui de Tamatoa Walther, détective déjanté qui accumule les galères. Rien ne les rapproche. Et pourtant ils vont devoir mener ensemble une enquête à haut risque. Jusqu’où iront-ils pour découvrir une vérité qui dérange ?

 

Événements inquiétants… machination infernale… un polar où la réalité va rapidement prendre des allures de cauchemar, bien loin des clichés habituels sur la Polynésie

 

Docteur en littérature, Françoise Saint Chabaud a vécu une vingtaine d’années dans le Pacifique sud où elle a enseigné dans différentes universités. Femme d’action autant que d’imagination, elle est l’auteure de plusieurs nouvelles, romans à suspense et ouvrages pour la jeunesse. Elle anime également un café polar et des ateliers d’écriture.

 

Un Nouveau roman Noir Azur : On meurt aussi au paradis - Françoise Saint-Chabaud

Publié dans Ecrivain du Pacifique

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4